Affaire des 46 militaires : Les pays anglophones dans la danse

2

Après la médiation des pays francophones, c’est le tour des pays anglophones de rentrer dans la danse dans cette crise diplomatique qui oppose le Mali et la Côte d’Ivoire dans l’affaire dite des 46 militaires.

Alors qu’Alassane Ouattara a envoyé des émissaires la semaine dernière auprès du très influent marabout de Nioro, le Chérif Bouyé afin que ce dernier use de son influence auprès des autorités de la Transition pour la libération des 46 militaires ivoiriens détenus à Bamako. Parallèlement, une délégation de haut niveau dépêchée par la Cédéao a séjourné à Bamako le jeudi dernier, pour essayer de désamorcer la tension entre les deux capitales. Mais cette mission a été boycottée si on peut le dire comme ça. Parce que Macky Sall n’était pas du voyage alors qu’il a été désigné en sa tête. Idem pour Faure Gnassingbé, le Président du Togo et médiateur en chef dans ce dossier. Il a préféré envoyer son chef de la diplomatie tout en laissant la voie aux pays anglophones pour mener des négociations. Après quelques heures de négociations entre les deux parties, on pouvait lire sur le visage de deux Chefs d’Etat la complexité de cette affaire même si certains affirment que les lignes ont bougé à l’issue de cette rencontre. Mais à la sortie de cet huis-clos, Nana Akufo-Addo du Ghana, Adama Barrow de la Gambie ont soigneusement évité la presse.

Selon des sources anonymes proches de ce dossier, à l’issue de cet huis-clos, les autorités maliennes ont fait venir 4 des 46 militaires ivoiriens pour discuter avec Nana Akufo-Addo et Adama Barrow. Mais il s’avère que ces 4 militaires sont respectivement Sud-africains et Sierra-léonais.

Aussitôt, le Président Sierra léonais, le général Julius Maada Bio s’est empressé à Bamako au lendemain de la visite de la délégation de la Cédéao. La même source nous a confié que Julius Maada Bio a assuré le Président Goïta que la Sierra-Léon n’a rien à voir dans cette affaire tout en martelant un dénouement heureux entre Bamako et Abidjan.

Affaire à suivre…

 

Ousmane Mahamane

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

    • 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

      Tu mourras de rage!

      Hé oui, ton “dieu” Ouattara a bien envoyé des mercenaires au Mali.

      Pourquoi penses-tu que Macky a refusé de venir?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here