Armée de l’air : Le vecteur aérien prend du volume

2

Les quatre hélicoptères de manœuvre flambant neufs, remis aux Forces armées
maliennes, vendredi dernier, par le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, viennent renforcer considérablement leurs capacités opérationnelles.

Le président de la Transition, chef suprême des Armées, le colonel Assimi Goïta a remis, le vendredi dernier, les clés de quatre hélicoptères de manœuvre M1-171 aux Forces armées maliennes (FAMa). C’était à la Base aérienne 101 de Sénou en présence du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, du président du Conseil national de Transition (CNT), le colonel Malick Diaw, du ministre de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, de plusieurs membres du gouvernement, de la hiérarchie militaire et de l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Mali, Igor Gromyko.

Après la réception d’un hélicoptère de combat de type MI-35 il y a quelques mois, les FAMa viennent de recevoir quatre nouveaux hélicoptères. Se rendant à la Base aérienne 101 de Senou pour la remise officielle, le colonel Assimi Goïta est arrivé à bord d’un de ces nouveaux appareils. Il avait été précédé par un détachement des Forces spéciales également à bord d’un autre de ces quatre hélicoptères.

Dans son intervention, le chef d’état-major de l’Armée de l’air, le colonel Alou Boï Diarra a indiqué qu’il est le plus heureux des chefs d’état-major du Mali. Selon lui, la participation du chef de l’État à un vol tactique est un symbole illustratif des capacités supplémentaires qui viennent d’être données aux FAMa. Le colonel Diarra a exprimé sa fierté au nom de l’Armée de l’air, des FAMa et de tous ses frères d’armes déployés sur le terrain. Lesquels savent qu’ils peuvent compter sur leur composante aérienne pour leur apporter l’appui nécessaire.

Le chef d’état-major de l’Armée de l’air a rappelé que l’appui aérien au profit des Forces terrestres et aux populations est la raison d’être de l’Armée de l’air. Il a fait savoir que dans la manœuvre aéroterrestre, l’hélicoptère est le vecteur par excellence et c’est un intégrateur de capacités interarmées.

L’officier supérieur a profité de l’occasion pour décliner la vision de l’Armée de l’air à l’horizon 2025. Avant d’indiquer que les hélicoptères remis symbolisent ces trois ambitions. «La capacité opérationnelle que vous nous offrez ne se limite pas au seul matériel. Le MI-171 est un système d’armes impressionnant, polyvalent, rustique, efficace et adapté à nos besoins », a déclaré le colonel Alou Boï Diarra.
Ces hélicoptères renforceront la puissance de frappe des FAMa

Le colonel Diarra a affirmé que ces hélicoptères ont déjà fait leur baptême du feu sur le théâtre des opérations le 1er novembre dernier en participant à la libération des ex-otages chinois de l’entreprise de construction Covec. Il a promis que les aviateurs prendront le plus grand soin de ces nouveaux joyaux et des nombreux autres qui sont attendus.

…….LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. 8 HELICOS REVISES C ETAIT MIEUX !!!!!!!

    4 c est goutte d eau dans le desert MALIEN

    pas assez vu la superficie de notre territoire !!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here