Namakoro Niaré, ancien athlète malien en France : Une figure emblématique du sport à ne pas oublier

2

Namakoro Niaré  est un  ancien athlète malien,  spécialiste du lancer du poids et du disque, installé en France depuis belle lurette pour raison professionnelle. Né   le 4 juin 1943 à Bamako,  il est le père d’Yves Niaré, lanceur de poids français décédé le 5 Décembre 2012 et  de Gaëlle  Niaré, athlète  du saut en hauteur qui évolue en France.

 

Namakoro Niaré
Namakoro Niaré

Namakoro Niaré est entré dans le milieu sportif jeune,  à l’école militaire de Ouaga au Burkina Faso à l’âge de 16 ans.

 

 

Il a remporté trois fois le titre du lancer du disque des jeux africains de 1965,  1973 et  1978. Par  contre il obtient deux médailles d’argent au lancer du poids en 1973 et 1978.

Namakoro a participé à trois jeux olympiques consécutifs en 1968, 1972, 1980 et  finaliste  lors des jeux olympiques de Munich, en se classant  11ème  sur 12 participants  au lancer  du disque avec 56.48m. Lors de ces jeux, Namakoro était  blessé, ce qui l’empêcha de remporter une  médaille.

 

En 1965, aux jeux africains de Brazzaville, il fut 1er  au lancer du disque avec 51,20m.

Aux jeux africains de Lagos  au lancer du disque il remporte la médaille d’or avec  55.28 m  et deuxième au lancer du poids avec 16.81 m en1973.

 

Aux jeux africains d’Alger au lancer du disque, Namakoro a occupé la première place avec 58.02m et au lancer du poids 2ème  avec 17.16m en 1978.

 

Comme records personnels de  Namakoro Niaré  au lancer du poids avec 18,04m  à Louvain en 1970 (Espagne). Et au lancer du disque, il a détenu  le record d’Afrique à Colombes avec 62,48 m. Ce record d’Afrique  est resté l’une des plus belles performances,  d’Afrique mais surtout du Mali. C’est après, 42ans que ce record  détenu par Namakoro a été battu en Afrique.  Le 26 mai  2OO2,  Namakoro Niaré a été détrôné par le SUD Africain Frantz Kruger avec un nouveau record dans l’histoire avec  70,32 m au salon de Provence.

 

 

Namakoro Niaré vit actuellement en France avec sa famille. Nous  l’avons contacté par le téléphone et voilà ce qu’il nous a dit : « je me porte bien, il ne faut pas qu’on  nous oublie.  Nous  sommes les enfants de l’indépendance et on a été les pionniers du sport malien et  les premiers à porter haut et fort les couleurs du pays… »

 

Signalons que Namakoro Niaré a fondé une famille sportive autour de lui avec ses s?urs, fils et filles engagés dans le sport.  Ainsi, il nous affirme ses appréciations de l’effort fourni par le gouvernement en organisant un gala en leur honneur. Mais  il sollicite le gouvernement de multiplier davantage ces efforts pour aider les hommes et femmes qui ont fait la fierté du pays. Ces fils qui ont porté l’amour du pays dans leurs corps et âmes. Qu’ils ne tombent jamais  dans les oubliettes !

 

Fatoumata Coulibaly

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Voila des article que beaucoup comme moi aimerait voir. Faite nous revivre ces moments de gloire de ce pays. Si Maliwwb pouvait ouvrir une rebrique pour ces anciennes glores qui sera alimentee par des bons journalists, bon nombre d’enfants trouveront leurs reperes. Merci a Mme Coulibaly q’elle continue. cet article vaut que les blablas inutiles.

  2. quelle agréable surprise !
    je me demandais ce qu’étais devenu Namakoro Niaré.
    J’ai connu ce grand athlète quand j’avais environs dix ans.
    Ses lancer de disque ont tellement impréssionné le petit garçon que j’étais que j’ai définitivement gardé son nom dans ma mémoire.
    Il y a une legende qui dit que : quand Namakoro s’aprêtait a lancer son disque au stade Omnisport, on demandait aux enfants ramasseur de disque d’aller se tenir dans le quartier de Médina-coura pour récupérer le disque.
    Namakoro, vous avez fait la fierté du Mali et vous nous avez séduit et amusé avec votre jeu. Nous ne pouvons vous oublier. Encore Merci du petit garçon devenu grand.
    Merci à Mme Coulibaly pour pour cet article.

Comments are closed.