In memoriam – Hamidou Sy : le gourou s’en va

2

Sa belle prestance avait subi les ravages de la maladie. Et hélas, ce devait finir comme ça. Pour lui aujourd’hui.  Pour d’autres hier. Pour certains demain. Pour tous un jour ou l’autre. Dans les termes, la posture et le moment sur lesquels, nous n’avons aucune prise, quelles que puissent être nos puissances et nos vanités. Or  l’humilité n’était pas la moindre des qualités de celui qui sera inhumé après la prière, ce vendredi saint, à Bagadadji le quartier qui l’’a vu grandir.

Né en 1942, Hamidou Sy nous quitté à son soixante-douzième anniversaire. Il aura donc dépassé l’espérance-vie même de pays développés. Ce n’est pas rien et il faut en rendre grâce à Dieu. Mais qui ne souhaiterait que le fiscaliste, banquier et diplomate à la carrière pleine restât encore un peu ? Car il savait tant dispenser ses conseils, partager sa bonhomie, convaincre par sa solide lecture des choses et des hommes qu’au delà  du plaisir qu’elle procurait, sa compagnie était une sorte d’assurance-risque.

Nous saluons, le cœur serré,  le gourou qu’il a été pour nous et pour tous ceux qui ont cherché à démêler l’écheveau souvent très complexe de l’histoire immédiate de notre pays. Puisse Dieu, accorder la félicité  à ce cher aîné que plusieurs générations regrettent.

Adam Thiam

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. je suis bien attriste par tous ces deces qui surviennent chaque semaine.Des Maliens competents,remplis d’experience qui nous quittent,
    tres souvent sans leguer ce qu’ils ont appris.J’estime que la sante
    peut etre amelioree au Mali au point d’allonger l’esperance de vie.
    1)D’abord ameliorer l’hygiene dans les hopitaux.Considerer un hopital
    comme un hotel pour malades et y appliquer des regles d’hygiene tres
    strictes.Meme dans les hopitaux Americains,on evite de garder les malades trop longtemps a l’hopital car on considere que les risques
    d’infection sont tres eleves dans les hopitaux.
    2)Etablir des procedures medicales pour toutes les maladies par nos
    meilleurs medecins,procedures qui seront appliquees par le corps medical.Voir l’exemple de la Tunisie.
    3)Former des laborantins qualifies et des medecins pathologistes pour
    faire le diagnostic des maladies.
    4)Former des specialistes pour certaines maladies:diabetes,hypertension, cancer etc par des stages specialises dans les grands hopitaux Americains,Canadiens .Le traitement du cancer s’appuie beaucoup sur la chirurgie .Certains de nos medecins naturellement doues pourraient devenir de grands chirurgiens pour traiter par chirurgie le cancer du colon par exemple. Il y a eu de grands progres dans la chimiotherapie aux USA et au Canada notamment.
    Encore une fois,les stages dans les centres de cancer aux USA,la
    participation aux conferences specialisees formeraient de grands specialistes maliens dans ce domaine.Je m’etends sur le cancer car la plupart des deces a partir de 68 ans sont attribuables au cancer que l’on arrive a diagnostiguer trop tard quand le cancer s’est propage dans tous les organes vitaux.
    5)j’invite mes compatriotes a consommer beaucoupde legumes vertes.
    Et surtout des oignons,de l’aieul,des tomates ,des avocats, crus,bien
    nettoyes a la permanganate.C’est bien contre la tension arterielle et contre le cancer.Mettre la poudre de la canelle dans du the ou dans n’importe quelle boisson deux fois par jour,contibuera a controler le taux de sucre dans le sang,donc a neutraliser le diabete.

Comments are closed.