Présidentielle de juillet prochain : Portrait robot du futur Président de la République

33

interrogationLe landerneau politique national se réveille de plus belle depuis l’annonce de la date du premier tour de la présidentielle qui est prévu le 07 juillet prochain. Dans ce climat politique, des observateurs avisés dressent le portrait robot du futur Président de la République du Mali nouveau. Et pour cause !

Déjà, des ténors, voir des candidatures jugées acceptables refont surface à l’image de El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta du RPM, l’ancien Premier Ministre, M. Modibo Sidibé, Soumaila Cissé (URD), Jeamille Bittar de l’UMAM. La précampagne vient de s’enclencher. Il n’est pas exclu que d’autres candidatures se fassent voir et des plus farfelues.

Et c’est parmi la kyrielle de candidature que les maliens devront choisir un Président de la République le 07 juillet prochain sauf changement de dernière minute de date pour des raisons d’état et avec la bénédiction de nos partenaires. Après deux décennies d’apprentissage démocratique, le citoyen lambda très déçu des différentes politiques de gestion d’état de 1992 à 2012, préfère boycotter les urnes. La corruption, le népotisme, le vol à ciel ouvert, l’exclusion, le mépris sont devenus des modes de gouverner à tel point que l’autorité a pris du plomb dans l’aile.

Et pour redonner espoir à nos concitoyens, nos observateurs avisés dressent le portrait robot du futur Président de la République. Il devra avoir une forte personnalité, avoir le sens élevé de l’Etat, respectueux des biens de l’Etat; être un homme de poigne ; être connu et reconnu au plan national et international, un bon diplomate qui sait préparer l’avenir du Mali. Cet homme d’état devra pouvoir ouvrir le Mali au monde et vice versa. Mieux, durant ce mandat très spécial compte tenu que cela devrait permettre de mettre sur les rails le nouveau Mali fort, restaurer l’autorité de l’Etat qui a subitement disparu avec l’avènement des « démocrates » au pouvoir en 1991 ; mettre en place des Institutions de la République fiables, crédibles ; des outils devant permettre désormais des élections justes, transparentes et crédibles ; faire élire un Président de la république, jeune, compétent et dévoué pour la nouvelle Nation malienne de paix et prospère.

En tout cas, de l’avis général de nos compatriotes que nous avons pu toucher et suivant les observations d’observateurs avisés, les maliens seront prêts à être gouverné dans le prochain quinquennat par un Président de la république exemplaire, populaire, un vrai patriote en quelque sorte.

Bokari Dicko

PARTAGER

33 COMMENTAIRES

  1. vous avez beaucoup d’esvoir mon frere, le president est entrain d’etre choisi, les elections ça sera pour valider le choix imposé aux peuple malien par X et ses hommes de l’ombre. Le Mali a juste besoin de patriote, pas un super intelo au solde d’autres interets. j’irais pas voter car pour elire un president il faut etre inscrit comme electeur, disposer de carte d’electeur. aujourdhui ces conditions ne sont pas reunis.

  2. ” les grandes nations ont déjà élu des dirigeants sans expériences majeures (François Hollande, Barack Obama, David Cameron etc.). ”
    Ces trois hommes ci-dessus sont des gens trapus dans des domaines respectifs qui incarnent les développements tous azimuts de leur pays sinon ils n’allaient pas être là où ils sont aujourd’hui.
    Méfiez vous des chantages électoraux où la vérité est synonyme de mensonge dans le but de mettre les gens qui endorment le peuple à leur profit.
    Les hommes de valeur ne manquent pas au Mali tels que Cheick Modibo Diarra, Diolla Bagayoko, Bouaré détenteur de deux doctorats dont un doctorat en Mathématique à Jussieu et un autre en économie aux Etats Unis, Bakari Traoré un doctorat d’Etat en économie en France et Modibo Touré docteur en fiscalité et l’auteur d’un livre référentiel qui se vendait à la librairie de la Sorbonne en 1996. Certains éléments parmi eux sont présidentiables sinon les restes peuvent être les composants des futurs gouvernements.
    Il faut reconnaitre aussi que le gouvernement actuel n’est pas mal non plus par les qualités d’homme du terrain comme certains éléments encore dans les échéquiers politiques s’ils n’avaient été mouillés par les gouvernements successifs d’ATT depuis la transition.
    En conclusion je vous conseille CMD pour son entêtement à la recherche des solutions aux équations posées par l’esprit d’émulation et patriotisme sans vergogne à la dimention occidentale.

  3. cette personnalite ne peut q’etre MOUSSA MARA, ou a defaut ZOUMANA SACKO. voila des cadre competent qui ont des programe de developement economique raisonnable. LEs autre loup la n’ont rien a propose au peuple.

  4. Soumana SAKO,

    Le seul qui correspond aux différents critères d’honnêteté de patriotisme et de compétence.

    Mais il ne faut pas rêver, un jeune ne pourra pas être élu dès ces élections du mois de Juillet

    Donc votons pour un Homme qui a fait ses preuves, propres et travailleur qui saura placer sur orbite les jeunes cadres méritants et la nouvelle classe dirigeante

    Un Mali pour tous des chances égales pour chacun

    Soumana SAKO

    Les journalistes font mine de l’oublier mais le peuple saura reconnaître les patriotes face aux hordes de hyènes à l’affut

  5. je veux qu’ont élus un président qui na pas de compte a rendre avec les chefs religieux et les militaires du pays car ces eux qui sont a la base de tout les problèmes de notre pays si ATT n’étais pas militaires les gens allaient dires que la révolution de 1991 n’a pas été l’objectif visé par ceux qui ont fait le coup d’état mais le temps nous est donné raisons car les militaires maliens sont a la base de tout nos problèmes car de 1960 a nos jours les militaires ont gouvernés ce pays pendant plus de 30 ans, il faut faire le bilans de ces 30 années de gouvernance?

  6. He français !!!!!!’ n’oublier pas que tous ces politiciens au Mali sont Ausi des Djahadises sans exception .
    A bas les enemies du Mali qui don’t les premiers sont nos soit disans politiciens. 😳 😳 😳

    • T’a raison. Je ne sais pourquoi les Maliens continuent a vouloir elire ces memes tetes de Modibo sidibe, IBK, soumayla ect…. man!!! are there any others person out there? Laisson tomber tous ces gens la.Nous voulons une nouvellw tete. Un non-politicien. Un simple intellectuel honnete et patriot qui aime son pays non pas sa poche.

      Merci

  7. Il faut prier le bon dieu pour qu’on ait enfin un président patriote qui n’écoute pas les mauvais conseillers, c’est à dire ceux qui ne visent que leurs intérêts personnels en mentant toujours au chef ou en l’induisant dans l’erreur.
    Honnêtement je n’ai plus d’espoir pour ce pays et c’est avec le coeur meurtri que je le dis surtout quand je pense à notre jeunesse qui n’aime que le gain très facile, qui demande d’abord l’argent avant de de faire valoir ce qu’elle sait faire et c’est cette jeunesse qui sera encore mise à contribution pour l’élection du futur président du Mali lorqu’on lui promettra des postes, des promotions très rapides, des possibilités d’amasser en un ou deux ans de carrières, de la fortune qui dépasse celle du citoyen honnête qui a loyalement servi en dix ou quinze ans. C’est tout simplement dommage!

  8. Les élections sont devenues un système d’équations très compliqué pour nos concitoyens. En effet, il y a une vraie volonté pour les maliens de prendre en main leur destin à travers ces élections. Car, la gestion de l’Etat depuis ces vingt dernières années n’était à la hauteur des attentes.

    Par conséquent, que faire donc ? Certainement, les maliens ont envie de sortir de vieux schémas. Les maliens souhaitent avoir une nouvelle génération de dirigeants non encore initiés aux magouilles et aux détournements de l’intérêt général.

    Certes, il existe des potentiels éparpillés ici ou là. En clair, les dirigeants qui répondent à ces critères sont généralement sans état-major, pas assez de cadres dans leur formation politique pour gouverner avec une majorité claire afin de faire des réformes sociétales et économiques majeures dont notre pays a besoin.

    Voila la nouvelle équation que devraient résoudre les formations politiques pour le choix de candidat. (lire de la suite)

    • A mon humble avis, les maliens peuvent résoudre de 2 façons cette équation.

      1-Que les formations politiques ayant des cadres nécessaires pour gouverner avec une majorité claire mettent en avant de nouveaux dirigeants non empêtrés dans les affaires de l’Etat ces dernières années, c’est une manière de prendre en considération les revendications des maliens. Certes, l’on évoquera l’expérience ou la notoriété. Mais, l’on peut rétorquer que les grandes nations ont déjà élu des dirigeants sans expériences majeures (François Hollande, Barack Obama, David Cameron etc.).

      2- Que les maliens concèdent une période transitoire en élisant un dirigeant à l’instar de Cheick Modibo Diarra qui préparera ensuite cette émergence générationnelle dont le Mali a besoin, tout en rendant le climat politique clair et visible. Car, il y a manque de visibilité entre les lignes idéologiques politique, certes étouffées par le consensus qui a déjà fait une victime: le Mali.

      • @Stip ………..tu parles de dirigeants elus sans grande experience , sauf que Hollande ,Obama et Cameron sont arrivés au pouvoir dans des pays largement développés et qu’ils etaient entourés de gens trés competents . Au Mali ,le prochain president va partir de zéro ,les seules personnes compétentes le sont dans le domaine de la corruption ,et là il faudrait quand meme que çà s’arrete !

        • @blanche neige:

          Je suis d’accord avec toi. Mais, c’est là l’équation dont je parle. Tu as compris. Mais, vu que le Mali doit partir de zéro comme tu le dis. Il faudra qu’il reparte doucement mais sûrement.

          En effet,le paramètre d’entrée est simple: Un dirigeant qui a la confiance du peuple et qui défend l’intérêt général et non pour des intérêts d’un seul groupe. Ainsi, les paramètres de sortie seront sans doute d’abord le retour de la confiance en l’action politique puis le développement économique et social. Ceci permettra ensuite de créer une dynamique dans laquelle chacun prendra ses responsabilités à toutes les échelles au plan individuel et collectif.

          De toutes façons, les Maliens n’auront pas le choix, si nous voulons sortir de manière efficace de la crise et affronter l’avenir dans de meilleures conditions, nous devons opérer un changement radical.

          La balle est dans le camp des électeurs cette fois-ci mais à conditions qu’ils la ressaisissent au rebond.

  9. 2- Pour enclencher le changement,je vois trois facteurs importants:l’education,la formation et la sante; le role de la femme; et l’initiative dans l’entreprise.L’education elementaire, secondaire et superieure a un prix:des enseignants consciencieux bien formes et bien payes,des manuels bien choisis,l’integrite du corps enseignant.Une recherche continuelle pour rapprocher l’education et la realite sur le terrain.Des stages dans l’adminmistration et dans l’entreprise sanctionnes par des rapports de stage.En matiere de sante, modernisation de la pharmacopee Malienne,laboratoires pour determiner les substances essentielles ,extraction des substances,fabrication de sirop, de pilules de capsules, etc.
    Le role de la Femme,et surtout de la femme rurale.Un corps de formatrices pour tranferer le savoir-faire;promouvoir l’entreprise par les banques d’investissement pour developper l’entreprenariat parmi les jeunes qualifies,les femmes ,promouvoir des societes anonymes nationales et regionales.

  10. CMD FERA UN BON PRÉSIDENT. L’EQUIPE GOUVERNEMENTALE FORME A LA HATE SOUS SON MANDAT ÉTAIT TRÈS COMPÉTENTE (stricte point vue competence ok!), MAIS HÉLAS……..
    NE TROUVEZ VOUS PAS BIZARRE QU’Il N’Y AI PRESQUE PAS D’ARTICLES SUR LUI DEPUIS SON EXIT. COMME S’IL FALLAIT LE FAIRE OUBLIER, AH MALI! ON NE VEUX PAS DE LUI CAR ON S’EST RENDU COMPTE QU’IL A LES CAPACITÉS D’APPORTER LE VRAIE CHANGEMENT. CES INITIATIVES TELS QUE L’AUDIT DES DIRECTIONS ET DÉPARTEMENTS MINISTÉRIELS, L’ONT RENDU TRÈS IMPOPULAIRE ET LES POLITOCRATES SE SON SERVI DE CELA POUR L’ATTAQUER, LE CALOMNIER A LONGUEUR DE JOURNEE. SA FORTE PERSONNALITÉ FUT QU’IL NE POUVAIT PLU CONTINUER A PRENDRE DES ORDRES ALLANT A L’ENCONTRE DU DÉVELOPPEMENT DU MALI…IL FUT KIDNAPPER DE SON DOMICILE EN PLEINE NUIT, FORCER A RENDRE DÉMISSION. MAIS LA FORCE DE L’HOMME, SON AMOUR POUR LE MALI FUT QU’IL EXERÇA UN PASSATION DE SERVICE SOURIRE AU VISAGE (POUR RASSURER LES BAILLEURS) ET ALLA MEME A DEMENDER PARDON S’IL A FAIT MAL A QUI QUE CE SOIT

    • QUESTIONS POUR LES INTERNAUTES: QUE FAUT-IL POUR APPORTER A UN PAYS UN CHANGEMENT RADICAL DANS SES ADMINISTRATIONS ET TOUT LES SECTEUR D’ACTIVITÉS?

      • @observateur1……………la seule solution pour apporter un changemeent radical au Mali c’est de vous debarrasser de tous les vieux chacals vereux de la politique malienne . Le Mali a maintenant des hommes jeunes ,compétents ,capaables d’administrer le pays comme une grande entreprise .Il vous faut quelqu’un dont personne dans la famille n’a fait de politique et qui n’ait trempé dans des affaires de corruption . Ca doit se trouver !

  11. A moins d’un autre miracle,le pays sera livre a un Homme politique sans ambition pour le Mali,peut-etre un paon pour pavaner dans son grand boubou.Meme l’electorat a ete rendu corrompu:chacun souhaite sa petite part des fonds detournes.Le developpement economique n’est pas en tout cas le premier souci de l’equipe dirigeante.Il n’y a pas de concept de developpement.On attend la Banque Mondiale pour en avoir une petite idee.Nous avons besoin d’un Chef d’Etat:soit un manager qui a su maitriser les questions economiques et techniques,soit un ingenieur de conception qui a su maitriser les questions economiques et manageriales.D’abord,jeter les bases d’un amenagement de l’espace economique du Mali pour une croissance rapide.Doubler au moins la productivite agricole au cours des deux mandats. L’industrialisation ,autosuffisance en ciment,en produits d’acier,expansion agroindustrielle ,agroalimentaire.Banques d’investissement,formation poussee dans l’ingenierie financiere et de financement.

  12. nous voullons élire une persoslité mondialement connue qui est capable de dèvéloppé se pays . le modernisé tous le problème du Mali aujourd,hui est sont trés trés faible niveaux de devéloppement économique et organisasionelle largement en dessus de ses potentialités. quand a la lutte contre la corruption elle ne se décrete pas .ont modernise l,etat dans toutes sa dimension. il nous faut un homme de confiance des bailleurs de fons , de toutes les institions international et de nos partenaires car sans developpement il n,y aura jamais de paix définitive au Mali il faut mettre le pays en sentier au sud et au nord aucune force militaire ne faire face a un peuple qui a faim

  13. drole de pays que le Mali : il y a plus de candidats à la presidentielle que de soldats 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  14. dites moi le nom d’un seul jeune de cet acabit.
    Vous oublier à présent que sont nombreux les jeunes qui sont corrompu jusqu’au dent et vous parlez de jeune fraîche.
    Nous jeune sommes aujourd’hui plus pire que ces vieux tique.
    Mon cher nous ne pouvons k prier afin d’avoir un homme qui a l’amour de notre très cher pays, et qui puisse nous sortir du pétrin et assurer une bonne gouvernance.
    Vive le maliba

  15. Le Mali après crise a besoin d’un jeune , frais, dynamique et patriote leader -agent de changement, “un change master “-et non pas cet homme grisonnant sans foi et sans respect pour le bien public ou une sorte d’hologramme de President sans poids politique, sans imagination et sans conviction.

  16. le citoyen malienne très déçu des différentes politiques de gestion d’état de 1992 à 2012, préfère boycotter les urnes. La corruption, le népotisme, le vol .et ces les meme que vous donne comme favoris IBK.modibo sidibe soumeila cisse jean bittar .il son les premier responsable de la gestion de tous les mal de mars 1992 a mars 2012 les malienne on besoin d un homme qui nas jamais fais le jeux de ATT ou de AOK

  17. contenu de ton article est nul, et puis il se prend comme journaliste. Cette race là au mali à bafouer le métier de journalisme.

    Je sais quand même parmi ces politiciens IBK a la chance d’être élus, parce que rien n’a changé, seulement le taux du fraude que ADEMA et URD ont l’habitude de faire va un peu diminuer.l’Etat actuel du mali il faut vraiment quelqu’un qui a le sens de l’autorité de l’Etat et ce vieux est mieux dans ce sens que les soumaila et Modibo.

  18. DU N’IMPORTE QUOI, LE MALI A COMPRIS. PLUS JAMAIS CE QUI VIENS DE CE PASSER. LES ANCIENS DIRIGEANTS PRENEZ CONGER. NOUS NE VOULONS PLUS TOUT CEUX QUI ON PACTISER AVEC LE DIABLE. ATT ET SES BANDES DE PILLARDS, CI CE N’ETAIS LA FRANCE IL NE DEVRAIS AVOIR DE MALI. ET ENCORE SES LES MEMES REVENANT DIABOLIQUE QUI VEULENT ENCORE VENIR SE PRESENTER A LELECTION PRESIDENTIEL POUR VENDRE LE RESTANT DES COCAINE CACHER DANS LES GROTTES DU NORD MALI DE CONTUNIER LEUR COMMERCE CRAPILEUX ET ENRICHISEMENT ILLICITE. PARDON ON NE VEUT PLUS DE TOUTES SES TETES LA.

  19. Cet article ne nous rapporte absolument rien. Il ne comporte aucune analyse sérieuse. Dommage pour ce journaliste qui ne sait vraiment pas ce qu’il écrit. Ses propos ne sont basés sur aucune base scientifique.

  20. Le nouveau president depend de l’electorat.Pour avoir le president de reve que vous “dessinez” il faudra faire evoluer les mentalites.
    A mon avis toutes les conditions sont reunies pour qu’on elise encore un homme politique deja connu de tous et qui a participe au debat national pendant ces 20 dernieres annees.
    Mes raisons sont les suivantes:
    – la constitution n’a pas change
    – le code electoral n’a pas change
    – l’effet Cap Sanogo a fini par decourager beaucoup.
    – La mentalite du Malien rural n’a pas evolue
    – et j’en passe et des ……
    Que dieu nous assiste et nous eclaire. AMINA

  21. article bidons on prend les memes et on recommence .pour gerer le mali il faaut zoumanz

    • Merci mon frere seul zoupeut faire l’affaire mais les maliens ne veulent ce qui aiment le pays

    • Merci mon frere seul zou peut faire l’affaire mais les maliens ne veulent ce qui aiment le pays

Comments are closed.