Mali : Sanogo, un obscur capitaine devenu chef de la junte

125 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le putsch de jeudi au Mali a fait sortir de l’ombre le capitaine malien Amadou Haya Sanogo devenu chef de la junte. L’officier, que ses détracteurs jugent peu «sérieux», a un parcours atypique.  Ce militaire professeur d’anglais a participé à plusieurs programmes de formation aux Etats-Unis, entre autres à la base des Marines de Quantico. Sa carrière a été entachée l’an passé par un bizutage mortel dans une école militaire où il était instructeur.

Agé d'une quarantaine d'années, Amadou Sanogo le chef de la junte qui a démis jeudi le président Amadou Toumani Touré, a participé à plusieurs programmes de formation aux Etats-Unis, entre autres à la base des Marines de Quantico | AFP

Agé d’une quarantaine d’années, natif de Ségou (240 km au nord-est de Bamako), le tombeur du président Amadou Toumani Touré (ATT) est un produit du Prytanée militaire de Kati, école à une quinzaine de kilomètres au nord de la capitale, et dont le camp est désormais le quartier général du nouveau pouvoir.

L’officier de taille moyenne et à la voix rauque, dont la télévision publique ORTM (tenue par les putschistes) a révélé la silhouette sportive, a été vu ces derniers jours vêtu d’un maillot de corps comme en portent les chasseurs traditionnels «dozos»: ce vêtement est censé être doté de pouvoirs magiques qui protègent celui qui le porte.

Formé aux Etats-Unis à la base de Marines

Populaire parmi les hommes de Kati, à qui il dispensait des cours d’anglais, l’homme au béret vert a accroché un badge des Marines américains à son uniforme, rappel de ses séjours aux Etats-Unis. Son cursus a en effet une particularité, qui n’a toutefois pas empêché Washington de rapidement condamner le renversement du régime Touré: il a raconté avoir participé à plusieurs programmes de formation aux Etats-Unis, entre autres à la base des Marines de Quantico, en Virginie (est).

Selon la presse américaine, qui cite le Département d’Etat, le capitaine Sanogo a effectué des séjours aux Etats-Unis en 2004-2005, 2007-2008 et en 2010, notamment pour être formé comme professeur d’anglais. Il a également assisté à des réunions militaires internationales, notamment une au Maroc sur l’antiterrorisme.

Cinq élèves-officiers morts lors d’un bizutage

Part d’ombre du capitaine: son parcours a été marqué par un bizutage mortel survenu en octobre 2011 à l’école militaire de Koulikoro, près de Bamako. Cinq élèves-officiers étaient morts à la suite de sévices. Le chef de la junte était à l’époque instructeur à Koulikoro, un cadre de l’école. Il n’était pas là «le jour où les faits se sont passés, mais puisque tout le personnel d’encadrement a été sanctionné après l’affaire, Sanogo aussi a été sanctionné». Dans son entourage figurent trois militaires faisant l’objet d’une procédure judiciaire dans cette affaire, indique une source diplomatique africaine.

Accusé de vouloir régler des comptes

La crise touareg au Nord, invoquée comme raison du putsch, «est une excuse bidon, c’est une bande d’aigris», affirme un militaire malien hors du pays depuis 2011. Le capitaine Sanogo et ses camarades «vont essayer de régler des comptes. Tous ceux qui peuvent entraver son pouvoir, il va demander de les arrêter. Ça a déjà commencé», assure un militaire pro-ATT. Les personnalités qui l’ont rencontré depuis sa prise du pouvoir le décrivent souvent comme «attentif» aux propos de ses interlocuteurs. Mais un diplomate estime qu’il ne prend pas de décision seul, préférant consulter ses proches.

Pour l’heure, le chef du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE, junte) n’en a guère dit sur ses intentions, à part s’engager à remettre le pays sur les rails et à rendre le pouvoir aux civils. Un de ses collègues raconte en tout cas l’avoir entendu dire un jour que s’il devait faire de la politique, il serait «un homme de gauche».

Plusieurs fois père, fan de foot et de sport en général, il est présenté comme «pas sérieux» par des militaires qui l’ont côtoyé, et par des copains de promotion comme un séducteur et un fêtard.

VIDEO. Amadou Sanogo, le chef de la junte

 Source: leparisien.fr – le 25.03.2012, 23h07

 

 

125 Réactions à Mali : Sanogo, un obscur capitaine devenu chef de la junte

  1. je voulez part du mali por arater de arime malien por cobat la nord du mali de mon pay

  2. hello salut sanogo je ma apelle lassine fofana je part du mali por arater arime malien por ale cobat la nord du mali :( :( :( :( :( :oops:

  3. madouss

    en ce qui me concerne je pense que le capitaine sanogo s’est tromper de cible en disant au malien qu’il à pris le pouvoir pour liberer le nord et que maintenant qu’il à eu ses avantages d’encien president il n’en parle plus ce monsieur est un menteur tout fait te un opportuniste qui ne voulait que se remplir la poche et laisser les maliens dans la merde s’il pense s’e’n tirer comme ça il se trompe ont va lui regler son compte il n’a pas d’autre choix que d’aller au nord avec sa troupe de fuillard pour liberer le nord au lieu de rester dans son KG à tué tout les jours des moutons et des boeufs il fera mieu de se preparer et d’aller au nord sinon ont se chagera de lui regler son compte quelque soit sa cachette pauvre con tu as certainemet oublier tes anonces à la télé sur les ondes des radios en disans à chaque fois ma priorité c’est le nord, mon oeuil imbecile ta priorité c’est ta poche c’est une villa c’est avoir des véhicules tu nous à vendu au prix fort sauf que maintenant on à plus d’acheteur que le BON DIEU te punisses pour tes crimes que tu as comis tant sur les berets rouge,les berets verts et sur la population civile tu n’est qu’un monstre deguiser sauf que ton jeu de cache ne plus durer et nous voulons du concret pas ton jeu de cache cache ou ont ne sais même pas ce que tu attend pour commencer l’operation mr l’ancien président à ton tour sinon on va te faire vomir les millions que tu à soutirer en quelques jours de ta presidence fantôme au galaud sinon au cimetière tu peux être sûr que l’on ne te lachera pas comme ça bouffé nos sous sans rien faire.

  4. Nous n’avons pas vu la folie dans nos vies comme fous rebelles touaregs qui vendent tous les types de drogues dans le nord du Mali et de déclarer ensuite qu’il Azawad Etat qui n’a pas trouvé de soutien.
    Nous savons très bien qu’il ya certains pays donnent à ces insurgés et les terroristes de tous types d’armes.
    Les pays arabes, en particulier en Afrique.. L’État du Qatar, et dans certains pays du golfe Persique de l’approvisionnement des rebelles en armes.
    Vous apportez les rebelles au nord du terrorisme mortel Mali. Il n’ya pas de nation à vous reconnaître. Le nombre de Touaregs au Mali trois pour cent ou quatre pour cent si oui, comment êtes-vous affirmer que cela est très folle. Et le monde entier se moque de votre tête malade.
    La population du nord du Mali, 90 ou 95 pour cent des Noirs Maliens.
    Et nous avons la bonne information et a confirmé que la disparition de la rébellion touareg est venu.

  5. Je crois que quiconque cherche à libérer le nord du Mali est un très stupide et ce n’est pas et ne sera pas et ne doit jamais être les dirigeants de la République du Mali sur l’extermination de tous les rebelles et les terroristes tous.
    La ville de Gao et de Tombouctou et Ansongo et d’autres ne sont pas des gens qui veulent se rebeller. Et ils laisseraient ces villes, si Dieu le veut.
    Nous demandons quand et a hérité du nord du Mali.

  6. Merci SANOGO, tu es parmi les dignes fils du pays qui mérite d’être Malien, tu nous rappelle des grands hommes africains comme Mandela et autres. Nous te soutenons et nous demandons au bon Dieu de te protéger pour le nouveaux Mali de paix et de stabilité. Et je demanderais au bon Dieu de nous éloigner ces imbéciles de politicien tel que Soumaïla CISSE, Modibo KEITA, Diane SEMEGA, Adama SANGARE, Jamile BITTAR, TAPO, Hamidou DIABATE et autres.

  7. 0883mhara

    merci SANOGO , tu as arreté le massacre.Le peuple est derriére toi

  8. le refuge

    La France croit nous avoir etonner ? Non , nous ne sommes pas du tout etonné de la position de la France car des le debut de cette crise nous avons vu juste la position de la France . la France de Sarko est un Etat voyous qui crée le desordre à tout le monde . Un pays qui a comme ministre des Affaires Etrangeres un EX TOLARD , on imagine vite dans quelle situation ils voudront mettre le monde . On s’en fout de votre soutien militaire . Des minables militaires qui font 36 Heures pour deloger un petit vagabon de Merah . Combien de siecle vont – ils faire pour degager nos bandits de touaregs . Tout le monde sait que sans les militaires Americains vos forces ne sont que des PD qui se font massacrés comme des poulets .

  9. Ndy

    L’heure est grave, mais l’espoir est permis. Que toutes les personnes qui pensent que ces bandits vont progresser s’apaisent car des dispositions sont prise pour les repousser et même reprendre sous peut nos villes. J’ai eu des informations très crédibles que la contre offensive sera sous peu. Nous avons été trahit à l’interne, ça été une surprise que l’ennemi à profiter, maintenant que l’effet de surprise s’est estomper, nous feront face et : « Si l’ennemi découvre son front
    Au dedans ou au dehors Debout sur les remparts Nous sommes résolus de mourir Pour l’Afrique et pour toi Mali Notre drapeau sera liberté Pour l’Afrique et pour toi Mali Notre combat sera unité O Mali d’aujourd’hui O Mali de demain Les champs fleurissent d’espérance Les cœurs vibrent de confiance »

  10. Dansago

    Ce journaliste ne fait pas honneur. C’est du n’importe quoi.

  11. le refuge

    Comme je vous l’ai dit hier , je suis à Mopti depuis le Vendredi .Voici les faits hier à Mopti 2 vehicules BJ contenant des ouvriers de la SATOM ( une entreprise de BTP en travaux sur la route GAO-BAMAKO )rentrent par Djondjori (un village au nord de sévaré) abandonant la route nationale de crainte d’etre face à face avec les militaires paniqués en deployement sur la route GAO-SEVARE .Les militaires du camp de Sevaré sont aussitot alertés par des personnes ayant vu ces 2 vehicules avec leurs passagers turbanés se dirigeant vers la ville de Sevaré. Les militaires se redeployent ainsi vers ce village en traversant toute la ville de sevaré avec des troupes au sol , des BRDM , des chars et des BJ munis de mitrailleurs . C’est la panique generale à Mopti .Au meme moment les militaires en replis de GAO rentrent à vive alure dans la ville de Sevaré. En ce moment tout ce qui peuvent faire evacuer leur femmes et enfants les embarques à destination de Bamako , Koutiala , et Sikasso . Mopti tombe ainsi dans la psyschose et la pannique . Au camp de Sevaré les militaires et les chefs de services regionaux evacuent egalement leur famille à bord de vehicules 4X4 et BJ. La population civile voyant les militaires evacués les siens pensent à une defaite de l’armée face au rebelle en conquete de Mopti. Voila la situation réelle à Mopti , sans quoi aucun rebelle au jour d’aujourd’hui ne se trouve dans la ville et il n’y a egalement aucune attaque iminente de la ville .Les parents des uns et des autres ne cessent d’appeler les siens se trouvant à Mopti pour s’enquerir de leur nouvelle car à 15 heures dejà les premiers à quitter Mopti arrivent à Bamako panniqué . La nouvelle circule ainsi donc sur la conquete de Mopti . Voila toute l’information sur la situation aujourd’hui . dans cette meme vague de pannique , les banques ont vidées toutes leurs caisse et beaucoup de service public n’ont ouvert leur porte car plusieurs parmi les agents ont dejà quitté la ville de Mopti .

  12. Tangozulu

    Sanogo et ATT doivent etre mis au poteau pour haute trahison…

  13. dexy

    Gao puis Tombouctou aux mains des rebelles,voila les conséquences d’un coup d’Etat idiot et non reflechi;qui aurait pu croire à la reussite d’un tel coup en 2012 sous pretexte d’incompétence de SEM ATT voila ou nous à méner leurs compétence (junte).
    après le retour à l’ordre constitutionnel il faudra que cette junte reponde de leurs acte devant la justice Malienne

  14. papieminem

    les gens changent

  15. Fama

    Pour celles et ceux qui sont en région parisienne, une manifestation est prévue demain à Paris pour denoncer le coup d’Etat perpétré par le capitaine sanogo et ses drilles. RDV demain à 18h00 place de la Bastille à Paris. Svp, faites passer le message à tous les maliens, africains, amis du Mali et de la démocratie. SVP, venez nombreux pour défendre la démocratie!

  16. waly2010

    du n’importe koi qu’a-t-on pas entendu sur les ex-dirigeants et même sur certains en course pour la Présidentielle, leur fréquentations, leur vice, je pense que cela ne les pas dérangé , on aime pas son chien et on l’accuse de rage, trouvons lui d’autres maux, cet article est du pipo.

  17. cheguevara

    Bien dit mon frère, ces militaires sont des tapettes au lieu de voler les biens des paisibles citoyens ils feront mieux de manier leur cul vers Kidal qui est manacée par les élements du MNLA. Les militaires qui ne pensent qu’à poser leur cul sur des fauteuils bien moelleux et boire constamment de la bière feraient mieux de quitter notre armée.
    Nous on a besoin de vrais militaires qui savent se battre on a pas besoin de militaires d’opérette.S’ils ne peuvent pas nous défendre qu’ils dégagent et je suis sûr que les civils feront mieux. :twisted: :twisted: :twisted:

  18. Cheval

    QUE DE BLABLABLA….!!!!!!. IL Y A DES GENS QUI N’ONT RIEN PIGE. ALORS LA RIEN DU TOUT. CES MUTINS SOI DISANT CNRDRE? AU LIEU D’OCCUPER BAMAKO ET S’EN PRENDRE A DE PAISIBLES CITOYENS S’ILS SONT HOMMES, S’ILS SONT CULOTTES, LE NORD LES ATTEND.A CAUSE DE CES AIGRIS SOCIAUX, CES NULLARDS, CES CANCRES, CES DÉCHETS SOCIAUX, CES DÉLINQUANTS QUI ONT ÉTÉ ENRÔLES DANS L’ARMÉE, NOTRE MALIBA QUI AVAIT FAIT UN BON SPECTACULAIRE EN MATIÈRE DE DÉMOCRATIE DANS LA SOUS-RÉGION, VIENT DE PERDRE LA FACE EN RECULANT DE 21 ANS, TOUT EN ANÉANTISSANT TOUTES LES SOUFFRANCES DU PEUPLE MALIEN DU 26 MARS 1991.
    DÉGAGEZ ESPÈCE D’IGNARES AU QUOTIENT INTELLECTUEL INFÉRIEUR A ZÉRO.

    A BAS LE RÉGIME MILITAIRE
    A BAS LES BARBARES SANS CERVELLE
    A BAS LES SAUVAGES QUI NE CONNAISSENT QUE LA JUNGLE ET LA FORCE

    VIVE LE MALI
    VIVE LA RÉPUBLIQUE
    VIVE LA DÉMOCRATIE. :roll: :roll: :roll:

  19. fabus

    Je pense que nous devons exiger la radiation de tous les generaux maliens dans l’armee malienne.Parceque je me suis poser la question :
    à quoi servent-ils? et ma reponse est rien du tout.
    Et aussi nous devons fermer EMIA pour l’instant nous n’avons besion d’officiers.

  20. kouli

    Chers journaliste! je comprend tes mecontentement mais sois raisonnable et digne. Je sais que tu n’as fais une école de journaliste et que tu veux avoir ton quotidien dans la poche des voleurs de la republique. Nous avons interet d’ouvrir les yeux. ATT et ses complices etaient entrain de nous pousser vers un trou encore aussi profond qu’on le pense. Etre un homme ne suffit pas seulement d’en avoir gros dans la culotte, Mais dans la poitrine. Il y aura toujours des hommes, quelque soit la classe, de changer la situation pour l’interet du peuple, quand c’est necessaire.ATT l’a fait quand GMT avait deraillé. Vous connaissez tres peu cet homme que vous juger d’analphabète. par Contre ATT le connait personnellement. Au lieu de vous camoufler en etranger et d’insulter SANOGO LE SAUVEUR DU PEUPLE, faites votre apport personnel à la construction du pays. CROIS MOI, LES MALIENS SONT TRES CONTENT DE CE COUP D’ETAT. ACCEPTER LA REALITE.

  21. sambou

    Mon cher « tête de noeud »: il faut aller les déloger par la force!Kow ti nou tiè-Ba ti nou tiè!Le coup a déjà été consommé, ATT lui-même a accepté la situation et a reconnu son ECHEC pourquoi vous n’arrivez toujours pas a l’accepter?Il faut aller à Kati et les déloger! :wink:

  22. sypap

    SLT GRAND KOUDIS VRAIMENT GRAND MERCI POUR LE CONMENTAIRE VOUS MA DONNE DE SOURI AUJOURD HUI MERCI ENCORE MON FRERE QUE DIEU TE BENIS

  23. de quelle junte vous parlez, il faut etre malade mental ou avoir la costipation cronique pour soutenir des ramasseurs des mangues, vous n’avez pas honte de presenter ces clownes comme dirigents du Mali, franchement vos cranes sont bourré de sable sindre melangé de thé gnaga, Iyad, Najim, Bah Ag Moussa sont sur le terrain les attendent à pieds ferme, :oops: :oops: ils entrain de conquerrir nos villes en ville, ça fait mal mais c’est la pure realité, nous sommes des démocrates qui se battent pour la liberté de tout citoyens, et meme s’il nous faut se segner encore pour conquerrir notre democratie et liberté on le faira pour nous epargner de ces fuillards du camp d’Amachach de Tessalit qui sont payé par notre argent sans rien faire que la tangente devant aqmi drogue ect…, il vaut mieux qu’ils aillent au nord que de rester à Kati nous raconté des blas blas, :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

  24. POUR LA PAIX

    C’est UN FOU CE SANOGO ET S IL DIRIGE LE PAYS NOUS SERONT TOUS FOUTUS TOUS AUTANT QUE NOUS SOMMES !!!!MEME VOUS LES MILITAIRES IL VA FAIRE DE VOTRE VIE UN ENFER IL VA VIOLER VOS FEMMES ET VOS SOEURS C EST UN FOU IL FAUT QU IL PARTE TRES VITE SINON MALIBA BE TCHIGNE !!!

  25. fabus

    Salut adiaro j’ai pas confiance a ce monsieur ok .
    Mais si ATT et ses hommes seraient serieux tout cela ne pouvait pas arriver sinon comment tu peux comprendre un tel acte dans un pays sérieux.Si les generaux auraient jouer leurs roles correctement ce peiti soldats allait reflechir deux fois avant de passer a son acte ok.
    Jusqu’a present tu as vu un seul haut militaire s’oppose à cet acte?

    • ABAS_ARMEE

      Ce n’est pas quelques choses de préparer. Ils ont joué au loto çà marché.
      Le comble, est qu’ils se prennent au sérieux. C’est d’une absurdité invraisemblable. Ils nous ont foutus dans un pétrin inimaginable ces gars.

  26. adiaro

    Abdoulay stop stop, il y a eu des erreurs c’est sure mais allan jusqu’à pensé que le nord est donné aux rebelles c’est faux archifaux je te mets en defi de me dire quelles sont tes arguments ou preuves s’tu n’as une, que le nord est donné aux voyous parce qu’ils le sont le mot rebelle est fort et prestigieux pour eux, il n’y a jamais eu au tant des moyens pour combattre ces gens dans toute l’histoire de la rebellion qui a connu notre pays, pour quoi le Mali d’aujourd’hui qui a plus d’armes que celui d’hier n’arrive pas pas a gagné contre un groupe des voyous, la réponse est simple que vous voulez ou pas, celui d’hier qui a moins des moyens et hommes avait des patriotes, celui d’aujourd’hui a des fuillards qui ont porté la tenue uniquement pour le salaire

    • abdoulay

      Voilà mes arguments Adiaro,
      Comment appelles – tu le fait de :

      – réintégrer des hommes(rebelle de 2006) dans notre armée aprés avoir tués leurs frères d’armes??

      – Inaction de notre pays par rapport à AQMI, pourquoi ce sont les mauritanien qui se battent à notre place? sommes nous colonisé par la mauritanie.

      – Accueil des soldats Libyen armés jusqu’au dents sur notre territoire
      moi j’appelle cela vendre le nord et toi Adiaro comment appelles – tu cela?

    • soribd

      Bravo adiaro. Voilà une réalité que certains ne veulent pas admettre. Un combattant qui abandonne son poste et vient jouer le cowboy devant les caméras à Bamako.

  27. koudis

    Post adressé à DOUDOUBA car je viens de lire que toi DOUDOUBA dis que tu quittais MW!!! Non et non si quelqu’un doit quitter MW c’est bien moi pas toi DOUDOUBA !!! Reviens sur ta décision et je vais essayer de te convaincre STP !! Je suis revenu au Mali en 2008 en abandonnant un salaire de 2100€ brut par mois pour venir monter mon business !! Un business qui ne marche que s’il y a une stabilité au Mali car relevant de beaucoup de structures basées en Europe, imagine le reste !!! Mais je m’accroche, je viens ici discuter avec vous pour vous encourager à venir bâtir ce pays avec nous !!! Le Mali nous appartient tous même si certains n’ont rien à foutre de ce pays, je ne te dirai pas qui je suis réellement mais j’ai été major avant de bénéficier d’une bourse pour approfondir mes études. A mon arrivée au pays aucun membre du gouvernement n’a souhaité avoir mon expertise et pourtant je les ai approché mais en vain !!! Tu comprends pourquoi j’ai dû chercher une licence pour ouvrir ma boîte et travailler avec l’occident car mon pays n’avait pas besoin de moi !!! L’impôt que nous payons va dans les caisses de l’état donc je participe à la construction de ce pays à ma façon !!! Comment faire dans un pays où tout le monde est corrompu ??? J’ai tous mes partenaires qui me disent de quitter Bamako comme si le Mali allait exploser je leur ai dit non !!! J’espère que ce post te touchera à te permettra de comprendre que ce n’est pas à cause de ces individus que tu dois quitter ce forum !! Merci pour ta compréhension !! Je suis triste pour ceux qui ne veulent pas comprendre que c’est la faute à l’homme malien tout ce qui nous arrive :( :( :(

  28. Tangozulu

    Je suis triste pour mon pays et surtout pour les rares compatriotes qui pensent que cette bande de voyous peut nous amener positivement quelque part. Vive la démocratie et je suis sur que l’on va mieux l’apprécier la prochaine qu’on l’aura et qu’on arretera notre fameux « Moussalaha » basé sur du faux. Le reste du monde avance et les sénégalais nous l’on prouvé hier et nous on est avec des minables. Je suis déboussolé…

  29. adiaro

    fabus tu as courant electrique dans ta tete ou quoi, tu croies vraiment à ce machin bla blateur de sanogo là, tu es tombé en bas,

    • abdoulay

      Ce n’est pas au Capitaine Sanogo , que l’ont croient mais plutôt à l’idée d’un redressement de notre pays, parce’que la situation dans laquelle nous nous trouvions n’était plus possible, on veut une vrai démocratie pas un semblant.

  30. abdoulay

    Mr Bonta ,
    Vous ne voyez que le coup d’état en lui même, essayez de voir plus loin.
    Quels sont les causes de ce coup d’état?
    Vous parliez de dignité, notre dignité ont la perdus au nord mr Bonta.
    Vous prônez la démocratie chose qui est indispensable dans un état libre et évoluer mais ou étiez notre démocratie( opposition) quand notre président livrait notre pays aux rebelles, vu que personnes ne se souciaient de l’état de notre pays certain en pris les choses en main.

  31. garba

    Fabus, je ne répondrai pas aux insultes. Ca montre bien le niveau où nous sommes tombé!
    Abdoulay, je partage une partie de la pertinence de ton analyse MAIS, j’aurais pu comprendre ces putschistes si encore une fois ils étaient là à cause d’un soulèvement général de la population du type Mars 91.
    Si ils sont sincères, alors ils devraient accepter que leur action est maintenant terminé! Chacun dans rôle. Ils doivent laisser le soin à d’autres plus représentatifs de nous tous c’est à dire le peuple, à travers ceux qu’il a élu (députés, maires, etc…)de décider de la suite. Ce qui me gène profondément c’est que ce capitaine semble croire qu’il doive rester à la tête de tout cela or il n’en a ni le mandat ni les compétences. Son courage et ses idées ne sont pas en cause mais sa légimité et ses compétences pour ce genre de mission.

    • abdoulay

      Je partage ton avis garba, le temps n’est plus à la comdamnation mais plutôt à l’avancement le capitaine Sanogo doit maintenant déposer les rennes du pays à une coalition qui va oeuvrer pour le bien du mali.

    • fabus

      Ecoute Mon grand d’abord je m’excuse pour les insultes .
      j’ai pas confiance a ce monsieur.
      Mais si ATT et ses hommes seraient serieux tout cela ne pouvait pas arriver sinon comment tu peux comprendre un tel acte dans un pays sérieux.Si les generaux auraient jouer leurs roles correctement ce peiti soldats allait reflechir deux fois avant de passer a son acte ok.
      Jusqu’a present tu as vu un seul haut militaire s’oppose à cet acte?Aussi juste pour te dire que les 80% des maliens sont faux.

  32. bonta

    Le mali est une republique democratique c’est à dire le pouvoir par le peuple et pour le peuple. la democratie ce n’est pas seulement le fait qu’un président soi élu par le peuple, c’est le fait qu’un peuple puisse disposer de sa propre destinée, car ce peuple mandate un homme qui est le président, des centaine d’hommes et de femmes qui sont les députés et d’autres milliers d’hommes et de femmes qui sont les maires, et les répresentants des collectivités locales. ces hommes et femmes y compris le président parlent et agissent au nom du peuple et s’ils trahissent ce peuple, sont sanctionnés par la voie des urnes ou par la justice. s’ils ne sont pas bon, c’est que le peuple s’est trompé sur eux, et ne seront plus elus.
    Dans tout les cas c’est le peuple qui leurs donne le pouvoir, qui leurs confie sa destiné, sans pression, ni peur, ni contrainte pour qu’ils puissent diriger.

    Or, ce 22 mars 2012, des militaires, viennent prendre ce pouvoir sans mandat, et avec comme seul argument qu’on leur a pas donner les moyens de combattre une rebellion? ils veulent diriger avec comme mandat des armes pour faire peur à la population? parcequ’il faut dire la verité, s’ils sont toujours là, c’est parceque les gens ont peur de leurs armes, sinon il ya longtemps que la population aurait reglé leur compte. Alors nous allons accepter cela? nous taire? et aller travaiuller parcequ’on a peur? Je demande à tout les maliens qui ne sont pas d’accord avec ce coup d’etat, de refuser de travailler dans cette situation, car si vous aller travailler demain ce serai par soumission, pour votre fièrté ne reprenez pas le travail demain! Rester chez vous jusqu’a ce qu’on vous redonne votre dignité, c’est à dire votre droit de citoyen, à savoir le droit de choisir librement et avec conviction

  33. abdoulay

    Bonjour à tous,

    Il est vrai qu’un coup d’état n’est pas quelque chose de bénéfique pour n’importe quel pays que ce soit.
    Nous ne dé fendons pas le coup d’état ni le Capitaine Sanogo, nous défendons plutôt le Mali.
    Je m’explique, pourquoi aujourd’hui un coup d’état a éclaté au mali?
    Tout simplement parce’que le mali courait à sa perte à cause de l’incompétence de notre gouvernement; certain dirons que le mali ne se résume pas à ATT laissé moi leurs répondre que ATT représente quant à lui le Mali car il a était nommé président de la république, vers qui voulez vous que l’on se tourne alors?
    Pour moi le coup d’état représente le ras le bol des maliens qui ont n’en marre d’être humilié c’est pour cela que je suis d’accord avec le capitaine sanogo dans l’ESPRIT.
    Que voulez – vous que l’on fasse maintenant??
    Moi je propose de tous s’assoir autour d’une table personnel de l’opposition comme les putschiste et de trouver une solution pour le mali (personne d’autre ne pourra gérer notre crise malienne à part des maliens).
    Après nous pourrons débattre du bien fondé ou pas de ce coup d’état.
    Le MNLA ne nous attend pas il continue d’avancer.

  34. garba

    Le porte parole cette farce que l’on appelle CNDR…je ne sais trop quoi, j’ai nommé Amadou Konaré, n’avait pour toute fonction que celle d’ouvrir et de fermer une des portes du Palais presidentiel! Avec à la clé, bien évidemment, une « petite demande » à chaque visiteur pour du crédit téléphonique, de l’essence, et autres petits avantages! De qui se moque t’on lorsque qu’on veut nous faire croire que ces gens là vont sortir le pays de la misère????????
    Ce coup de force ne peut être justifié en aucun cas! En 91 la population sortait en masse et se faisait massacrer il était devenu un devoir républicain pour l’armée d’intervenir pour etre en phase avec sa mission première qui est de protéger le pays et ses citoyens. Aujourd’hui il s’agit ni plus ni moins que d’une usurpation du pouvoir et d’un viol de nos institutions! L’obscur Sanogo demande la reprise du travail demain! Mais qui est il pour nous donner des instructions? Quel peuple lui a donné ce mandat? La question n’est pas de savoir si ATT a bien ou mal géré mais plûtot de savoir quels sont les moyens dont on dispose pour le sanctionner ou pas. Que je sache, l’instrument dont nous disposons est celui des urnes et c’est tout. Tout autre forme n’est ni plus ni moins que le début d’une dictature or le Mali a tourné cette page d’obscurantisme depuis 21 ans jour pour jour!!!!!!

    • fabus

      Tu vas à Kati pour lui dire tout cela ok.
      Il faut pas nous fatiguer ici.Quand le pays avait des problemes tu etais où ?Cette situation etait previsible car le pays etait malade donc tu fermes ta guelle point final.

  35. tienimango

    doud ne t,en vas pas on a besoin de toi ici tu es l,ami de tous …….le coup de force est condamne par tous ces millitaires n,iront null part….

  36. fasokadi

    frere DOUDOUBA stp reste.
    tes interventions sont enrichissantes et utiles sur ce site.

  37. soribd

    Allah ka thignè dèmè. La vérité finira par éclater. Car aucune personne sensée, n’acceptera un coup d’État à moins de deux mois. Je commence à comprendre enfin pourquoi cette attitude de la junte.
    S’ils ont des comptes à régler, ils le fassent en laissant le Mali et les maliens en dehors de ça. Mais, ça confirme ce que j’ai toujours dit, ce sont des aventuriers et des irresponsables.
    Plus irresponsables qu’eux, sont ceux qui croient à la junte.

  38. barakaba

    Avec des militaires comme ce merdique capitaine SANOGO et sa clique, le Mali mérite d’être à nouveau colonisé; pas par la France mais par un pays voisin; et le Sénégal pourrait faire l’affaire.

    • asterix

      :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: tu as raison ,pas par la France ,on a déjà assez de maliens à nourrir ici :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  39. ApemaM

    Lu sur Abidjan net :
    news.abidjan net/h/430021.html
     » Putsch au Mali : Ouattara va frapper un grand coup
    Publié le lundi 26 mars 2012

    La réunion extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sera décisive dans la résolution de la crise malienne.

    Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, veut prendre les taureaux par les cornes. Il a décidé de relever le défi lancé par les militaires maliens insurgés qui ont déposé, jeudi dernier, Amadou Toumani Touré. En sa qualité de président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Alassane Ouattara a convoqué ses pairs à une réunion extraordinaire qui se tient, demain, à Abidjan. De sources bien informées, la réunion des chefs d’Etat devrait aller au-delà de la simple condamnation du putsch intervenu, jeudi, à Bamako. Mieux, le chef de l’Etat ivoirien s’apprête à proposer à ses homologues ouest-africains, de recourir le cas échéant, à une intervention militaire pour rétablir les institutions républicaines maliennes. Il prépare donc l’argumentaire nécessaire pour convaincre ses pairs à accepter ce schéma, en phase avec la vision de la réunion d’Abuja du 17 février 2012 au terme de laquelle les chefs d’Etat de la Cedeao ont plébiscité Alassane Ouattara à la tête de l’organisation. La mission non écrite que lui ont confiée ses pairs consistait à ramener un minimum de sérénité dans la sous-région pour pouvoir mettre en route ses projets de développement. Et, au nombre des pays dans lesquels ses talents de diplomates devaient contribuer à ramener un calme, figure le Mali. Sans perdre de temps, il avait mandaté le président de la Commission de la Cedeao, Kadré Désiré Ouédraogo, au pays des Dogons pour évaluer la situation et amorcer un dialogue entre les protagonistes de la crise malienne. Le coup de force de jeudi dernier constitue donc un pied de nez aux chefs d’Etat ouest-africains. Une raison qui vient en rajouter à la principale qui devrait amener à passer à l’offensive. Car, la raison majeure qui commande d’intervenir, militairement si besoin est, est la menace que représente le cas malien pour toute la sous-région. En renversant les institutions républicaines au Mali, les insurgés donnent, sans forcément s’en rendre compte, un coup de main aux rebelles et autres terroristes estampillés Aqmi ou Boko Haram pour s’enraciner solidement en Afrique de l’Ouest. Le besoin d’intervenir pour stopper la vague terroriste est motivé par le besoin sécuritaire à l’intérieur de tous les Etats de l’Afrique de l’Ouest. Les chefs d’Etat ont aussitôt missionné les patrons des armées de la Cedeao pour définir les mesures sécuritaires nécessaires pour verrouiller la sous-région. Au terme de la réunion préparatoire d’urgence de la session du comité des chefs d’état-major de la Cedeao à Abuja, le 24 février 2012, les patrons des armées ouest-africaines avaient donné le ton. « Notre sous-région fait face à de nouvelles menaces qui entraînent la résurgence des conflits anciens, fragilisent des pans entiers de nos sociétés et menacent nos capacités de défense.

    C’est le lieu d’appeler à la définition d’une politique de défense commune, à la mutualisation de nos moyens afin de juguler la poussée du terrorisme, de reprendre le contrôle de nos côtes livrées à la piraterie maritime et contenir les flux d’armes qui aggravent la criminalité, le grand banditisme », avait indiqué Soumaïla Bakayoko, le chef d’état-major des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci). Le cas malien est donc l’exemple concret qui permet aux chefs d’Etat ouest-africains de mettre en branle, les stratégies arrêtées par leurs chefs militaires.

    La crise est là et il faut la gérer !

    La dimension personnelle dans la résolution préparée par Alassane Ouattara préconisant de passer à l’offensive, est liée au soutien dont lui-même a bénéficié de la part de la communauté internationale. Un soutien déterminant qui lui a permis de remporter le bras de fer post-électoral à lui imposé par Laurent Gbagbo. Un soutien dont l’homme-orchestre était l’ancien président en exercice de la Cedeao, le nigérian Goodluck Jonathan. Dans la posture de leader de la sous-région ouest-africaine, on peut aisément deviner que M. Ouattara est habité par le souci de renvoyer l’ascenseur à un autre démocrate en mauvaise posture dans son pays. D’où l’idée de défendre un schéma d’intervention militaire en cas d’échec des discussions pour amener les putschistes à la raison. « Il s’agit d’envoyer un signal fort à tous les putschistes pour éviter qu’ils ramènent la sous-région trop en arrière. C’est une question de principe », justifie un diplomate. Une option partagée par Paris qui exgige le retour du président Amadou Toumani Touré. Position rendue publique, hier, par Henri de Raincourt, ministre français de la Coopération. Selon des sources concordantes, plusieurs présidents ouest-africains ont déjà marqué leur adhésion à la résolution de M. Ouattara. Reste à convaincre quelques sceptiques qui se recrutent parmi les voisins du Mali. D’ailleurs, le président ivoirien en fait une affaire personnelle, assure une source diplomatique, c’est aussi à cause de la proximité avec la Mali. En effet, Abidjan et Bamako partagent une longue frontière (532 km) que les adversaires armés d’Alassane Ouattara pourraient être tentés d’utiliser, eux qui cherchent depuis longtemps, une base-arrière pour leurs opérations. « Le danger du coup d’Etat au Mali, c’est qu’il peut conduire à l’effritement de ce pays. Or, l’effritement du Mali pourrait ouvrir la voie à la désagrégation de toute la sous-région, notamment en Côte d’Ivoire où la stabilité n’est pas encore totalement revenue », analyse un diplomate africain. Par mesure de prudence, tous les pays partageant une frontière avec le Mali, l’ont fermée. Mais, pour combien de temps?

    Marc Dossa »

  40. sys

    J’ai un oncle a Kati au camp militaire qui ma dit que ce monsieur boit de l’alchool. fume de le chanvre indienne( jouin) il est drogeur et un fetard coureur de joupont etc….que de mauvaises hatitudes…
    GOD SAVE MALI AMEN!

    • ApemaM

      On voit bien c’est un drogué: Je vous ai depuis que je l’ai vu à la TV pour la premiere fois!!! Je sais de ce que je dit, je vous jure que ce type est un drogué!!!

  41. ApemaM

    Non DOUDOUBA, ce n’est pas le moment d’abondonner e pays. On a besoin de toi sur ce site qui est lu par bcps de personne, donc ton message a un effet plus large que tu l’imagines!!! Tu n’as pas le droit de baisser le bras maintenant!!!

  42. tintin

    Cet obscur capitaine vaut mieux que la centaine de « brillants généraux » qui ont ramené notre armée là où elle se trouve aujourd’hui avec comme conséquence hypothèse très sérieuse de la partition de notre pays. Aigris, fêtard, pas sérieux, penses-tu que ces qualificatifs ne peuvent pas être collés au général et à ses troupes tout en y ajoutant, corrompus, voleurs, malhonnêtes? Arrêtez de raconter des bêtises comme vous savez le faire chaque fois que vous voulez entraîner des personnes de peu de jugeote intellectuelle dans le sens souhaité. Je rappelle un passage du récital du Bembeya jazz national de Guinée « Le colonialisme pour justifier sa domination, les a dépeints sous les traits de rois sanguinaires et sauvages. Traversant la nuit des temps, leur histoire nous est parvenue dans toute sa splendeur »,il s’agit de nos rois patriotes qui résistaient à l’occident. La technique n’a pas changé, mais seulement la méthode, donc quand le blanc parle mal d’un dirigeant africain ou arabe, sachez que c’est ce dernier qui oeuvre pour le bonheur de son peuple (Sankara, Lumumba, Krumah, Khadaf, Bachar etc). Soutenons la junte comme cela se doit et faire front à la quarantaine de partis politiques et association dont les responsables sont tous plus moins comptables de la situation actuelle du pays, des gens qui, comme ATT, doivent tous être poursuivis.

  43. DOUDOUBA

    Sanogo tu as detruit mon pays,tu as ironise’ le Mali,tu es le seul responsable avec la patate chaude qui est dans tes mains de tout ce qui arrivera a ce pays.Quant a toi CHEITANE OUMAR MARIKO ( C.O.M ) et toutes les marionnettes qui se sont precipitees dans le salon du capitaine,honte a vous tous ,vous aviez accepter de sacrifier votre patrie le Mali pour vos interets sordides,honte a vous tous,cette lutte de positionnement ne vous emmerai nul part.

    A TOUT LES PARTICIPANTS SUR MALIWEB,

    Vu la qualite des discussions sur notre site prefere’.
    Vu l’incomprehension de certaines personnes qui pensent que tout le Mali ne se resumait qu’a ATT,
    Vu les conditions que traversent la vrai armee du Mali au nord.

    J’ai decide’ de me retirer du debat sur MALIWEB jusqu’a ce que la situation s’ameliore dans mon pays,nous traversons tous une periode de deuil national car il s’agit du deces de notre jeune democratie.

    VIVE L’ARMEE DU MALI AU NORD,
    VIVE LE MALI,
    VIVE LA DEMOCRATIE.

    A BIENTOT,

    26 MARS 2012

    DOUDOUBA,

    • aldomoro

      ehhh Doudouba, quoi de neuf? l’autre jour j’ai vu ton post me concernant mais j’ai pas eu le temps de te repondre… je vais bien et mal a la fois… et toi?

    • Dogonofama

      Mon frere si t’abandonnes maintenant tu serais pas mieux que ceux qui sont contre la democratie notre democratie. Tu ne dois jamais te laisser abattre et souviens-toi que la lutte continue. Meme IBK ne serait pas d’accord avec ta decision de te retirer du debat constructif. Sabali wo et reviens parmi nous :wink: :wink: :wink:

    • Broulayi

      Ouf ! … tu m’as fait peur ! ………. « jusqu’à ce que la situation s’améliore dans mon pays »… :) :) :)

      OK ! … demain matin… tout ira bien. Parce que l’économie repartira… et que bientôt ATT va signer sa démission… et un gouvernement sera nommé… :-D :-D :-D

      En attendant, cher Ag… dis à ton koro king de ne pas me provoquer hein… l’heure est grave… :( :( :(

      A bientôt l’ami… ce n’est qu’un aurevoirrrrrrrr ! :-D :-D :-D

    • bougounika2

      DOUDOUBA NE RENONCE PAS NOUS DEVONS NOUS BATTRE MEME A DISTANCE C’EST NOTRE MALI LA PARTICIPATION DE TOUT UN CHACUN EST SOUHAITABLE MERCI DOUDOUBA COURAGE.

    • kouroukanfouga

      Ah non, surtout pas maintenant !!!
      Chacun à sa manière de voir les choses mais quoiqu’il en soit on a tous un seul et unique souci : c’est de sauver ce pays.
      Je te rappelle que mm les PROPHÈTES (PS/Eux) n’ont pas pu mettre tout le monde d’accord !!! Ce sont les humains qui ont tué le CHRIST (PS/Lui). Donc ne sois pas déçu si nos opinions divergent.

      Autre chose, avec cette crise ce forum est complètement pourri. En effet y’a plein de propagandistes MNLAQMI qui sont avec nous maintenant et tu sais bien pkoi ils sont là. C’est ça piège.

      T’es un vrai SAMOURAÏ et ce dernier n’abandonne jamais !!! :-D

  44. dexy

    grandeur décadence pour le Mali et honte à tout ceux qui voudrons saisir une quelconque opportunité de la situation en particulier la junte qui pourrait également être la continuté du régime d’ATT.
    c’est le peulple Malien qui payera du plus fort par la fin,la famine et entre autre l’insécurite et l’injustice au risque d’une nouvelle dictature naissante et de guerre d’une rébellion,dotée d’armements lourds compsés entre autre de missiles sol-sol et de missiles sol-air venus de la libye dans le Nord du pays,contre laquelle l’armée nationale est totalement impuissante et désarmée.
    A cela s’ajoutent les sanctions internationales et l’isolement du pays qui vit essentiellement d’aides!!!
    Sans oublier la corruption a tous les niveaux quelqu’ils soient est ce la malédiction qui frappe le Mali ?
    Les maliens sont les seuls à se sortir de cette situation car le Mali n’a suffisamment aucune richesse ni ressources attrayantes pour intéresser les puissances occidentales au point de s’impliquer ardemment pour une sortie de crise du mali.
    Alors nous sommes face à notre destins et si nous oublions les opportunismes et les intérêts partisans et s’unir afin d’eviter un bain de sang et le pire dans notre pays dans la cohesion et dans un esrit patriotique sain en sachant que le Mali est et restera « UN et INDIVISIBLE »
    VIVE LE MALI VIVE LA REPUBLIQUE.

  45. mogonta

    Quelle honte pour l´armée malien,
    Cet bandit Sanogo, cet analphabète nous a fait reculer 20 ans en arrière, le mali ne lui pardonnera jamais, il sera juger et condamnée a mort par le peuple malien, il n´est qu´une honte pour l´Afrique et le Mali
    honte au militaire malien, ils ont entrain de détruire le pays de leurs ancêtres,pays de Soundjata Keita
    Honte a UA qui n´a jamais résolu un problème en afrique
    Honte Oumar Mariko il n´est pas digne d´etre Malien
    Nous Maliens de l´extérieur nous allons manifeste devant le parlement europeen a Bruxelle car UA n´a ni tête ni queue le peuple africain
    Et ce qui fait plus mal ce que les autres soldats lui soutient donc il nya pas parmis tous ces militaires un patriot.
    L´afrique doit réfléchir en mettant des voyous, des bandits, des criminellles, des analphabete dans l´armée on a ses genres de situations

  46. koudis

    Cette déclaration est la plus responsable depuis le début de cette crise!!! Au lieu de crier pour organiser des menting et marches, apportez d’abord des bonnes solutions!!! CEDEAO, UA, Banque mondiale, etc.. le salut passe par nous maliens d’abord!!! Dénigré ces jeunes ne nous apportera rien, discutez avec eux est le plus important!! Bravo à Zou et Mara!!!

    Déclaration de l’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise (ADPS)

    Face à la situation critique que traverse notre pays à la suite de la prise du pouvoir par le Comité National pour le Redressement de la Démocratie et la Restauration de l’Etat (CNRDR),
    Nous Convention Nationale pour une Afrique Solidaire – Faso Hèrè (CNAS-FH), Front Africain pour le Développement (FAD), YELEMA, Parti pour l’Action Civique et Patriotique (PACP), AYELE, Convention pour la Renaissance (CR FASO GNETAGA), MALI DEN, Union Soudanaise RDA (US RDA) ; décidons de créer un regroupement de forces patriotiques dénommé Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise dont le sigle est ADPS.
    L’Alliance des Patriotes pour la Sortie de Crise a pour objectifs de proposer des solutions durables en vue de :
    1.Sauvegarder l’intégrité territoriale, l’unité nationale et la paix sociale ;
    2.Organiser dans les délais les plus réalistes, des élections crédibles et transparentes ;
    3.Prévenir l’isolement du pays dont les conséquences seraient catastrophiques pour les populations ;
    4.Proposer un schéma politique et institutionnel compatible avec les principes démocratiques.
    L’ADPS qui est un regroupement ouvert à d’autres formations politiques et organisations de la société civile, a décidé de la mise en place d’un directoire pour l’élaboration d’un plan d’actions opérationnel de sortie de crise.

    Fait à Bamako le 25 mars 2012

    ONT SIGNE LES PRESIDENTS OU REPRESENTANTS :

    CNAS-FH Soumana TANGARA
    FAD Nouhoun SARR
    YELEMA Moussa MARA
    PACP Fomba Aboubacar Sidiki
    AYÈLÈ Aguibou KONE
    CR FASO GNETAGA Moustapha COULIBALY
    MALI DEN Mohamed BAMBA
    US RDA Abdoul Salam TOURE

  47. waritiki

    il est temps que tout les maliens pense au intéret du mali et la seule solutions du mali ses zou

  48. Koirakoy

    la junte affirme que l’ORTM n’est pas pillée et c’est des voleurs qui sont entrains de faire des vandales.
    Aucune autres personnes que les mutins n’a eu accès à l’ORTM jusque là.
    Alors qui sont ces voleurs: CNRDRE

  49. kouroukanfouga

    Wallahi ce coup d’état est loi d’être « un mal pour un bien ». C’est KO D’ETAT !!! Que DIEU sauve mon MALI !!!

  50. Koirakoy

    honte à oumar mariko ce qui est sûr après cette crise il devrait quitté le Mali;
    Mais au fait les députés élus de SADI ont rejoint le front de défense de la démocratie quelle preuve d’isolement.

    • tintin

      Ce n’est pas la première fois que les députés SADI retournent leur veste, comme ceux d’autres partis d’ailleurs, et sais-tu ce que cela signifie? Que nos « HONORABLES » sont tout sauf honorables,de vrais prostitués politiques qui n’ont aucune conviction. Parler de la trahison de ces énergumènes ne fait que donner raison à Mariko qui reste le seul homme politique à avoir tirer sur la sonnette d’alarme pendant que le « GENERAL QUI CONNAIT LA GUERRE » était encore à Koulouba. Foutez-lui donc la paix.
      – Vive la junte
      – Vive Mariko
      – Pour que vive la Mali

  51. pengyou

    Mr l’auteur de cet article, c’est vous le redacteur obscure de la nation. Comment publier un texte aussi bodon? « ses détracteurs jugent peu «sérieux» », que voulez vous que ses detracteurs disent d’autre? Puisque vous en etes un, dites nous quelque chose d’autre. Vous vous efforcez a l’impliquer dans la mort des sous-officiers pendant que vous meme dites qu’il n’etait pas la. Soyez plus logique. Pourquoi vous ne donnez pas ausi les avis de ses supporters? Ou encore votre propre opinion?

  52. koudis

    Personne ne soutient ce coup d’état ok pour ceux qui sont là encore à pleurnicher!!! On ne fait que parler depuis des jours pour rien avec des articles de presse bidon que MW nous balance !!! Cherchons une solution avec ces gens là pour leur dire de partir en douce avec une feuille de route claire et nette !!! Pas de guerre ouverte avec eux, qu’ils soient sérieux ou pas ou aigris ça change quoi ??? Le Chaos est là et comment nous allons en sortir ??? C’est tout ce qui nous intéresse le reste n’est que du verbiage!!!

  53. Foroski

    Oumar Mariko: Premier Ministre!
    Le coup d’Etat du 22 mars vient d’etaler a grand jour le manque d’Etat que les uns et les autres avaient constate sous le regime incompetent de ATT. Je salue vivement le coup de force meme si je ne comprend pas comment un bataillon venant d’une seule caserne militaire a reussi a renverser tres rapidement le regime corrompu de ATT.

    Il n’est pas surprenant de voir les principaux partis politiques s’emouvoir de la tournure des evenements sous pretexte que les elections devaient etre maintenues aux dates fixees. Ces dirigeants politiques sont les plus irresponsables, car au lieu de presser ATT d’affronter la crise du nord avec serieux, ils se sont rendus complice de ce dernier en pensant qu’on pouvait organiser des elections paisibles et fiables avec un fichier electoral inexistant, comme pour dire que c’est OK d’organiser des elections mediocres au meme moment ou le Senegal organise des elections transparentes surveillees par des observateurs nationaux.

    Meme si je reconnais que le Capitaine Sanogo est a l’intersection de Dadis et de Thomas Sankara en terme de Leadership, je suis convaincu qu’il vient de sauver la democratie au Mali, et si on lui donne la chance, il sera le prochain Jerry Rawlings du Mali, en ce sens qu’il va organiser des elections fiables et transparentes et quitter le pouvoir tout en rappelant aux nouveaux elus qu’il veille sur eux. Pour aboutir a ce schema ideal, le Capitaine Sanogo doit choisir le DR Oumar Mariko comme Premier Ministre en lui donnant comme feuille de route l’organisation d’elections transparentes, et la recuperation des territoires perdus au rebelles.
    Dr Mariko etait le seul a dire que ce serait une fantaisie de penser qu’on pouvait organiser les eletions dans les conditions actuelles au moment ou les grands partis politques battaient campagne avec l’argent vole au fil des annees etant convaincus que c’est le seul moyen d’engranger plus d’argent et d’influence sur le destin du Mali. Parmi les gens qui se disent partisans de la legalite constitutionnelle, personne d’entre eux ne s’est battu pour l’avenement de la democratie plus que Oumar Mariko. Il est le seul a avoir refuser la farce appelee au Mali une gestion consensuelle des affaires. En 10 ans de pouvoir, ATT a mene le pays vers la ruine avec l’assistance des principaux partis politiques, ADEMA, RPM, CNID, URD. Les dirigeants de ces partis politiques ne doivent pas donner de lecon de democratie au Capitaine Sanogo.

    Un autre fait frappant de ce groupe est l’absence notoire d’officiers superieurs, en particulier les Generaux. La floraison de Generaux sous ATT etait un signal qu’il y’avait de plus en plus un fosse entre les officiers superieurs et les soldats. Il y’a meme des suggestions que des officiers superieurs maliens etaient de connivence avec AQMI au Nord pour faciliter les traffics de toute sorte. Je demande au Capitaine Sanogo de traduire ces officiers devant la cour martiale en les radiant de l’armee pour haute trahison.

    Il doit recompenser et supporter les Officiers superieurs qui se battent au Nord et sommer tous ceux qui servent dans les ministeres comme inspecteurs de rejoindre leurs corps d’origine. On a pas besoin d’officiers superieurs dans tous les ministeres.

    Les prochaines semaines s’annoncent incertaines, mais je suis convaincu que ce coup de force est salutaire a plus d’un titre. L’erosion de la confiance des citoyens aux institutions, la corruption rampante, l’illetrisme, l’insecurite etaient des indicateurs que ATT et sa clique ont echoue, il est temps que le tandem Capitaine Sanogo-DR Oumar Mariko prennent la releve pour une duree de 6 a 12 mois.

    • asterix

      EXCELLENT ARTICLE QUI RESUME PARFAITEMENT LA SITUATION :-D :-D

      • asterix

        mon post s’adressait à Apema pour l’article du faso.net !!!!
        mais c’est toujours le bordel sur mw ou mon post se retrouve quelques commentaires plus haut :evil: :evil:

    • pengyou

      Foroski, erreur de frappe!! Il faut plutot Dr Zoumana Sacko pour aider le Capitaine Sanogo a mettre le Mali sur les rails.

  54. daoudabougou

    Réactions des jeunes du Mali suite au coup d’état contre ATT !!! A voir absolument !! http://www.youtube.com/watch?v=c539MnkUWWE

    • sambou

      Cher daoudabougou.Ces jeunes qui s’expriment ainsi confondent la tribune où on parle de la gestion d’un pays au podium d’une assemblée générale de l’AEEM!C’est vrai qu’un coup d’état à la base c’EST MAUVAIS POUR UN PAYS, mais quand la démocratie et l’intégrité territoriale sont ménacées, UN CHANGEMENT AU SOMMET DE L’ETAT DEVIENT UNE NECESSITE, surtout quand les pustchistes du jour promettent le retour à la vie constitutionnelle normale dans un bref delai!Je préfère de loin la présente situation à celle que nous venons de quitter où le président avait les mains libres entièrement parcequ’il n’ y avait aucun contre-pouvoir! :wink:

  55. sambou

    Que le Capitaine soit un simple « séducteur et un fêtard » je trouve ça pas plus méchant QUE S’IL Y AVAIT A SA PLACE, UN OPPORTUNISTE QUI FERAIT PASSER SES PROPRES INTERÊTS EGOÏSTES DEVANT L’INTERÊT SUPERIEUR DE LA NATION ;AVEC ENCORE EN PLUS DU LAXISME, LA CORRUPTION ET LE NEPOTISME QUI ONT CARACTERISE NOTRE CLASSE POLITIQUE CES DERNIERES ANNEES!Capitaine Sanogo, QUE DIEU VOUS AIDE!Vive la junte au pouvoir pour un achèvement de la révolution du 26 mars 91’! :wink: :wink: :wink:

    • asterix

      Sambou ,penses tu un seul instant que Sanogo soit capable de quoi que ce soit ????? faut pas rever :wink:

      • asterix

        un retour d’ATT aujourd’hui au pouvoir serait hautement symbolique :roll:

  56. ApemaM

    L’article du faso net vaut le coup d’être lu…

    « Amadou Haya Sanogo successeur d’Amadou Toumani Touré à Bamako : A qui va profiter ce « vrai-faux » coup d’Etat ?
    lundi 26 mars 2012

    It’s crazy ! Totalement fou. A-t-on jamais vu un président de la République être destitué par un « coup d’Etat » à quelques semaines d’une présidentielle (à laquelle il n’était pas candidat) pour « incompétence » après dix années passées au pouvoir ? A-t-on jamais vu un « héros national » – il y aura demain, lundi 26 mars 2012, onze ans que Amadou Toumani Touré (ATT) a renversé la dictature de Moussa Traoré -, président de la République en exercice, rester ainsi plusieurs jours sans donner signe de vie alors que le pays est occupé par une clique de charlots à peine galonnés ? A-t-on jamais vu un général, diplômé de l’Ecole de guerre française, auteur d’un coup d’Etat réussi contre une dictature engagée dans une répression féroce contre la population, qui se fasse dégommer, onze ans plus tard, par un capitaine à la voix cassée, Amadou Sanogo, qui regarde le pouvoir qu’il a « conquis » avec l’air circonspect (pour ne pas dire abruti) d’une « poule qui a trouvé un couteau ».

    Manifestement, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans le pays de Soundiata Keïta. Et il était temps de faire le grand ménage. Sauf que le capitaine Sanogo, le roi des aphones, semble plutôt apte à « foutre le bordel » qu’à remettre de l’ordre dans la maison Mali. Le fait qu’il soit arrivé au « pouvoir » (mais quel est exactement le « pouvoir » qu’il détient actuellement) sans coup férir prouve la déliquescence dans laquelle se trouve la République du Mali alors que le pays est en guerre et qu’il était entré en campagne pour une présidentielle particulièrement ouverte (la plus ouverte depuis l’instauration de la démocratie au début des années 1990). On se demande d’ailleurs si quelqu’un croyait réellement au bon déroulement de cette consultation présidentielle ; et même s’il existait un fichier électoral fiable.

    Combien de temps, Sanogo, le prince des aphasiques, espère-t-il nous laisser croire qu’il est le patron d’un coup d’Etat qui va permettre à Bamako de reconquérir le Nord du pays aux mains de vrais guerriers, qui mènent une vraie guerre avec de vraies armes et une vraie motivation ? Quelles que soient les insuffisances de la gouvernance exercée ces dernières années par ATT, il n’est personne, en Afrique comme ailleurs, pour penser que son éviction du pouvoir est une réponse aux problèmes qui se posent au Mali. Et quand Sanogo annonce que les personnalités qui étaient au pouvoir seront déférées devant la justice, on s’interroge pour savoir de quelle justice elles pourraient relever.

    Il ne semble pas, d’ailleurs, que Sanogo et sa clique de bras cassés maîtrisent quoi que ce soit depuis qu’ils nous disent qu’ils se sont installés à la tête de l’Etat. Pas même la télé, dont ils ont pris le contrôle dès le début du mouvement ; tout le matériel de l’ORTM aurait été pillé par les « libérateurs » du territoire national ; on n’entend déjà pas grand-chose quand Sanogo parle dans un micro, alors si on lui pique le micro, c’est terminé. Quant à son « comité national », le CNRDRE, on a du mal à croire qu’il serait le plus à même d’assurer le « redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat » qu’il nous promet. Depuis quatre jours, c’est plutôt au contraire que nous assistons. Quand il parle du présent, c’est risible : « Je suis là en bonne et due forme [sic]. Tout va très bien ». Quand il évoque l’après-« coup d’Etat », c’est encore plus hilarant : « Je veux servir mes unités après comme chef de corps, comme ancien président très fier de son armée » (déclaration à Africable). On a connu par le passé des capitaines putschistes qui tenaient un discours politique bien plus convaincant !

    Généralement, dans un coup d’Etat réussi, il y a le camp des vainqueurs : les putschistes ; et le camp des vaincus : la classe politique au pouvoir. Ces deux camps s’opposent, le plus souvent, par les armes. Les vainqueurs s’installent au pouvoir et annoncent des changements majeurs dans la gouvernance du pays ; les vaincus sont emprisonnés ou prennent le chemin de l’exil. Rien de tout cela dans ce « vrai-faux » coup d’Etat. Rien ne laisse penser que le régime d’ATT ait été renversé ; tout au plus a-t-on l’impression qu’il a cédé le terrain. On ne sait d’ailleurs toujours pas s’il est entre les mains des « mutins » ou retranché quelque part avec des troupes loyalistes. Pas un mot, pas un signe. On ne sait pas, non plus, ce que veulent faire les « mutins » de ce pouvoir qu’ils ont conquis ; ils laissent l’impression d’être, avant de se déterminer définitivement, dans l’attente d’un « contre-événement » sans que l’on sache lequel. Ils se positionnaient, initialement, comme des « va-t-en guerre » en vue de récupérer les territoires perdus du Nord Mali.

    Ils évoquent aujourd’hui une négociation avec la « rébellion touarègue ». Dans le même temps, cette même « rébellion touarègue », menée par le MNLA (qui se veut un mouvement laïc), poursuit sa conquête des villes du Nord même si elle semble désormais fortement concurrencée par le mouvement (qui lui se veut « islamiste » radical) Ançar Eddine qui serait en position de prendre Kidal (70.000 habitants), future capitale d’une Azawad qui vivrait sous la loi de la Charia. On évoque, par ailleurs, une implication dans la région non seulement d’AQMI mais aussi de Boko Haram. C’est dire que le Nord Mali est devenu le terrain de jeu de tous les groupes et groupuscules qui entendent implanter de nouvelles zones d’influence à la confluence du Mali, de l’Algérie et du Niger. Considéré comme le « ventre mou » de la région sahélo-saharienne, le Mali est dans le collimateur de groupes armés dont les finalités ne coïncident pas nécessairement, même si la démarche est la même : occuper une partie du territoire malien que le gouvernement de Bamako ne s’est pas véritablement donnée la capacité de défendre.

    On pourrait s’étonner de trouver Boro Hakam parmi ces groupes. Ce serait oublier que cette secte salafiste est née dans l’Etat du Borno, au Nigeria, mais qu’elle s’inscrit dans l’histoire des hausawa qui, s’adonnant au commerce régional de la kola (qu’ils consommaient mais ne produisaient pas), ont créé un monde hausa (dont hausawa est le pluriel) qui s’est étendu du Borno jusqu’aux confins du Soudan français (actuel Mali) en passant par le bassin de la Volta (Fada N’Gourma étant au Burkina Faso la capitale des hausawa). Boro Hakam tenterait donc, consciemment ou inconsciemment, de retrouver le territoire qui a été le fondement de sa puissance (notamment linguistique, le commerce ayant imposé le hausa)*.

    La situation qui prévaut à Bamako a provoqué des lignes de rupture entre les groupes qui, jusqu’à présent, s’opposaient relativement conjointement au pouvoir central (selon le vieux principe du front unique : « marchons séparément, frappons ensemble »). Les Touareg rappellent qu’ils sont dans une perspective laïque et qu’ils n’entendent négocier qu’avec un pouvoir qui soit reconnu non seulement par les Maliens mais par la communauté internationale. Les « islamistes », quant à eux, sont dans leur logique de rejet de toute négociation et entendent poursuivre leur prise de contrôle sur les territoires conquis. Rappelons par ailleurs qu’AQMI, toujours sur le terrain, détient dans le Nord Mali un certain nombre d’otages « occidentaux », notamment français. Cette situation n’est pas sans impacter ce qui se passe dans la capitale. L’affaire malienne est devenue une affaire régionale (et pas seulement celle de la Cédéao dès lors que l’Algérie est attentive à ce qui se passe sur sa frontière Sud tout comme la Mauritanie est préoccupée de l’implantation durable de groupes terroristes sur sa frontière de l’Est) et, surtout, internationale : la France et les Américains sont particulièrement attentifs à ce qui se passe actuellement non seulement dans le Nord du Mali mais aussi dans la capitale malienne. C’est dire qu’avec ce « vrai-faux » coup d’Etat, nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

    * On peut lire avec intérêt, à ce sujet, le texte d’Addo Mahamane, maître-assistant à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, sur « les hausawa et le bassin de la Volta à l’époque précoloniale : un modèle d’échange africain », in « Hommage au professeur Joseph Ki-Zerbo », Harmattan Burkina, Ouagadougou, 2010. Rappelons que Boko Haram signifie littéralement, en hausa, « L’éducation occidentale est interdite ».

    Jean-Pierre Béjot

    La Dépêche Diplomatique « 

  57. Koirakoy

    personnes ne peut applaudir cette junte irresponsable. donc tout ce qui reste c’est de mettre cette bande hors d’état de nuire. la première des choses a faire c’est de partir en grève illimité jusqu’à la démission de ces guignols.

    • Ils ne démissionneront jamais! la seule chose a faire est de penser a l’intérêt supérieur de la nation en trouvant au plus vite une solution de sortie de crise pour reconquérir le nord ce sont les hommes de rang qui iront au front pas les généraux et ce sont les mêmes hommes de rang qui ont fait le coût d’état et ils ont avec eux la majorité des militaires et 90% du peuple!!

  58. Morales Fasso

    Á un moment donné, le fléaux qui gangrène l’état malien á savoir la
    lâcheté doit etre éradiqué.
    « Le poisson ne pourri que par la téte ».
    Tout Peuple mérite le gouvernement qu’il possede, mais le Mali mérite
    PLUS.
    C’EST POURQUOI Mr SANOGO est LÁ.
    Pour bien comprendre la question malienne, voici une lecture approfondie de ce que nous avons jusque-lá appeller par « Démocratie), tout du moins pendant les 20 dernieres années.
    Bonne lecture á tous les assidus:
    http://www.ddfrance.com/diogene/la%20lachete.html
    Merci!!!

  59. Koirakoy

    personnes ne peut applaudir cette junte irresponsable. donc tout ce qui reste c’est de mettre cette hors d’état de nuire. la première des choses a faire c’est de partir en grève illimité jusqu’à la démission de ces guignols.

  60. Ahmad Ahmad

    Bonjour,
    Personnellement le coup d’état ne m’a pas fait mal. J’avais très mal dans ma peau, très indigné en voyant que
    • Nos dirigeants ont sacrifié l’école qui est le commencement et le pilier fondamental de tout développement durable.
    • l’initiative pour la sécurité alimentaire a fait le bonheur de certains groupes déjà super riches et le malheur des paysans et de sa population
    • Notre système de santé s’est gravement détérioré ces dernières années malgré l’acharnement de quelques personnes consciencieuses
    • Notre sécurité n’est plus assurée par le service de sécurité (assassinat dans la plus grande impunité pour nous prendre de force nos motos etc…)
    • La crise du nord est très mal gérée. On ne discute pas avec un bandit armé. C’est ce que le Niger a dit et maintenu.
    • La corruption a atteint un niveau, une ampleur jamais vu au Mali en commençant par les juges, les avocats, les policiers les gendarmes, les maires les ministres, même le président et son épouse ainsi que la population dans sa grande majorité.
    De mon point de vu, le coup d’état qui vient de se passer vient de nous éviter une guerre civile car jusqu’à preuve de contraire, le Mali reste une terre bénie. Nous savons tous qu’il n’y a pas d’élection dans la plupart de nos pays. C’est le président choisi qui passe toujours. En 2002, les Maliens n’ont pas choisi ATT mais il nous a été imposé. Heureusement qu’IBK a calmé les esprits en 2002. Au Burkina, en côte d’ivoire, au Gabon etc… les élections ont été truquées aux yeux et au su de tout le monde. Il n’y a qu’en Côte d’Ivoire ou après plusieurs années de guerre civile, la restauration de l’état à celui qui a réellement gagné les élections a été respectée. Wade a été très intélligent car l’exemple de la Côte d’Ivoire et du MALI l’ont sûrement dissuadé.
    Est-ce que le MALI était prêt à vivre le même scénario inévitable qu’en 2002 ? Car il ne pouvait être le contraire du moment que dans l’affaire du ministère de la santé, le ministre a ouvertement déclaré que s’il était emprisonné, l’épouse du président le serait également. Pour ne citer que cette affaire qui implique les plus hautes personnalités de notre pays. Donc le président n’avait pas le choix, il allait nous imposer quelqu’un comme l’a été fait pour lui et ça, je ne pense pas que les maliens allaient croiser cette fois-ci les bras. Donc deux camps devraient forcément s’affronter et la guerre civile allait éclater car tout le monde est armé aujourd’hui au MALI.
    Le MALI a besoin d’un changement radical. Quelque que soit le prix et le sacrifice que cela va nous couter, il faut qu’on y aille si on veut bâtir un modèle pour nos arrières petits fils car nous, nos enfants et leurs enfants sont déjà sacrifiés. Le MALI est gravement malade et doit se faire soigner. Quand le Burkina a radié pendant une période de son histoire tous les enseignants grévistes, le sacrifice était énorme mais aujourd’hui cette décision a payé au grand bonheur des élèves et étudiants du Burkina.
    Mon seul problème, est que les tombeurs d’ATT ne m’inspirent pas confiance en regardant leurs premières prestations. C’est pitoyable de voir les militaires volés, pillés, dévalisés la population et les administrations.
    Vu les énormes dégradations de la conscience et la dignité du Malien, hé, l’école l’école l’école ça me donne envie de tout abandonner. Mon DIEU (LOUE SOIT IL) AIDE nous, AIDE le MALI.

  61. malien vraie d vraie

    :evil: :evil: :evil: :evil: ces une bande de voyous dimcale, de babibié, pourquoi le coup d’etat si c pas merde les innocents dans la merde en plus c eux mm sois disent militaire qui pille ,casse,vole chez les gens, ces honteux, si c ca étre malien tchéééna nifara tfou :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: :evil: cest honteux pr notre maliba avoir des enfants de la sorte, quest ce qu’on a fais a dieu pr mérité tout ca, :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: , :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: dieu et grand e noublie personne je sais juste que c BABIE vont le payé et trés trés cher inshalah!!! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

  62. AFRO

    CETTE PHASE ÉTAIT NÉCESSAIRE POUR LA PROCHAINE DÉMOCRATIE DU MALI. on ne pouvait aller nul part dans la corruption, népotisme, ou autres conneries malienne.
    Moi j’ai peut être été corrompu un jour (car le policier m’a dit soit tu payes, soit tu vas te faire foutre) mais la je dis STOP. LE MALI DOIT REPARTIR SUR DU NOUVELLES BASES? QUE LES POLITICIENS COMPRENNENT QU4ON NE PEUT VENIR S’ENRICHIR AVEC SES PARENTS? POTES? ET POTES DES POTES PENDANT QUE LES POPULATION SOUFFRE DE MARTYR.

  63. Cheick oumar Konté

    Je su contre ses maliens qui sont pour la junte

    • Nous n’aimons pas la junte mais nous pensons que notre pays mérite mieux que ce que nous avons vécu les 20 dernières années.

  64. thionvillois 5

    QUI SOMMES NOUS DEVENUS???? Opportunistes corrompus ou patriotes!!!!
    Chers compatriotes, pitié mobilisons nous pour l’intérêt supérieur de notre chère patrie! Nous devrons être dignes d’etre des descendants de soundiata, de soumangourou, tieba, babemba, Samory, Soni Albert j’en passe!! Oui tous ces braves maliens avaient le sens de l’honneur, de l’intégrité et de la dignité! Qui sommes nous maintenant??? je suis perdu!!!
    Au Mali après ce coup de honte « coup d’état diraient certains » pour le Mali, il y’ a incontestablement deux camps de maliens qui s’affrontent aujourd’hui non pas pour l’intérêt supérieur du Mali mais pour leur propre INTÉRÊT et je ne me reconnais pas du tout dans ces deux camps. Chez nous on aime dire « Ni dô ka bâ ma sa, dô ka na té tè dja » ça veut dire en gros que pour faire une bonne sauce il faut forcement la mort de la bête d’autrui!!!
    Le 1er camp se bat pour conforter, légitimer encourager ce coup d’état non pas pour l’importance républicaine de l’acte mais plutôt dans un souci malin de positionnement pour que enfin eux aussi puisse améliorer la saveur de leur sauce oui ils veulent s’engraisser aussi!!! Au mali d’aujourd’hui une bonne relation est plus rassurante pour avoir un poste, un marché qu’un diplôme. Oui depuis le 1er régime d’AOK à celui de ATT nous avons assisté voir même encouragé tous cette nouvelle discipline favorite des maliens. Donc au lieu d’avoir du travail sur le seul critère du mérite on cherche tous à approcher un parent bien placé même au prix de nôtre dignité et de nos valeurs car l’élite malien nous a recommandé voir même imposé cette voie. Au Mali on a coutume de traiter de maudits des honnêtes citoyens qui ont juste le malheur de servir avec dignité sa patrie et non de se remplir les poches comme tout le monde. Oui le malien ne supporte pas de voir un ancien cadre du pays vivre comme tout le monde donc on encourage tous la corruption car la seule paie ne justifie pas les multiples villas et gros cylindrés de nos élites. Qui sommes nous devenus!!!
    Le 2em camp qui jusque là suçait le sang des maliens depuis le temps de Moussa traoré à celui d’ATT sans exception se voit perdre ce privilège oui leur sauce sera moins délicieuse!!! Oui le vol et la corruption sont maintenant une religion dans notre pays. Les villas qui poussent chaque jour à Bamako sont l’œuvre des fonctionnaires maliens souvent à des centaines de millions de nos francs et payées cash or ils n’ont même pas 200000 fcfa par mois d’où proviennent ces sous!!! dans la caisse publique!! Faisons un inventaire national de tous les biens immobiliers au mali et comparer leurs valeurs nominales aux revenus de leurs détenteurs!!! la surprise sera spectaculaire.
    je ne me reconnais plus dans cette nouvelle « espèce » de maliens qui ne pensent qu’à s’enrichir au détriment du peuple malien.
    Au mali il est temps qu’on apprenne à juger nos anciens présidents, ministres, directeurs bref tout cadre qui s’enrichit sur le dos des maliens.
    Oui je désapprouve la gestion « chef de village » du mali menée par ATT jusque là! Avec lui le mali est devenu la risée du monde entier, on ne peut pas descendre plus bas que ça!!!! nôtre dignité a été bafouée notre honneur terni. Il a trahi le peuple malien et pour cela il doit rendre compte.
    Cependant rien ne justifiait un coup d’état en ce moment de la vie de notre nation!!! rien et absolument rien. Oui comme tous les maliens je voulais que ‘ATT et toute son équipe de corrompus dégagent mais à la fin de son mandat et qu’ils rendent compte après!!! je pose maintenant la question à savoir chaque fois qu’un gouvernement sera en difficulté au Mali il faut prendre les armes!!! Pouvons nous pas faire comme le senegal pour déposer Wade du pouvoir!!! La conséquence de ce putsch sera la fragilisation à vie de nôtre démocratie, de nos institutions et l’appauvrissement du peuple!!! il y’ aura encore des coups d’état!!!
    Que dieu bénisse mon pays!! amen

    • asterix

      tu es à Thionville ? moi aussi :wink:

    • gabiyo

      Thionvillois 5, on ne dit pas « Soni Albert » mais « Soni Ali Ber ou Soni Ali Bero » qui veut dire en langue nationale songhoy « Soni Ali le Grand »

      • Angry Bird

        Gabiyo,

        Voila notre problem malien. Au moment ou les autres sont entraine de chercher des solutions aux problems serieux, nous somme la a nous interesse au futilite come Soni Albert or Soni Aliber. C’est pourqoi les opportunist sont pu corrompre le Malien. Malien fait attention a des chose qui peuvent nous rapporter quelque chose de bien come le developement ou l’integrity du pays ou meme l’education de nos enfants qui poura contribuer au meilleur future du Mali.Thionvillois 5 cherches une solution a la crise du coup d’etat quand toi tu ne penses qu’au petite details. Penses y mon frere le pays dans un four en ce moment ou il n’a besoins que de l’air fraiche. Le but de tout malien doit etre d’avoir une solution a un problem commun au lieu de criter des errer d’epelation. Je pleures pour mon pays comme je l’ai toujours pendant des annees. Aujourd’huit je penses que l’avenir est entre les mais de tout les malien y compris ce sont sur ce forum. Ce n’est pas aux autres pays de venir regler nos problem, ensemble entre nous malien nous pourions avoir une solution vers une paix durable et un meilleur future pour nous tous. Que le bon Dieu guide nos pas

  65. REVOLUTION9

    Je suis choquée que certaines personnes soutiennent la junte et donc applaudissent le fait que notre démocratie a été foutue en l’air.
    cette junte a fait chuter un régime pour raisons d ‘incapacité de la gestion de la crise, maintenant que c’est fait allez y combattre au nord.
    :twisted:
    vraiment c’était pas le moment pour faire un coup d’état, ni le nord ni le sud du mali ne sont sécurisés.
    Prions pour que le bon Dieu nous protège.

  66. ApemaM

    Justifier un coup de farce pour justifier la corruption est absurde::: Dite à votre hero à zero franc comment lui meme il arrivé dans l’armée? Soit il dégage poliment ou on le ferra dégager par force!!

    • AFRO

      Du n’importe quoi, donc voulez dire que nous devons rester comme ça. dans la corruption, népotisme, ou autres conneries malienne. moi j’ai peut être été corrompu un jour mais la je dis STOP. LE MALI DOIT REPARTIR SUR DU NOUVELLES BASES? QUE LES POLITICIENS COMPRENNENT QU4ON NE PEUT VENIR S’ENRICHIR AVEC SES PARENTS? POTES? ET POTES DES POTES PENDANT QUE LES POPULATION SOUFFRE DE MARTYR.

      • fabus

        Au moins toi tu as comprris les choses merci.
        Ce geste doit nous mettre sur le droit chemin.

  67. Fatima09

    vive la CNRDRE si Amadou nest pas un homme il n yaurait pas tout cette discussion a son sujet do de fo den nafa na de na ni o te mogo si ti tchi bila fato a ko la Amadou ni ka tiedenw baw ye denw yolo!!!

    • ApemaM

      Tu es tout simplement ridicule et tu as besoin de te retourner à l’ecole!!! Regarde le monde, il n’y a pas de place pour des gens qui se substituent au peuple. Si tu ne le sais pas, c’est ceux qu’on appelle des dictateurs!!!

  68. Fatima09

    Je vous pose tous une questions: Combien d enfant illegitime ATT a? qui au Mali ne connaissait pas sa faible pour les femme? des dizaines de copine a travers le Mali et il a pourtant dirige le Mali par le vote des Maliens. La France et les Maliens qui avaient goute au beurre DATT veulent tous faire pour ternir L image des militaires il son Excellence Sanogo etait ce qu il dit, il naurait pas eu le support des bons citoyens Maliens. Qui dans l administration Malienne n as pas vue de bavure dans commit sous son commandement meme ATT lui meme cest a cause des incapacite que nous en somme la? pourtant il y avait kafougouna Kone et d autre generaux et officiers pour ne les condammer vous pas comme le Malien est ingrat, facile a manipuler et oublie tres vite?
    LA REPONSE A TOUTE CHOSE EST LE TEMPS QUI PASSE laisse les militaire en paix et allez faire mieux si vous-en etes capables au lieu de nos emerder.
    Les journalistes Maliens sont vraiment des incapablent reunit qui ne savent que collecter qui n importe quoi n importe ou et le verser sur MALIWEB ce sont les journalist burkinabe qui partaient au nord prendre les infors a la source pendant vous etes la a racontes les dit-on. ALLEZ- FAIRE mieux que Sanogo et affronter les rebels puis que vous etez plus homme et plus qualifie pour la situation ce message est addresse a tous ceux qui denonce les militaires montrez nous que vous etes capable de mieux faire. Bande de GUELLARDS

  69. gat

    Maliens je pense qu’il est temps de regarder devant et non derrière car je vous le dis et je le répète nul ne peut changer le destin d’un homme ou d’un pays. Le temps ATT est derrière, il le sait lui mm, son marabout l’avait prédit c’est son destin trouver une solution pour rassurer un avenir meilleur car il fait partir d’une partie de l’histoire malienne il à jouer un rôle important dans la démocratie malienne il fut le symbole d’une époque du Mali.
    Quand à Dioncounda, IBK, Modibo Sidibé, Qu’ils apprennent une chose dans la vie chacun à son temps dans la vie d’une nation d’une société et d’une famille. Leurs temps est révolu (Ils furent les pères de la démocratie avec ATT Alpha Iba et autres… Comme les Modibo, Mamadou Konaté et autres furent les pères de l’indépendance. Quand aux Moussa Traoré et Sekou ly et autres ils furent les dictateurs les pions de la France pour mettre à genou le mali piller ses richesses assouplir la vengeance de la France contre ces pays colonisés)

    Maintenant les Jeunes du CNRDRE font partir de cette génération consciente qui à les yeux ouverts. Cette génération qui veut le développement réel de l’Afrique qui est conscient du problème réel de l’Afrique. Ces Jeunes veulent être les pères de l’industrialisation du développement durable de ne plus être la main tendue qui réfléchit à travers la banque mondiale et les partenaires techniques et financiers.
    Cette Génération à plusieurs composantes :
    La défense et la sécurité : C’est cette pratique de protection de biens, espaces, et personnes. Cette pratique de protection est assurer par des individus d’ambitions différentes (pour inspirer à un développent quelconque il faut la sécurisation de son espace de vie et de travail ainsi sa personne) Sans une sécurisation durable on ne peut pas parler de développement durable d’où l’erreur d’ATT de Modibo Keita. ATT avait oublié la sécurité avec le facteur temps comme je vous ai tjrs dit la sécurité fait partir de l’une des équations à plusieurs inconnues. Att dans son analyse sécuritaire à oublier que la variable nord mali (rébellion touaregs) peut jouer en sa défaveur. ( Sanogo, Konare, Mala, et autre font partir de cette composante)
    La politique : c’est l’art de diriger un pays. Cet art est pratiqué par des individus qui ont des ambitions différentes, c’est aussi une équation à plusieurs inconnues. Les hommes politique sont des variables selon leurs ambitions toujours le facteur temps est la aussi. ( cet art à tendance à avoir comme norme internationale le démocratie) (Oumar Mariko, Moussa Mara, Guindo font partir de cette composante

    L’économie : c’est les activités que fait un pays pour monnayer ses produits et services. Ces activités sont faites par des individus qui ont des ambitions différentes selon leurs intérêts (Nous Economistes Ingénieurs font partir de cette composante les hommes de l’ombre)

  70. gat

    Salut tout le monde de mon point de vue je pense que cette situation a été provoquer par ATT lui mm.
    Mais une chose est sûre ce coup d’état était spontané, vu les dits de Mr Sanogo. Ce qui est fait est fait, nul ne peut changer le destin d’un homme ou d’un pays. Je veux bien qu’on se concentre sur des conseils que plutôt des critiques. Le pays va très mal. La priorité des priorités est le problème du nord. Je veux bien que ses Touaregs comprennent une chose. La guerre ne sert à rien car mm s’ils prennent le nord le Mali va reprendre. Seulement la guerre va s’installer dans le temps et ça va aggraver la pauvrette les maladies et engendrer le chaos dans la sous région car ils vont vouloir s’attaquer au Niger, Mauritanie, et plus tard l’Algérie.
    Un conseil au touareg qui veut rallier le mouvement. Il n’y aura pas un avenir meilleur pour vous, sous prétexte qu’il y aura des fractions dans le mouvement, chacun va vouloir contrôler une partie ou se trouve son intérêt. Tout vos chef sont des bandits, Un bandit est un individu intentionné de mauvaise foie quelqu’un qui a osé tuer une personne pour un intérêt quelconque est capable de tout pour faire valoir sa grandeur (c’est le cas de Ag Agly (Ce Monsieur est animé d’un sentiment de vengeance vu son histoire avec ses cousins au pouvoir à Kidal )) l’histoire nous dira le reste…

    Un conseil au CNRDRE : Diriger un pays c’est pas facile surtout en temps de guerre. Mais une chose est sure, Un bon dirigeant doit avoir deux choses, le cœur et l’esprit (tout le monde possède ces deux éléments mais leurs usages diffèrent d’un homme à un autre). C’est pour cela je vous mets en garde. Je sais que vous êtes animes d’une bonne volonté de faire bien les choses mais l’esprit d’analyse joue un très grand rôle dans la réussite de vos actes. Un pays c’est des fonctions à plusieurs inconnus. En terme mathématique c’est des équations à plusieurs inconnus. Résoudre ces équations relève d’un esprit d’analyse très pointu car le facteur temps rentre dans la résolution de toutes les équations. Face au laps de temps que vous avez voici mon point de vue :
    Demandez un cessé le feu aux rebelles touaregs car ils sont nos frère leurs demander de choisir un lieu de rencontre pour dialoguer.(pour gagner un peu de temps et calmer l’esprit de guerre qui nous mène à rien). S’ils refusent donner l’ordre au commandement de Gao de leurs bombarder et dépêcher en Algérie des émissaires pour que l’Algérie (Rappeler à l’Algérie qu’on a fait la mm chose pour eux au moment de l’occupation française) nous aider avec leur avion sukhoï. Pour bombarder leurs bases, le temps de leurs faires repliés pour qu’on gagne du temps
    Mise en place d’un gouvernement d’union nation des le mardi mercredi (composer de toutes les couches) Pour légitiment ce gouvernement faire signer ATT une lettre de démission en échange de sa liberté et Dioncounda aussi. Car ATT sait que la France veut ça tête. Pour lui réserver une sortie honorable cette proposition serra la bienvenue. Il sait qu’il a aussi atteint sa limite dans la gestion du nord.
    Merci pour l’instant et mes excuses à tout ce que j’ai offensé car la réalité est dure

    Demain je vais développer les autres propositions qui vont nous faire sortir de la crise. J’ai un projet à vous donner qui va générer chaque année 2 mille milliard de franc cfa.

    • Fatima09

      tu as bien raisone et bien parle les critiques ne feront pas avancer les militaires et jajoute une chose si negocie avec ces rebels etait la solution il ne devrait pas y avoir de guerre apres les flammes de la paix. Ces rebels sont determinre a massacre le Mali et prendre le territoire si cela arrivait tu verra de quoi ils sot capables. des humains qui egorgent et eventres leur semblables tu pense qu ils vont negocie la negociation a ete l erreur fatale d ATT ET SI CES MILITAIRES LE FONT CE SERA PIRE QUE CE QUI SAIT PASSE SOUS ATT. le niger les a desarmes avant de les laisse entre ATT AURAI DU EN FAIRE DE MEME. jai grandit au nord et vecu des guerre ambucabe et combats on ne negocie pas avec ces gens la ils n arreteront que sils ont gain de cause. Maintenant qu ils ont un arsenal sophistiqe rien ne les arretera a par la force. La CNRDRE va droit a la boucherie s ils comptent ne negocie on verra bien.

  71. Soumangourou1953

    hummmmmmmmmmmm :evil:

  72. Broulayi

    Où sont donc nos HOMMES d’ETAT ? :!: :!: :!: :!: :!: :!:

    Comment de simples « petits gars armés » peuvent-ils faire fuir nos Dionkiss… IBK… Soumi Champion… Zou … et consors ?

    Qu’attend la société civile pour offrir ses bons offices ?

    :-o :-o :-o :-o :-o :-o :-o :-o :-o :-o :-o

  73. malide44

    Je suis tout fait favorable a ce que tous les Maliens d’interieur comme de l’étranger cotisent pour doter nos forces de l’ordre et qu’ils aillent combattre les rebelles. Mais ces sommes d’argent ne doivent ni être utiliser pour acheter des voitures de luxe, les crèmes, les mèches, les boubou basins de nos sœurs mais utiliser proprement. Voila ce nous manque au Mali. Les conséquences seront dramatiques si jamais on change pas nos pratiques, on avancera jamais dans un monde de crise sans précédent. Seule la démocratie et la gestion de nos comptes publiques permettront une victoire du Peuple Malien.

    Si mécontentement = Coup de force, alors la bon courage a notre pays Mali.

    Démocratie + Bonne gestion = unité, paix et développement durable!!!

  74. drakhein

    Voici le CV de celui qui veut nous diriger……. :mrgreen: :mrgreen:Il va nous le payer, je vous le promets. :twisted: :twisted:

  75. asterix

    SCOOP…….SCOOP……..au Sénégal c’est MACKY le nouveau president :mrgreen: :mrgreen:

  76. asterix

    drole de type ce Sanogo ,et frimeur par dessus le marché ,qui porte un badge de marines alors qu’il etait éléve prof d’anglais :roll: :roll:

  77. MARAKA bko

    ATTENTION Unisson – nous pour combattre un ennemi en commun ( mnla aqmi ansar dine )

  78. zuluchaka

    je suis tres decu de voir des maliens qui soutiennent ce coup de force incense !!!!!que Dieu aide le Maliba qui a ete trahi par son propre peuple!!!elle est ou la democratie??

    • Folonaden

      Peut-être nous pouvons proposer à ce Capitaine de l’envoyer se faire soigner au Maroc :wink:

    • kistovan

      Ne soit pas deçu mon gars,tout le monde en avait marre du regime d’ATT incompétantc’est tout.

  79. tienimango

    des millitaires indiciplines qui font un hold up juste pour ne pas aller au front …ils aiment la fete dans les bars chinoise de l,aci 20000…..rendez le pouvoire a un civil et rentrez dans vos casernes ..nous ne voulons pas de millitaire a la tete de notre jamana……

    • Kinguiranke

      A quels civils veux-tu rendre le pouvoir, j’espere pas les memes qui ont laisse tomber le Mali qui l’ont exploite sans honte et ont rendu la corruption le meilleur sport au Mali?

      • waritiki

        ses au peuple malien de faire une désobeissance civique rien ne peut arrêter un peuple révolté il est temps que chaque malien regarde devant

  80. kristy

    Haaa ça!!! Donc c’est ça le profil du nouveau Président? On ne pouvait pas tomber plus bas avec ce coup d’état. On n’avait vraiment pas besoin de ce retard et entre temps la rébellion avance. Dieu, vient vite sauver le Mali sinon ça ne va plus.