Tournée dans le pays profond : La première chevauchée de Modibo vers Koulouba

0




Les contrées des régions de Sikasso et Ségou ont reçu la semaine dernière la visite l’un des favoris des élections pour l’élection du Président de la République. Une tournée qui est la bienvenue quant  nous savons, nombre de ses partisans et amis mettent les bouchées doubles, pour qu’il  donne de la voix pour sa candidature. Mais, le haut cadre d’Etat que Modibo est, avait besoin de mesurer l’engagement des populations autour de sa candidature.

Cependant, il s’agissait pour l’homme de stature  présidentiable, de prendre langue avec les braves populations, des localités importantes en termes de voix, d’électeurs. Selon les informations cueillies, les jeunes et femmes étaient sortis massivement, sans tee shirts, ni caquettes pour réserver à M. SIDIBE et à sa délégation un accueil digne d’un chef d’Etat. Occasion pour eux, d’égrener des doléances pour lesquelles, il aurait pris bonne note.

 Car, l’éventuel candidat jusqu’à preuve de contraire, avec son tempérament de nature calme et lucide  a, selon les mots d’un de ses proches, jaugé avec courtoisie l’engagement réel, sincère des habitants des différents villes et villages, pour défendre sa candidature aux présidentielles de 2012.           

Modibo SIDIBE a, de son côté, appelé les électeurs de ces localités à plus de cohésion, pour enclencher un sursaut de développement social et économique. Pour lui, le Mali, notre cher pays a besoin d’hommes, femmes et jeunes capables, d’amorcer son décollage dans les domaines de l’éducation, de la santé et du mieux être des populations. Conformément à l’un des objectifs, M. SIDIBE a demandé la bénédiction et l’accompagnement des sages et notabilités, en vue de la victoire finale à l’issue des échéances présidentielles de 2012.                          

Il est important de souligner pour notre part, que ces missions, voyages, prises de contact, ont permis aux habitants de mieux connaître l’homme, son ouverture et sa disponibilité d’être à l’écoute des maliens, pour résoudre les problèmes au quotidien auxquels ils sont confrontés.

Oumar TRAORE

 

PARTAGER