Armée malienne : Dénonciation du phénomène de prolifération des Généraux et de discrimination de promotion dans le grade de Général

25

De nombreux observateurs et analystes maliens ont exprimé leur grande stupéfaction et leur profonde déception quant au phénomène de prolifération excessive des Généraux dans le pays, dont l’effectif a atteint en 15 ans seulement, plus de 100 officiers de haut rang environ.

Un chiffre incroyable pour une population d’à peine 17 millions d’habitants, se sont-ils interrogés. Plus impensable, si on compare ce nombre à celui des Généraux tant au Royaume du Maroc qu’au Sénégal voisins.

En effet, pour une armée forte de plus  de 325.000 soldats (les réservistes et les 10.000 jeunes en cours de recrutement non compris), les forces armées marocaines ne comptent pas plus que 5 Généraux, tandis que le Sénégal qui a, pour ce qui le concerne plus de 11.000 militaires, n’en a qu’aujourd’hui que deux, depuis le décès en 2017 du Général Mountaga Diallo.

Cette pléthore de Généraux  au Mali qui ne semble pas vouloir baisser d’intensité, greffe considérablement les caisses de l’État et suscite l’attention de l’opinion publique et étrangère, dès lors où elle met à sangsue les modestes richesses du pays, vu que le traitement d’un Général entraîne des dépenses considérables, à fortiori d’une centaine de Généraux, dont le train de vie est comparable à un État dans l’État. En effet, le Général qui a le droit exclusif du bâton, symbole de son rang élevé et du respect dont il doit, fait l’objet de ses protégés, doit être entouré de tous les égards dignes de son grade, à l’instar de l’histoire des Nations : des voitures de luxe, des gardes de corps, des villas, des indemnités, des salaires et tant d’autres privilèges, au moment où les autres éléments de l’armée, en particulier les soldats ne perçoivent que des miettes.

Une contradiction flagrante et insupportable de nos jours, qui pousse, des membres de la grande muette à bourdonner, contre ce qu’ils appellent la discrimination à visage découvert, sans scrupule et honteuse, dans la promotion au grade de Général, qui affirment-ils, n’obéit à aucun critère objectif, faisant surtout entrer en jeu le népotisme, le tribalisme, le clientélisme et autres manières de l’injustice et le piétinement de la légalité et du droit.

Ces injustices défoncées et déplorées conduisent, à leurs avis, font que des fraîches recrues sans expérience ni culture sont élevées au rang de Général au moment où de patriotes officiers jouissant de l’ancienneté et de l’expérience et bardés de diplômes obtenues des plus prestigieuses Écoles militaires du monde, sont relégués aux oubliettes.

Commentant cette prolifération accélérée des Généraux, des maliens ont exprimé leur peur de voir ces hauts gradés se bousculer avec eux dans les taxis, les bureaux, les hôpitaux, les marchés et les mosquées, compte-tenu de leur « démographie » galopante.

Mariam Konaré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

25 COMMENTAIRES

  1. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. It is in best interest of military of Mali plus its citizens that upgrades in rank are earned not only by deeds as soldier but also by acquisition of advanced knowledge relevant to military affairs plus applicable. Most of all our officers should be problem solvers who may apply steps plus stages method to satisfying degree. We should not cheapen rank of general by creating to many generals thereof, we might generate counterproductive competition for controlling positions of authority among generals.
    Too many bosses plus not enough workers is very dangerous combination especially at war.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. Il ne faut pas se focaliser sur l’armée.
    Nous n’avons pas seulement des généraux de complaisance.
    Nous avons aussi des professeurs de médecines à foison.
    Mais dès que l’un de ces professeurs a un soucis de santé, il court aller se soigner au Maroc ou en Tunisie par ce qu’il sait pertinement que ses collègues professeurs sont des plaisantins.
    Nous avons également des ministres qui marquent dans leurs CV tous les diplômes du monde obtenu avec les honneurs du jury et surtout avec la complicité des imprimantes.
    Je n’oubli pas nos nombreux Experts dans tous les domaines. Des Experts auto-proclamé qui ne sont pas plus Expert que moi je ne suis le Prince D’Angleterre.

    Toutes ces légèretés absurdes décrédibilisent notre pays au yeux des autres Nations.
    Nos documents administratifs sont sans valeur, nos diplômes farfelus, les diagnostics des médecins douteux pour ne pas dire ridicule, nos pseudo architectes font des bâtiments bancals, nos policiers procèdent à du vole organisé contre les automobilistes, nos journalistes écrivent des articles illisibles et sans contenu informatif, nos étudiants n’étudient rien, même nos simple cordonniers sont nuls.
    Bref, du sommet à la base, rien de sérieux, de quoi donner raison à un Grand crétin d’un Grand Pays qui nous a qualifié de pays de merde.

  3. La promotion au grade de général à profusion trouve son origine dans les coups d’état que des internautes ne condamnent curieusement pas. Les 3 coups d’état militaires ont tous couronné leurs acteurs en super-héros, en sauveurs de la nation et même en guides éclairé. N’est-ce pas que le ridicule ne tue pas?
    Tous les compagnons de Moussa Traoré ont été promus généraux à l’exception de ceux qui sont tombés en disgrâce tels Youssouf Traoré, Miss a Koné , Yassiri (Mamadou) Sanogo. À tous ces généraux de luxe s’ajoutent les courtisans: Sekou Ly, Abdoulaye Ouologuème, Sory Ibrahima Sylla, Amara Danfaga, mad Coulou,et on en passe…
    Suite au prononcimento du félin Amadou Très Tricheur (ATT), tous ses compagnons du Coup d’état, ses camarades de promotion, ses parents ont accroché les “Etoiles”.
    Le coup de folie de Amadou Sanogo à augmenté les parcs des testiculards étoilés au point que cette distinction honorifiques à été banalisée.
    A qui donc la faute? En tout cas pas aux promus.
    Reconnaissons tout de même que tous ne sont pas mauvais. Un général valeureux comme Sadio GASSAMA a eu le malheur de servir aux ordres d’un président farfelu comme ATT, il en est de même pour un l’incorruptible Tiefing KONATE, le Brave Didié Dako, l’entreprise Kalifa KEITA, le commando de poigne Keba SANGARE (mon bobo pur sang) et le baroudeur Salif Koné etc….
    Qu’ont fait les hommes politiques de leur Armée après la chute de Modibo KEITA? Tous avaient une peur bleue sinon une phobie d’une grande armée.
    Quand les leaders comme Oumar Mariko, adulent un truffion comme Amadou Aya, on est où là?

    VIVE LA RÉPUBLIQUE

  4. Pkagame 26 Avr 2019 at 11:27 ;

    ” … C’est ce que Yoweri Museveni (president de l’Ouganda) avait dit en 2013 quand il a vu l’armée française venir “sauver le Mali”: “where is the Malian army !?” “What has the army been doing since the independence in 1960!? “..c’est a dire “où l’armée malienne… que est ce qu’elle faisait alors depuis son indépendance de 1960!?”… ” … /// …

    :

    Vous savez…, certains de nos Frères Sub-Sahariens ( je veux dire ceux qui sont au sud des pays du Sahel ) devraient plutôt nous être reconnaissant à nous les Peuples et à nos Armées du Sahel…

    Cela fait des siècles que nous leur servons de boucliers humains face aux envahisseurs Européens et à d’autres qui se servent de la Religion comme prétexte pour vouloir venir nous occuper et s’emparer de nos terres, de nos pays, de nos biens…
    Il faut laisser dire…
    C’est nous qui sommes les plus près des Impérialistes Européens et autres esclavagistes…
    Quand ils entreprenaient leurs aventures coloniales, ils ont commencé en passant d’abord par nos territoires…
    Si nous, nous avions réussi à les stopper, ça les auraient découragé dans leurs entreprises de conquêtes…
    L’on pourrait nous reprocher de n’avoir pas pu les contenir…
    Si nos devanciers avaient pu les stopper, nos pays n’auraient jamais connu de colonisation ni d’invasions d’aucune sorte.
    En plus des critiques qui viendraient de Présidents installés à vie au Pouvoir, qui nous font la leçon… Certains de nos compatriotes ont cette propension à mépriser nos Gouvernants et sont béats d’admirations pour des dictateurs installés à vie au Pouvoir au mépris de leurs Peuples…
    Ils modifient en permanence leurs constitutions pour l’adapter à leur soif de pouvoir. Laisser dire…

    Un jour le Mali sera en paix. Il retrouvera sa cohésion nationale, son bon et bien vivre ensemble.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  5. Ça doit être de faux généraux sinon l’armée ne serait pas chassée de son territoire par un petit groupe de 1200 rebelles & co terroristes! Et ce n’est pas tout pour ceux sont honnêtes…c’est a tout les niveaux dans ce pays qu’on a promu le faux et méprisé le mérite et le vrai. Ces généraux de salons climatisés ont servi a lors a quoi quand c’est bien leur patrie et l’avenir de leurs enfants qui est abimé sous leur nez d’incapables…et cela par quelque 1200 bandits armés ? C’est ce que Yoweri Museveni (president de l’Ouganda) avait dit en 2013 quand il a vu l’armée française venir “sauver le Mali”: “where is the Malian army !?” “What has the army been doing since the independence in 1960!? “..c’est a dire “où l’armée malienne… que est ce qu’elle faisait alors depuis son indépendance de 1960!?”

    Museveni était décidément dans l’esprit classique des choses: des armées normales qui préféreraient la mort a certaines faillites du terrain. Il ne pouvait pas imaginer pour le Mali de Gal Soumare et de MODIBO Keita une armée de business avec une centaine des généraux amicaux. C’est ainsi que Museveni ne pouvait pas imaginer qu’une armée qui avait un budget au-delà 150 million de dollar depuis 20 ans ne puisse pas avoir a sa disposition un seul avion de chasse ou un seul hélico de combat ou un seul avion de transport des troupes qui fonctionne..alors qu’il s’agit d’un territoire de 1200 000 km2! Si seulement Museveni savait qu’il n’y avait reellement pas une armée au Mali depuis 1992, mais un département militaire budgétivore de généraux et de colonels affairistes milliardaires…. une vraie machine de surfacturation et de marches fictifs, d’enrichissement illicite etc. …., il n’allait pas se ridiculiser en demandant “where is the Malian army?”/ “où est l’armée malienne?” …car la vraie réponse était simple: “dans de gros immeubles, dans de belles villas, dans des comptes bancaires…” !

  6. La proliferation de generaux est tout simplement une honte pour le pays. Comment peut on comprendre qu’avec tous ces generaux, les trois quarts du pays sont occupes? C’est tout simplement affligeant.

  7. Né Yèrè 25 Avr 2019 at 16:21 ;

    “… On parle des généraux de parade ou d’opérette qui sont parmi eux et qui ne sont d’aucune utilité sur les champs de bataille sauf rallonger inutilement la liste des généraux au MALI… ” … /// …

    :

    Je ne partage pas votre avis. Il y avait bien une lutte des classes au sein de l’Armée. Il y avait ceux qui accédaient sans entraves aux grades supérieurs jusqu’au grade de Général. En revanche, d’autres, malgré leurs faits d’armes n’atteignaient jamais le grade de Général, ou allaient à la retraite sans grades, à cause de leur origine sociale. C’est comme les inégalités de la Société Malienne en général. Vous ne pouvez pas combattre un phénomène injuste, inéquitable tant que vous refusez d’admettre son existence même. C’est pourquoi ces tares de notre Société perdurent… Alors pour la démocratisation des promotions aux grades supérieurs pour nos braves Frères qui ont mérité…, merci au Président ATT, merci au Président Dioncounda TRAORE et merci au Président IBK.
    Les Gens qui n’approuvent pas ces changements sont d’autant plus révoltés quand ils voient ces Officiers qui étaient discriminés, promus ” Général “, défiler dans leurs tenues d’apparat. C’est tout simplement du mépris de la part de certains conservateurs…
    Attention, en exprimant mon opinion je fais bien la part des choses, ” Né Yèrè “…
    Par exemple, ma critique ne vise pas l’opinion de ” Kinguiranké “. Je sais ses idées progressistes. Mais il ” aime ” pas trop les militaires en politique, quelle que soit l’origine sociale des promus…

    Vivement le Mali pour nous tous.

  8. Soyons sérieux voyons du côté des civils qui n’a pas un master ou un maîtrise aujourd’hui ? Certains n’ont pas pu avoir le DEF datant ont passé par des écoles comme CTM, Cours Jeanne d’Arc sont tous en catégorie A. Quel résultat pour notre administration aujourd’hui ? Vraiment les maliens sont méchants , les militaires ne sont ils pas citoyens aussi ? Allez voir dans nos facultés ces professeurs ou docteurs comment ils ont acquis ces titres ?

  9. A commencer par le Lieutenant Moussa Traore puis Mala Konare le fils de AOK et ajouter les generaux en papier qui ont fui devant des petits capitaines a Kati. Ce sont LMT, AOK et ATT qui sont a la base de ce probleme au Mali et finallement qui dit AOK et ATT doit dire IBK et la destruction de l’armee continue sinon comment expliquer qu’un general qui a fui devant le petit capitaine sanogo a Kati et un general dont le QG a ete detruit a Sevare par des attaques militaires sont nommes Ambassadeurs au Tchad et en Chine? Ca ne se comprend pas du tout! Boua ka bla!

  10. Le sujet est intéressant mais dommage que la journaliste,Mme Konaré, ne sache pas s’exprimer correctement en français a fortiori faire une analyse approfondie de la situation. Cet article est un vrai torchon tant sur la forme que sur le fond! Pauvre Mali!

    Par respect pour nous lecteurs, Maliweb doit vraiment faire le tri parmi les articles diffusés sur sa plateforme!

  11. Bamaké faisons la part des choses on parle pas de tous les généraux dont certains méritent tout notre respect. On parle des généraux de parade ou d’opérette qui sont parmi eux et qui ne sont d’aucune utilité sur les champs de bataille sauf rallonger inutilement la liste des généraux au MALI.

  12. StBko pouvez-vous élaborer un peu vos réponses, parce que vos sous entendus (sarcasmes) vides ne sont vraiment pas entrain de répondre à mes questions. Aya a été bombardé “général” dans des conditions que vous et moi connaissons tous les 2, et cela n’a jamais été une règle au Mali mais une fâcheuse exception. Arrêtez donc d’en faire une généralité.
    Si vous ne maîtrisez pas un sujet, prière à l’avenir de vous abstenir au risque de paraître pour quelqu’un qui ne peut pas répondre à des questions aussi basiques que celles que je viens de vous poser.

  13. Né Yèrè 25 Avr 2019 at 12:04 ;

    ” … Malheureusement la plupart de ces généraux pas tous, sont des généraux de salon à Bamako dans des voitures et bureaux climatisés qui passent l’ année sans entendre tirer un seul coup de feu… ” … /// …

    :

    On croirait lire un commentaire de Nfp… Mais c’est pas lui…, passons !
    ” Né Yèrè “, arrêtons d’être méprisants envers nous même et envers ceux qui parmi nous risquent leur vie pour la Défense de la Patrie.
    Ceux que vous appelez des Généraux de Salon. C’est faux. L’on sait que quand ces Officiers arrivent souvent au grade de Général… Pour la plupart, ils sont déjà très près de la retraite. A peine devenus Général, qu’ils vont à la retraite…
    Après…, ils sont comme les anciens Présidents. Ils gardent leur titre à vie. Président un jour, Président toujours. Même après la retraite, on continue à les appeler Monsieur le Président. Quand c’est des anciens Ministres, on continuent quand même à les appeler Monsieur le Ministre. C’est pareil pour les Généraux. Même à la retraite on continue à s’adresser à eux en disant …, mon Colonel ou mon Général… Quand ils sont à la retraite, ils sont à la retraite. Et quand on est à la retraite, on est, soit dans son champs ( si on a gardé une âme de paysan ), soit on est au souvent au Salon, entouré de sa famille, ou on fait du tourisme pour découvrir le Monde…
    On ne va quand même pas les sortir de leur retraite chaque fois qu’il y a une bataille ou des coups de feu. Ce ne serait pas juste et même pas flatteur pour les jeunes militaires aux front…, qu’on soit obligés de rappeler leurs Aînés à la retraite pour venir les épauler…
    Ceux qui dénoncent cette ” démocratisation ” de la nomination d’Officiers aux grades de Général, ce sont ceux qui n’acceptent pas cette démocratisation et ont du mal à s’habituer de voir devenir Généraux ceux qui étaient discriminés malgré leurs faits d’armes au front.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  14. Bamake
    “Ce n’est pas par hasard si les Armées du Monde entier sont représentées dans ce pays aujourd’hui…”

    Non, HELAS, ce n’est pas un hasard…
    C’est juste parce que tous les pays du monde constatent la DRAMATIQUE incapacité de nos armées à combattre elle-même l’ennemi, alors que celui-ci représente une MENACE MAJEURE POUR TOUTE LA SOUS-REGION !!!

    Et c’est pour pallier à cette incapacité de nos armées que toutes sortes d’armées étrangères proposent leur appui.

  15. StBko le médecin de ATT n’a pas de nom? Et pourquoi croyez-vous qu’il ne méritait pas d’être général? Connaissez-vous la législation en la matière pour être général?
    Vous dites vous-même que l’ami d’IBK est colonel depuis 20 ans, croyez-vous que c’est anormal de le promouvoir au rang supérieur? Connaissez-vous un peu comment la promotion se fait dans l’armée?

  16. Bamake
    “Le défi sécuritaire qui se pose à l’ETAT Malien n’est pas de même nature qu’au MAROC ou au SENEGAL. Ni le MAROC ni le SENEGAL ne sont menacés dans leur existence même.”

    Mon frère, le défi sécuritaire n’a STRICTEMENT RIEN À VOIR avec le nombre nécessaire de Généraux.

    OU que ce soit, ce ne sont pas les généraux qui FONT la guerre mais les troupes;

    Les généraux, eux, ne sont là que pour DIRIGER la guerre, a savoir:
    Définir les stratégies à adopter par les troupes, organiser et planifier des opérations tactiques pour les troupes, et donner aux troupes les directives a suivre.

    Conclusion, UN SEUL général suffit pour PLUSIEURS MILLIERS de soldats, y compris en temps de guerre!

    Du reste, tu peux constater que dans toutes les armées LES PLUS PUISSANTES DU MONDE, le moindre général coiffe À LUI SEUL un nombre impressionnant de soldats, ce qui fait que le nombre de Généraux est toujours très modeste.

    En revanche, dans toutes les armées puissantes et performantes, le NIVEAU requis pour accéder à un grade de général est EXTRÊMEMENT ÉLEVÉ et extrêmement élitiste, et suppose entre autres d’avoir d’abord réussi LES PLUS HAUTES ECOLES MILITAIRES .

    Ce n’est pas un hasard si le phénomène de “prolifération d’officiers supérieurs” ne se rencontre plus que dans les armées……..les plus faibles et les moins efficaces!

    Et du reste, partout dans le monde, ce phénomène est TYPIQUE des républiques bananières. 😎😎😎

    Ce n’est pas un hasard…

  17. C’est pas des secrets de polichinelle :
    – le médecin qui s’occupait des jambes de ATT
    – L’ancien ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile du Mali, Gal Sada Samaké

  18. Mr Bamaké vous dites que c’est normal d’avoir tant de généraux pour un pays en guerre comme le Mali. On serait d’ accord avec vous si ces grades étaient acquise au prix d’éclatantes victoires sur le terrain ce qui est loin le cas du Mali. Malheureusement la plupart de ces généraux pas tous, sont des généraux de salon à Bamako dans des voitures et bureaux climatisés qui passent l’ année sans entendre tirer un seul coup de feu.

  19. Israël est en guerre depuis 50 ans avec les pays arabes.
    Donc il doit avoir 2500 généraux ! ?
    Au Mali, c’est le fait du Roi :
    ATT a nommé son docteur comme général
    IBK son copain colonel depuis 20 ans
    …..

  20. Article creux et vide avec des informations erronées comme pas possible. L’armée sénégalaise compte plus de 30 officiers généraux et non 2/3 actuellement comme le dit cet article. Mais pourquoi diantre vous ne nous donnez pas le nombre de ces “+de 100 généraux” vivants ainsi que ceux qui sont morts et enfin ceux qui sont a la retraite pour qu’on se fasse une idée nous-même? Pourquoi s’asseoir dans son bureau pour ne raconter que des conneries de semi-lettrés? Je suis outré et scandalisé par le manque de sérieux et de professionnalisme dans le journalisme malien.

  21. Erratum ;

    ” … De nombreux observateurs et analystes maliens ont exprimé leur grande stupéfaction et leur profonde déception quant au phénomène de prolifération excessive des Généraux dans le pays, dont l’effectif a atteint en 15 ans seulement, plus de 100 officiers de haut rang environ.
    Un chiffre incroyable pour une population d’à peine 17 millions d’habitants, se sont-ils interrogés. Plus impensable, si on compare ce nombre à celui des Généraux tant au Royaume du Maroc qu’au Sénégal voisins… ” … /// …

    :
    Le défi sécuritaire qui se pose à l’ETAT Malien n’est pas de même nature qu’au MAROC ou au SENEGAL.
    Ni le MAROC ni le SENEGAL ne sont menacés dans leur existence même. Or le MALi est non seulement menacé de perdre sa souveraineté sur son territoire, mais il est menacé de dislocation. Ce pays est menacé de disparition à cause des guerres, des rebellions, des revendications identitaires, de revendications séparatistes, communautaires, communautaristes, des revendications indépendantistes, d’autonomie régionalistes, des conflits communautaires, des conflits intercommunautaires… Que sais-je encore… ? Ce n’est pas par hasard si les Armées du Monde entier sont représentées dans ce pays aujourd’hui…
    Les inégalités sociales dans ce pays, sont une des causes de ces crises, de ces revendications identitaires, ethniques ou communautaires.
    La nomination au grade de Général dans l’Armée Malienne, a commencé à se ” démocratiser ” avec l’arrivée du Président ATT au Pouvoir, mais aussi pendant la période de la transition de 2012-2013. Le Président IBK n’a fait que continuer à respecter cette ” démocratisation ” dans la nomination au grade de Général dans l’Armée Malienne.
    Avant il n’y avait que quelques Officiers issus de certains clans familiaux qui avaient le privilège d’accéder à ce grade de Général. Comme pour refléter les inégalités archaïques qui régissent les Sociétés Maliennes…, du genre, les niamakalas, les horons ou issus de familles régnantes ou ayant régné, les castes des djons ou autres Communautés discriminées… On ne peut pas régler un problème dont on refuse d’admettre déjà son existence.
    Aussi des Généraux Maliens, ils sont pour la plupart de brigade ( deux étoiles ). Des Généraux de division ( trois étoiles ), il y en a, mais pas tellement. Comme Général de corps d’Armée ( quatre étoiles ), moi je n’en connais qu’un et il est en prison. Général d’Armée ( cinq étoiles ) dans l’Armée Malienne, je n’en connais pas, peut-être Général Moussa TRAORE et Général Amadou Toumani TOURE… ?
    Je ne trouve pas anormal qu’il y ait autant de Généraux au Mali, un pays en conflits armés.
    Je trouve que c’est une bonne chose que ces nominations se démocratisent.
    Quand le Mali sera un pays en paix. Quand les Maliens retrouveront leur ” bon et bien Vivre ensemble “. Quand le Mali aura retrouvé sa cohésion nationale. Quand il y aura moins d’inégalités sociales… Alors on en reparlera…, si il y a trop ou pas de généraux.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  22. ” … De nombreux observateurs et analystes maliens ont exprimé leur grande stupéfaction et leur profonde déception quant au phénomène de prolifération excessive des Généraux dans le pays, dont l’effectif a atteint en 15 ans seulement, plus de 100 officiers de haut rang environ.
    Un chiffre incroyable pour une population d’à peine 17 millions d’habitants, se sont-ils interrogés. Plus impensable, si on compare ce nombre à celui des Généraux tant au Royaume du Maroc qu’au Sénégal voisins… ” … /// …
    :
    Le défi sécuritaire qui se pose à l’ETAT Malien n’est pas de même nature qu’au MAROC ou au SENEGAL.
    Ni le MAROC ni le SENEGAL ne sont menacés dans leur existence même. Or le MALi est non seulement menacé de perdre sa souveraineté sur son territoire, mais il est menacé de dislocation. Ce pays est menacé de disparition à cause des guerres, des rebellions, des revendications identitaires, de revendications séparatistes, communautaires, communautaristes, des revendications indépendantistes, d’autonomie régionalistes, des conflits communautaires, des conflits intercommunautaires… Que sais-je encore… ? Ce n’est pas par hasard si les Armées du Monde entier sont représentées dans ce pays aujourd’hui…
    Les inégalités sociales dans ce pays, sont une des causes de ces crises, de ces revendications identitaires, ethniques ou communautaires.
    La nomination au grade de Général dans l’Armée Malienne, a commencé à se ” démocratiser ” avec l’arrivée du Président ATT au Pouvoir, mais aussi pendant la période de la transition de 2012-2013. Le Président IBK n’a fait que continuer à respecter cette ” démocratisation ” dans la nomination au grade de Général dans l’Armée Malienne.
    Avant il n’y avait que quelques Officiers issus de certains clans familiaux qui avaient le privilège d’accéder à ce grade de Général. Comme pour refléter les inégalités archaïques qui régissent les Sociétés Maliennes…, du genre, les niamakalas, les horons ou issus de familles régnantes ou ayant régné, les castes des djons ou autres Communautés discriminées… On ne peut pas régler un problème dont on refuse d’admettre déjà son existence.
    Aussi des Généraux Maliens, ils sont pour la plus de brigade ( deux étoiles ). Des Généraux de division ( trois étoiles ), il y en a, mais pas tellement. Comme Général de corps d’Armée ( quatre étoiles ), moi je n’en connais qu’un et il est en prison. Général d’Armée ( cinq étoiles ) dans l’Armée Malienne, je n’en connais pas, peut-être Général Moussa TRAORE et Général Amadou Toumani TOURE… ?
    Je ne trouve pas anormal qu’il y ait autant de Généraux au Mali, un pays en conflits armés.
    Je trouve que c’est une bonne chose que ces nominations se démocratisent.
    Quand le Mali sera un pays en paix. Quand les Maliens retrouveront leur ” bon et bien Vivre ensemble “. Quand le Mali aura retrouvé sa cohésion nationale. Quand il y aura moins d’inégalités sociales… Alors on en reparlera…, si il y a trop ou pas de généraux.

  23. Un texte cousu de mensonges ! Héééé le journaliste malien ? Comment dans une armée de 325 000 hommes au Maroc on ne compte en encadrement 5 généraux ? Deux au Sénégal ! Tous les corps des forces au Sénégal sont commandés par des généraux. Armée de terre, marine, armée de l’air, gendarmerie, garde, État Major Général. Tout.
    Il y a combien de généraux actif dans notre armée ? Pas plus de 20. Et c’est pas les diplômes qui conduisent aux étoiles, mais le mérite. Népotisme et favoritisme ? Même Hitler a favorisé des vauriens.
    Toute l’armée Allemande d’alors, la Wehrmacht considérait son commandant en Chef le Maréchal Keitel comme un personnage falot qui permet à Hitler de commander réellement.
    De grâce, chercher un peu avant de publier vos désires.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here