Diala Konaté, ressortissant du Khasso à propos des inondations : «C’est un devoir pour moi de contribuer à réduire les souffrances de mes parents du Khasso»

3

Dans l’interview qui suit, Diala Konaté nous parle de son Association et des actions entreprises pour voler au secours des sinistrés des inondations. Lisez !

Pouvez-vous présenter à nos lecteurs ?
Je suis Diala Konaté, Directeur des opérations d’une société qui fait de la recherche en bauxite au Mali. Depuis des années, j’enseigne à l’Ecole Nationale d’Ingénieure (ENI) et à la Faculté des Sciences Techniques (FAST), département Géologie.

Pourquoi une Association des ressortissants du Khasso ?
Notre Association a pour but d’identifier et de réunir tous les ressortissants du Khasso de toutes les contrées afin de développer la culture et la tradition khassonkée. Un bureau a été mis en place et elle est dirigée par le Pr. Djadjé Danyoko, Ambassadeur du Mali au Gabon.

Que vous inspire cette action de solidarité de l’Association des ressortissants du Khasso à l’endroit des sinistrés de l’inondation de Kayes ?
Cette initiative nous a permis de manifester notre solidarité à l’endroit des victimes de ce sinistre. Aussi, une façon de payer un tribut en termes de dommages d’après notre regretté, Dr. Bagayoko qui disait que l’éducation n’est pas la seule dimension de l’instruction et qu’il faut une dimension socio-culturelle et professionnelle qu’allier. Le geste des ressortissants du Khasso est l’application de cette dimension. Il faut qu’on sache d’où l’on vient et avoir un peu d’égard à l’endroit de ceux qui sont moins munis que nous. C’est cette idée de voir les choses qui fait aujourd’hui la grandeur des Etats-Unis. Je me rappelle de Bill Clinton qui était dans notre établissement en 1995 et qui nous disait, je cite : « Ceux qui ont la charge de réfléchir pour  ceux qui n’ont pas eu l’opportunité d’être là pour donner de la voix, doivent agir en leur nom en termes de solidarité». Donc, c’est un devoir pour moi de contribuer et de participer, à travers l’Association, à réduire les souffrances de mes parents du Khasso.

Quel appel lancez-vous aux autres ressortissants du Khasso qui ne connaissent pas votre Association ?
Je les invite à nous rejoindre pour qu’on se donne la main, afin de réaliser des projets de développement pour notre contrée. Je me rappelle que quand j’étais à Sikasso, j’ai contribué  à l’effort de soutien à nos frères du nord à travers le téléthon organisé par les artistes. C’est un élan de solidarité que je revendique ici, par rapport à la situation que connaissent les populations de Kayes. Donc, c’est un appel que je lance à tous les fils et filles de Kayes.
Propos recueillis par MASS  

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. monsieur konaté , cet engagement ne nous surprend pas de votre part.Que le bon dieu vous assiste et courage!

  2. Merci M. KONATE. Mais un peu d’effort pour porter à la connaissance des gens l’existance de cette association.Il est temps que les enfants du KHASSO se retrouvent et réalisent leur rêve de développement économique qu’aspire chacun de nous.Les efforts de ce genre ne font qu’honorer l’association.Du courage.

Comments are closed.