14e conseil central de l’Untm : Katilé invite le Synapro à rejoindre la grande famille syndicale

1
Yacouba Katile, SG de l'Untm
Yacouba Katile, SG de l'Untm

Le bureau exécutif national de l’Union nationale des travailleurs du Mali (Untm) a organisé le lundi 1er décembre son 14ème congrès central. Cette rencontre a été l’occasion pour le Secrétaire général de l’Union, Yacouba Katilé, d’inviter ses camarades du Syndicat national de la production (Synapro), en rupture de banc avec l’Untm, de rejoindre leur famille syndicale.

L’occasion était belle pour le Secrétaire général de l’Untm, de souligner qu’il s’agit, par ce geste qui a toute son adhésion, non pas de satisfaire seulement une exigence statutaire, mais de donner la manifestation de leur volonté commune de redresser l’Union. «Il s’agit aussi de célébrer la démocratie interne de notre organisation, de restaurer une discipline renforcée par l’autodétermination individuelle de chacun de nous, à endiguer les dérives qui fragilisent», soutiendra t-il.

Pour Katilé, en abordant le 14ème  Conseil central ordinaire, sa vision est que ses camarades et lui s’inspirent non pas seulement de la situation syndicale dans ses échecs et réussites, mais que toute la situation nationale dans ses aspects économique, politique, social, sécuritaire, d’employabilité, de développement, retient leurs analyses et réflexions.

Le rapport présenté au cours de ce conseil avait un contenu de synthèse sur: la fonction normative, la fonction revendicative, la fonction représentative, la fonction éducative et la fonction sociale que certains appellent socioéconomique qui sont les missions fondamentales de tout syndicat.   Et de souligner qu’il a réservé à ce titre une place particulière dans son discours d’ouverture à la crise qui n’apparaît pas comme très regrettable, même si toutes les autres crises syndicales retiennent son attention. «Il s’agit du Syndicat national de la production (Synapro) dont le Secrétaire général et des membres de son bureau sont en rupture de banc avec l’Untm. J’ai promis de rebâtir la cohésion de la centrale. Je ne pouvais donc pas être indifférent à l’éclipse du Synapro de nos rangs», dira le Secrétaire général de l’Untm. Et de renchérir que «le Synapro fait partie, à ce qu’il sache, des syndicats fondamentaux de l’Untm. Car il a toujours été des grandes batailles et décisions de l’Union.

Paul N’GUESSAN

PARTAGER

Comments are closed.