Seydou Diawara, président de la Fédération malienne de basketball : ” Notre bilan est très positif “

1
Seydou Diawara,  président de la Fédération malienne de basketball
Seydou Diawara, président de la Fédération malienne de basketball

Alors que le Conseil national de renouvellement se profile à l’horizon (3 et 4 mai), le président de la fédération malienne de basketball Seydou Diawara était face à la presse, hier jeudi, pour présenter le chemin parcouru par son bureau durant la période 2010-2014.  Candidat à sa propre succession à la tête de l’instance dirigeante du basketball malien, le désormais député de Bougouni juge son mandat très positif.

 

A l’approche du conseil national (3 et 4 mai) qui consacre le renouvellement du bureau de la fédération malienne de basketball dont le mandat est arrivé à terme, le président  sortant et candidat à sa propre succession Seydou Diawara était face à la presse. Il s’agissait pour lui de revenir sur les grands traits de son mandat et présenter sa nouvelle vision pour le développement de la discipline.

 

Intronisé patron de l’instance dirigeante du basketball malien en 2011 suite à la disparition du regretté  Abdallah Mahamane Haïdara (élu lors du conseil 2010 à Kayes), Seydou Diawara a déclaré que : ”  le basketball est devenu aujourd’hui un fait social majeur qui ne laisse personne indifférent au Mali grâce à ses bons résultats. Le bureau fédéral, dès sa mise en place le 7 mars 2010 à Kayes, s’est attelé  à l’exécution des recommandations du conseil.

 

Sur les 10 recommandations, 7 ont été exécutées. En terme de résultat technique, nous avons réalisé des performances remarquables. On peut citer entre autres 4ème d’Afrique U18 filles (Tunisie 2010), 3ème Afrobasket seniors féminin (2011), championne  d’Afrique U16 (Alexandrie 2011), meilleur résultat africain au championnat du monde  U17 (Pays-Bas 2011), 4ème d’Afrique U18 garçons (Maputo 2012), vice championne d’Afrique U18 filles (Dakar 2012), championne d’Afrique U16 filles (Maputo 2013), 5ème à l’Afrobasket seniors dames (Maputo 2013) et participation à la coupe du monde (Lituanie 2013). Le seul bémol a été la 11ème place à l’Afrobasket seniors hommes (Abidjan 2013). Par ailleurs, nous avons été désigné meilleure fédération nationale d’Afrique  de basketball en 2011 et meilleure nation de basketball féminin en 2014 par la FIBA. Au niveau national, nous avons eu le trophée  de la  2ème meilleure  discipline  en 2011 avant d’être sacré meilleure discipline en 2013. Cette récompense est octroyée chaque année par le CNOSM. Il faut souligner qu’au cours de notre mandat, nous avons procédé à des renforcements de capacités des différents acteurs, notamment des arbitres. Donc dans l’ensemble, nous jugeons notre  bilan  très positif“.

 

S’agissant de sa vision pour le développement  de la discipline, Seydou Diawara dira : ” la politique de promotion et de développement du basket au Mali a produit  de bons résultats  qu’il  convient de consolider. Ainsi pour les quatre années à venir, notre ambition est de faire franchir à notre discipline un palier décisif, en terme de résultats. C’est dire que nous allons tout mettre en œuvre pour consolider les acquis des dames et obtenir un résultat honorable chez les hommes. A cet effet, les principaux objectifs stratégiques du plan de développement s’articulent autour de 8 points. A savoir faire une détection des jeunes talents, promouvoir la philosophie du basketball à la base et assurer l’apprentissage des fondamentaux, assurer une meilleure préparation et une participation de qualité des équipes nationales aux compétitions internationales, assurer une meilleure préparation et une participation de qualité des associations et centres aux compétitions nationales et internationales, renforcer  les infrastructures  existantes, améliorer la gouvernance de la FMBB, renforcer les capacités des entraineurs et officiels techniques et  enfin, mettre en place un mécanisme de surveillance  et d’évaluation des performances “.

 

En ce qui concerne la tenue du conseil national les 3 et 4 mai à Bamako, il a souhaité que les travaux se déroulent dans les meilleures des conditions et que le meilleur gagne.

 

 

Sory I COULIBALY

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.