CENTRAFRIQUE – C’est la première fois qu’il s’exprime depuis le rejet de sa candidature à la présidentielle qui avait provoqué quelques turbulences à Bangui…François Bozizé l’ancien président centrafricain, chassé du pouvoir par les rebelles de la séléka en 2013 dénonce la main mise d’une puissance extérieure et il le fait savoir depuis son exil ougandais.

Une trentaine de candidats sont en lice, la présidentielle est fixée au 27 décembre en Centrafrique

Notre site : http://www.france24.com/fr/

PARTAGER