Télémédecine : Le projet Mobilesanté ANTIM-Orange Mali lancé

0

Le lancement du projet Mobilesanté ANTIM/Orange-Mali s’est déroulé hier lundi, 21 novembre 2011. C’était sous la présidence du Ministre de la Santé, Mme Diallo Madeleine Ba. Elle avait à ses côté le Directeur général de Orange-Mali, Alioune N’Diaye ; la Directrice de la Communication et des Relations Publiques, Mme Sangaré Coumba Kéïta ; le Directeur général de l’ANTIM, Dr. Ly et le chef de Cabinet du Ministre de la Communication, porte parole du Gouvernement.

Le partenariat qui a été sceller entre Orange-Mali et l’Agence Nationale de Télésanté et d’Informatique Médicale  est conçu autour d’un projet innovant qui est une première en matière de santé au Mali, en Afrique et dans toutes les filiales du groupe France Télécom. Il vise à faire en sorte que les TIC contribuent à offrir de meilleures perspectives aux populations.

Une flotte de plus 500 lignes qui sera étendue à 800  dans un premier temps et à plus de 1000 terminaux dans les mois à venir pour d’autres usages et applications.

Dans son discours, le Directeur général (DG) de Orange-Mali, Alioune N’Diaye a expliqué que l’action citoyenne d’Orange Mali s’est d’abord exprimée à travers le mécénat d’entreprise par le biais d’actions humanitaires et de solidarité, menées par la Fondation Orange Mali, dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de la culture. Selon le DG, la suite logique de cette démarche fut la stratégie de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) initiée par Orange Mali en accord avec les valeurs du Groupe Orange, qui leur commande de prendre part au développement des pays dans lesquels le Groupe opère.

Ce projet qui permettra d’impulser une nouvelle dynamique à l’usage de la télémédecine dans la prise en charge des patients, grâce aux nouvelles applications du secteur des télécommunications est une grande satisfaction pour les responsables d’Orange Mali.  «Avec la fierté que notre technologie aurait servi à faire avancer la santé au Mali, nous exhortons l’ANTIM à un usage expert de cet outil révolutionnaire pour la transmission de données fiables et exploitables à tout moment», a conclu Alioune N’Diaye. 

Selon Mme Diallo Madeleine Ba, la mise en place d’une flotte mobile pour la santé contribuera à améliorer la disponibilité et la qualité des données factuelles et la prise de décision. «Les pertes d’informations lors du recueil sur les supports papiers et lors de la transmission radiophonique des données seront réduites. Les standards d’exploitation des données et le circuit de recueil et de remontée des informations seront améliorés», a-t-elle poursuivi.  

Créée en 2008, l’ANTIM est chargée de la promotion et du développement de la Télésanté au Mali. Avec l’appui d’Orange Mali, l’ANTIM s’est lancé dans la mise en œuvre d’un de ses programmes majeur basé sur l’utilisation du téléphone mobile pour la santé, connu sous le nom de mHealth dont un volet est le projet de remontée de l’information sanitaire par l’utilisation du téléphone mobile.
Le projet Mobilesanté qui est opérationnel dans les régions de Koulikoro et Ségou sera étendu aux autres régions du pays.
Mamadou DIALLO «Mass»

PARTAGER