Femme et présidentielle 2013 : Mme Sèye Mariam Traoré à la tête d’un mouvement politique qui sera lancé ce samedi

16
Mme Sèye Aminata Traoré
Mme Sèye Aminata Traoré

Après Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato, député de Bourem et Mme Touré Safiatou Traoré, député de la Commune III, c’est le tour de Mme Sèye Mariam Traoré, épouse du célèbre avocat, Me Maguètte Sèye  de se lancer dans la politique à travers la création d’un mouvement. Cette femme battante et dynamique  lancera officiellement ce samedi 1er juin, le Mouvement pour l’Egalité le Renouveau et l’Emancipation (M.E.R.E).

 

C’est sa ville natale, Kita qu’elle a choisie pour cet événement. Selon elle, l’un des objectifs de ce mouvement qui fait déjà parler de lui, est de lutter contre la pauvreté des femmes rurales. “Nous avons créé notre mouvement c’est pour aider à lutter contre la pauvreté. Cela passe obligatoirement par la promotion de let l’émancipation des femmes rurales, qui sont oubliées dans  notre société. Ces femmes sont les pauvres parmi les pauvres. Elles ont besoin de soutien et  d’accompagnement. C’est pourquoi, nous allons tout faire pour les aider à accéder aux soins essentiels. Il faut que ces femmes se disent désormais qu’il y a un mouvement qui parle en leur nom. Le choix de Kita pour le lancement de notre mouvement n’est pas fortuit puisqu’il s’agit pour nous de se rapprocher de ces femmes parce que c’est ma ville natale” nous a confié  la présidente du MERE, Mme Sèye Mariam Traoré.

 

Après ce lancement, une conférence de presse est prévue courant juin afin d’expliquer aux journalistes et au monde politique les ambitions du mouvement pour la présidentielle du 28 juillet prochain. D’ores et déjà, Mme Sèye Mariam  précise que le MERE participera à cette élection en présentant son candidat ou à défaut soutenir un candidat, qui a la même vision que son mouvement.

 

Il est nécessaire de rappeler que Mme Sèye est journaliste à l’ORTM depuis 23 ans où elle anime actuellement les débats. En fait, elle fait partie de la division “Enquête et débat” au niveau de la boite. Mariam Traoré est très connue à travers le monde pour avoir été gouverneur de Inner Whell, qui regroupe neuf pays.                                 

 

A.B. HAÏDARA

PARTAGER

16 COMMENTAIRES

  1. Decidement en fini pas avec la proliferation des partis poliques dans ce pays c’est devenu de la comedie.
    Que dieu sauve le mali

  2. Mon frère personne n’est contre une femme ou des femmes mais celle là on en veut pas et point.

  3. Au depart,les Chefs d’Etat Africains ne demandaient aux Chinois que des salles de Congres,des stadiums,..Les Chinois ont repondu a leur demande.Konare Alpha leur a suggere la construction desinfrastructures
    le developpement agricole.Les Chinois se sont montres favorable.Des pays ont demande la construction des industries intermediaires:les Chinois ont construit une acierie en Afrique du Sud pourl’exportation
    des produits d’acier longs et plats;l’Egypte a accru avec eux sa production d’aluminium.L’Ethiopie a construit des milliers de lignes de chemin de fer et produira bientot plus de 10 000 MW .Elle va se lancer dans une industrialization capable de resoudre le sous emploi des jeunes.Meme chose pour le Kenya avec le Projet de Lamu avec un financement de 25 milliards de dollards.Si nous avons un gouvernement qui a une vision Claire du developpement economique,et qui ben fait sa raison d’etre,nous pouvons travailler avec la Chine pour nos interets mutuels.La Chine a supporte notre pays!

  4. Cher M.Ondo,je rejette votre politique de matieres premieres.Le developpement economique s’effectue par la maximisation de la valeur ajoutee manufacturiere.Une tonne de bauxite vaut $ 3,une tonne d’alumine $ 300 et une tonne d’aluminium $1600.Le Soudan a cesse de bruler son gas naturel;ilfabrique des produits petrochimiques ,ethylene,propylene.benzene, ammoniaque et methanol.Exporter du minerai de fer c’est digne seulement des Africains.A toutes les etapes de la croissance economique,l’acier est au centre:les infrastructures,(le fer a beton).le batiment ,fer de construction,les ponts metalliques,les industries metalliques et mecaniques,etc. Rien qu’avec l’etape de la fabrication des produits intermediaires nos finances peuvent etre multiplies par plus de 100.Cela permettra de renforcer les etapes de croissance:une agriculture et agro-industrie a haute productivite,debut d’une industrialization base sur produits menagers et autres,developpement des filieres des industries intermediaires

  5. Du jamais vu! Un mouvement politique pour lutter contre la pauvreté. On connaît cette dame à la télé. Elle ne vaut pas grand chose. Quelqu’un qui n’a pu bien animer à la télé comment pourra-t-il s’occuper correctement d’un mouvement. Ils crient tous lutte contre la pauvreté mais en fait de lutte contre la pauvreté ils remplissent leurs comptes en banque au profit de ces pauvres. Ces partis et associations sont en fait des projets pour piller les bailleurs et l’Etat malien.

  6. Cette dame n’a pas commencé sa lutte aujourd’hui. Elle était secrétaire générale du Lycée Notre Dame au temps de Cabral à l’UNEEM. Il est temps de donner aux femmes leurs chances au Mali. Si une femme a réussi dans d’autres pays, pourquoi pas au Mali, nous avons assez assisté à la gestion catastrophique des hommes de ce pays, maintenant place aux femmes.

    • Ne racontez pas d’histoire cette femme est nulle. Tous ceux qui suivent les débats à la télé le savent. Soyons sérieux, nous savons ce que chacun vise. Si c’est la cause ds femmes rurales elle aurait pu le faire sans se faire voir.Du n’importe quoi dans ce pays.

    • On vous a donnè cadeau Kita et ses environs pendant l’indepence mais elle faisait parti du Bourouk un prolongement de l’empire du djolof…vous devez nous dedomager non?

      • Bambouk et non bourouk,je commence à melanger les pinceaux quand je pense à l’impreviste Sanogo.

  7. Le Mali se ridiculise avec ses multitudes de partis politiques.La faute provient de l’Etat qui laisse germer les partis politiques comme des associations de quartier.Un parti politique se cree sur la base non seulement d’un programme politique ,economique,social et culturel mais aussi il doit avoir pour fondation une philosophie
    politique apportant une civilisation humaine nouvelle.Par exemple,en Occident,le communisme en voie d’instinction,le capitalisme Neo-liberal,le Socialisme,la Social-Democratie,.On a parle de Socialisme Africain qui n’a pu perdurer faute de soubassement philosophique.Le Pere Lebret a parle de l’economie humaniste au Senegal remplace par le Socialisme Africain de Senghor different de celui de Ki Zerbo.En Afrique en ce debut du XXIeme siècle,nous devrions formuler une philosophie de croissance et de developpement pour ne pas devenir le
    deversoir des pays developpes.Le probleme clef est comment recentrer
    les mecanismes du marche international sur nos economies.

    • comment recentrer les mécanismes du marche international sur nos économies? c’est très simple cher negre vous an tant économistes vous n’avez pas de solution a nous proposé? En ce qui concerne l’Afrique, il faut que l’on commence a s’occuper de notre matière première! nos terres arable, savoir négocier la part de nos états dans les entreprises minières entre 30 à 50 pour cent y compris a AREVA du Niger ces firmes sont devenus le cancer de l’Afrique l’origine des conflits il pillent gratuitement, et nous impose des milices, et maintenant des sociétés para militaires! c est l’Afrique qui a l’or diamant, pétrole, uranium, fer bois, manganèse, des terres fertile,des ports maritimes,de réserves d’eau, du dessert pour l’énergie. que reste t-il pour le développement de ce continent? réveillez vous un peu. la main mise des pays comme la chine qui amène même ces ouvrier en l Afrique! comme si nous n avons pas assez de chômeurs! et prendre du recul a la religion, peut être une pour les africain

  8. sons tous de voleur de grand bandit le prochaint president du mali zoumana sako vive le mali

  9. Il faut avoir de l’estime et encourager ces “belles”femmes intellectuelles qui prennent des initiatives.

  10. Vous voulez luttez contre la pauvreté et l’émancipation des femmes, vous n’avez pas besoin de créer un parti pour cela. Une association ou n’importe quel autre groupement pourait faire l’affaire. Il simplement vous dire intéressée, et ce n’est pas un mal en soit, mais au moins n’essayez pas de tromper les gens.

  11. Il est bien beau de voir les femmes briguer la magistrature suprême. Mais pourquoi ne pas s’organiser. Les raisons que vous donnez ne justifie pas la création d’un parti. Au contraire, vous menerez a bien vos objectifs en travaillant directement avec ces femmes. la scene politique malienne est ridicule. combien de partis faut-il en réalités? Meme ces grandes democraties avec des centaines de millions d’habitants n’ont que deux ou trois partis au maximum. De grace, arrêtez! ceci est valable pour Chato et tout le reste. Sinon unissez vous pour former un meme bloc. du n’importe quoi!

Comments are closed.