L’équipe de la caravane de paix à Goundam : “Des malentendus entre communautés désormais dissipés…”

2

GoundamC’est le lundi 20 avril que la caravane de paix qui a sillonné la région de Tombouctou principalement le cercle de Goundam pour consolider la cohésion sociale et soutenir l’Accord d’Alger, a pris fin. C’est une forte délégation conduite par le patriarche des Kel Antessar Abdoul Magid dit Nasser comprenant les représentants des communautés Songhaïs, Arabes et Peuls, qui était partie à la rencontre de la population à la base pour dissiper les malentendus. La délégation a tenu hier mercredi une conférence de presse en présence de l’ancien premier Mohamed Ag Hamani et de plusieurs responsables de la région de Tombouctou épris de paix. Il ressort des exposés que la mission a été couronnée de succès en raison de l’adhésion des habitants et des leaders communautaires. Le lac Faguibine considéré comme une zone d’insécurité et l’axe Tonka-Goundam-Tombouctou marqué depuis quelques mois par des attaques terroristes ainsi que le camp des réfugiés ont reçu la visite de la délégation. Les résidants des différentes localités visitées ont été sensibilisés pour éviter toute collaboration avec les bandits armés. Ils ont aussi été convaincus par la nécessité de dénoncer les auteurs d’attaques et d’actes répréhensibles dans le cercle et ses environs.

Les membres de la délégation se sont réjouis du fait que les poches de banditisme aient été identifiées et que les leaders communautaires du cercle et les élus ont tous été mis à contribution pour faire régner la paix entre les communautés et faire rétablir la confiance entre elles. A en croire Abdoul Magid dit Nasser, la méfiance instinctive qui existait entre les communautés depuis les évènements de mars 2012 est progressivement en train de s’estomper.

Dans leurs recommandations, l’équipe de la caravane de la paix a souhaité des maires la tenue d’une session extraordinaire sur la paix, la réhabilitation des autorités traditionnelles, une saine application des textes, une nouvelle approche pour la mise en valeur du lac Faguibine.

Rappelons que l’objectif de cette caravane était de contribuer au rétablissement de la cohésion sociale et de l’unité nationale entre les différentes communautés du cercle de Goundam, d’identifier et analyser  les causes des tensions existantes, identifier les malfaiteurs et prendre des mesures de dissuasion consensuelles contre ces derniers et véhiculer des messages de sensibilisation et d’apaisement favorables au retour des déplacés et des réfugiés pour réoccuper l’espace et mettre en place des cellules de veille par zone. C’est une équipe inclusive  représentative de l’ensemble des grandes familles et alliés du cercle qui a conduit cette campagne de sensibilisation auprès des populations à travers l’appui de la communauté internationale et du Gouvernement.

Signalons que 5 300 réfugiés volontaires sont déjà rentrés à Goundam.

    Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Je vous souhaite une bonne reussite avec la caravane de la paix Mr. Ag Hamani. rien ne vaut mieux que de recoudre tout le peuple malien ensemble.

Comments are closed.