finale de la 51ème Coupe du Mali de football Et de trois pour le Club Olympique de Bamako !

0

Le Club Olympique de Bamako (COB) a remporté, samedi 23 juillet, son troisième trophée de la Coupe du Mali de Football, après 2000 et 2002 face à cette même équipe, le Stade Malien de Bamako. Lors de la belle finale de l’édition 2011, les Olympiens de Bamako ont difficilement battu les Blancs de Bamako sur le score de 2 buts à 1, à l’issue de la prolongation. Ainsi, le rêve du Stade Malien de Bamako (champion en titre) de réaliser un doublé, cette  saison, a été donc brisé.

Comme disait l’autre "Jamais deux sans trois". Le Club Olympique de Bamako (COB)  vient de confirmer cette règle. Samedi 23 juillet, les Olympiens de Bamako affrontaient le Stade Malien de Bamako pour la troisième fois en finale de la Coupe du Mali de football, après 2000 et 2002. Avant la finale de la 51ème édition, le COB avait remporté les deux premières finales. D’abord, en 2000 sur le score d’un but à zéro puis en 2002 par le score de 2 buts 1. En 2002, c’est le Président de la République, Amadou Toumani Touré, démocratiquement élu, remettait le premier trophée du COB en Coupe du Mali.

La finale de l’édition 2011 de la Dame Coupe était donc symbolique pour le COB puisque c’est sûrement la dernière Coupe du Mali sous le mandat du président ATT. Raison pour laquelle, le COB voulait, coûte que coûte, gagner cette finale pour dire au revoir et en même temps sauver sa saison. Etant déjà Champion, le Stade Malien de Bamako  était pourtant engagé, pour sa part,  de réaliser cette saison un doublé en remportant ce trophée. Malheureusement, Dieu en est décidé autrement.

Pour cette finale, la Fédération Malienne de Football  et son sponsor officiel Orange-Mali ont mis le paquet. Tous les ingrédients étaient réunis pour une belle finale digne de ce nom. Pour la première fois, une finale de Coupe du Mali a été officiée par un corps arbitral étranger. Il s’agit des arbitres espagnols  dont deux internationaux et deux de première division : Fernando Teixeira Vitienes (arbitre central) Victoriano Diaz Casado (1er assistant) Manuel Angel Torre (2ème assistant)  et José Antiono Teixiera (arbitre de réserve). Selon os informations,  c’est l’arbitre central Fernando Teixiera Vitienes qui a sifflé la finale de la Coupe du Roi qui a opposé le FC Barcelone au Réal Madrid. Donc, un grand arbitre.  

Comme à l’accoutumée, cette finale a été rehaussée par la présence effective du Chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré et de plusieurs membres du gouvernement. C’est aux environs de 16 h 20 mn que le Président ATT a fait son entrée au Stade Omnisports Modibo Kéïta archicomble. Après les salutations des membres du comité exécutif de Malifoot, des deux  finalistes et le corps arbitrage, le Chef de l’Etat a attendu la descente des parachutistes pour donner le coup d’envoi symbolique de la rencontre.

Dès l’entame, les Olympiens de Bamako ont pris le match en main avec une domination nette de l’adversaire. C’est ainsi qu’ils vont ouvrir le score dès la 6ème minute par Bassoma Sangaré. Jusqu’à la mi-temps, le Stade Malien de Bamako était méconnaissable devant cette formidable équipe du COB, très engagée et motivée.  A la reprise, les poulains de Kamel Djabour (coach du Stade) vont changer de tactique en dominant le COB. C’est à 7 minutes de la fin du match que les Blancs de Bamako égalisent grâce à un but de Souleymane Dembélé. A l’issue du temps réglementaire, les deux équipes étaient à un but partout. Il a fallu une prolongation pour les départager. Le COB inscrit un second par Kicmett Melvino à quelques minutes seulement de la fin du match. La déception fut grande pour les nombreux supporters des Blancs de Bamako au coup de sifflet de l’arbitre espagnol. Le rêve de  réaliser le doublé, cette saison, est désormais brisé. Alors du côté des Olympiens, c’est la joie rien que la joie.

 

Le président du club Moussa Konaté, les dirigeants, les supporters étaient tous contents. Ainsi, le COB remporte son troisième trophée de Coupe du Mali. Le capitaine du COB Mohamed Traoré a reçu le trophée des mains du Président ATT. Pour dire merci au Chef de l’Etat, la Fédération Malienne de Football a offert une plaque de reconnaissance à  ATT.    Ainsi, le Djoliba  a remporté 19 fois la Coupe du Mali, 17 pour le Stade Malien de Bamako, 10 pour l’AS Réal de Bamako, 3 pour le COB et 1 pour l’Association Sportive de Bamako (ASB). 

 

 

 

Orange-Mali pour une belle fête de la jeunesse

 

ponsor officiel du football malien, Orange-Mali était au cœur de cette finale de la Coupe du Mali. A travers cette société, on peut dire sans risque de se tromper que cette finale a été une réussite totale sur toute la ligne. Ainsi, les émissions musicales "Samedi Loisir" et "Génération 21" de l’ORTM se sont déplacées au Stade Omnisports Modibo Kéïta en direct. Avant le coup d’envoi symbolique du match, Orange-Mali a offert des cadeaux au président de la République, Amadou Toumani Touré. C’est avec beaucoup de joie et de fierté que le Chef de l’Etat a reçu ces cadeaux des mains de la responsable du service de communication d’Orange-Mali, Mme Sangaré Coumba Kéïta.

D’autres cadeaux ont été offerts par Orange-Mali notamment au ministre de la Jeunesse et des Sports, Djiguiba Kéïta dit PPR, au président de Malifoot, Hammadoun Kola Cissé. La société a également offert 500 000 FCFA au meilleur joueur de la finale, Bassoma Sangaré du Club Olympique de Bamako (COB).      A.B.HAIDARA   


PARTAGER