Camp militaire de Goma Coura : Où vont les primes des éléments sur le terrain ?

1

Situé à 35 km de Diabaly en allant vers Nampala, le camp militaire de Goma Coura est au compte du dispositif sécuritaire du G5 Sahel. Pourtant les informations qui parviennent de ce camp stratégique, nous révèlent malheureusement que les primes des éléments sur le terrain se font toujours désirer. Une situation qui nécessite une correction dans les brefs délais.

Nos forces de défense et de sécurité continuent de nous rassurer quotidiennement malgré la complexité de la guerre contre les djihadistes, les terroristes et les narcotrafiquants. Cette guerre que d’aucuns qualifient de guerre asymétrique nécessite la conjugaison d’efforts de l’ensemble des pays de la bande Sahelo- Sahelienne. Un avis partagé par les plus hautes autorités de ces pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) qui ont fini par créer un organisme dénommé le G5 Sahel qui exerce dans plusieurs domaines dont le plus important est le domaine militaire. Pour cela, les initiatives ont été multipliées pour faire face aux forces du mal. Parmi ces mesures, il y a la création de camps militaires. Et celui de Goma Coura rentre en droite ligne de ce dispositif. Ce camp, à cause de son travail au quotidien, rassure les populations environnantes. Mais le hic, est que les avantages de la mission ne parviennent pas aux éléments sur le terrain contrairement aux éléments basés à Bamako. En terme clair, les dits- avantages seraient en train de prendre d’autres destinations.Ces primes seraient de 20 000 francs cfa par jour et par élément soit 600 000 francs CFA par mois et élément. Chaque fois que les éléments demandent la situation de leurs primes, nos sources nous révèlent que la réponse est toujours la même ‘’Les primes sont destinées à payer les armements’’. La balle est désormais dans le camp du jeune et intègre ministre de la défense Colonel Sadio Camara pour vérifier cette information et au besoin mettre les éléments concernés dans leurs droits. C’est là aussi et surtout un des avantages de la Transition.

Affaire à suivre

Oumar Baba TRAORE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il faut demander aux chefs militaires véreux qui se muent en politiciens burocrates avec grosses cylindrées V8 à Bamako, demandez-leur car eux seuls savent où ces primes vont. Et quand on essaye de creuser un peu pour savoir de quoi il en est, on nous brandit toujours cet argument fallacieux et bidon de “secret défense” juste pour masquer le VOL à ciel ouvert. Il y a quel “secret défense” encore dans un pays dont plus de 70% du territoire est contrôlé par les terroristes? Il y a quel “secret défense” encore dans un pays ayant plus de 13.000 soldats étrangers sur son sol pendant que nos militaires qu’on paye sont plus préoccupés par en découdre avec les politiciens sur des questions POLITIQUES plutôt qu’à faire la seule chose pour laquelle on les payait même en temps de paix à savoir la défense de l’intégrité territoriale et nationale du Mali au prix du sacrifice ultime s’il le faut?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here