Dr Ayoni Ogunbayo: « Ces foires sont un lieu de renforcement des liens de collaboration et de partage d’informations entre les producteurs »

0
Dr Ayoni Ogunbayo, gestionnaire du Projet d’Amélioration de la Productivité de l’Arachide chez les Petits Exploitants Agricoles au Mali
Dr Ayoni Ogunbayo, gestionnaire du Projet d’Amélioration de la Productivité de l’Arachide chez les Petits Exploitants Agricoles au Mali

Dans un entretien qu’il a bien voulu nous accorder, Dr Ayoni Ogunbayo, gestionnaire du Projet d’Amélioration de la Productivité de l’Arachide chez les Petits Exploitants Agricoles au Mali nous parle de l’objectif des journées et foire semencières sur l’arachide organisées par ICRISAT dans le cadre de son projet à Sikasso du 20 au 21 juin dernier et du 24 au 25 juin dernier à Kayes. Lisez plutôt. 

Le Tjikan : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Dr Ayoni Ogunbayo : Je m’appelle Dr Ayoni Ogunbayo, je suis un chercheur à ICRISAT. Je suis le gestionnaire du Projet d’Amélioration de la Productivité de l’Arachide chez les Petits Exploitants Agricoles au Mali.

L’objectif de ce projet est d’augmenter la productivité de l’arachide au Mali. C’est un projet que nous sommes  en train de mettre en œuvre dans trois pays. Il s’agit du Mali, du Ghana et du Nigeria.

Pourquoi l’organisation de ces journées et foires semencières?

Ces journées et foires semencières sur l’arachide sont très importantes parce que c’est pour permettre l’amélioration de la productivité de l’arachide au Mali, mais aussi pour que les paysans, transformateurs/trices, les compagnies semencières travaillent ensemble, se retrouvent pour discuter des défis commun qui les concernent.

Il s’agit aussi de renforcer les liens de collaboration et de partage d’informations entre les producteurs sur les semences résistantes à la sécheresse, d’aider les producteurs à s’adapter au changement climatique, de leurs distribuer des échantillons de variétés améliorées. Mais aussi, de faire la connaissance des semences et des variétés améliorées, de créer un forum et une connexion sur les systèmes de production de semences entre les chercheurs, les agriculteurs et pour créer des contacts de travail entre les chercheurs, les agents de vulgarisation, les agriculteurs et les agro-leaders sur les systèmes semenciers. Et enfin,  soutenir la résilience climatique pour les producteurs en Afrique de l’Ouest.

Quels sont les résultats attendus de ces journées et foires semencières?

Les résultats que nous attendons de ces journées et foires semencières sont entre autres que les producteurs aient le maximum d’informations sur les variétés améliorées existantes. Aussi que  les compagnies semencières, les paysans et les transformatrices aient leurs connaissances renforcées sur les bonnes pratiques culturales concernant l’arachide. Il s’agit des techniques de production, des techniques de récolte et post-récolte, etc…

Propos recueillis par Dieudonné  Diama

PARTAGER