Fête de l’armée malienne: bientôt un hôpital militaire à Banancoroni pour les FAMA, financé sur le budget national à hauteur de 26 milliards FCFA

0

20 janvier 1961- 20 janvier 2021, 60 ans jour pour jour que l’armée malienne a vu le jour. Cette année, à cause de la pandémie du Covid-19, les autorités ont juste  respecté la tradition de façon symbolique en organisant une cérémonie sobre sans défilé militaire et autres attroupement des masses. Ainsi, quatre temps forts ont marqué la célébration de cette édition à savoir: le dépôt des gerbes de fleurs au monument dédié aux soldats inconnus, la remise de chèque géant à certaines familles des soldats tombés sur le champ de l’honneur  le discours du ministre de la Défense et des Anciens combattants,  et la pose de la 1ère Pierre de l’hôpital militaire à Banancoroni.

 

Pour donner le coup d’envoi des festivités, le président de la Transition, Bah N’Daw accompagné du vice-président le Colonel Assimi Goïta, du Premier ministre, Moctar Ouane et quelques membres du gouvernement dont le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Colonel Sadio Camara s’est rendu au Camp Soundiata de Kati en présence du maire et préfet de Kati.

Après la revue des troupes, Bah N’Daw a déposé une gerbe de fleurs au monument dédié aux soldats inconnus morts pour le Mali. À la suite de cela, le président de la Transition, Chef suprême des Armées a procédé à la remise d’un chèque géant de 2 milliards 266 millions de FCFA à quelques 91 familles des soldats tombés sur le champ de l’honneur afin de les soulager et partager leurs douleurs.

Dans son intervention, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Colonel Sadio Camara a longuement salué, la bravoure, la combativité et l’exemplarité de nos militaires  au front pour la défense de la patrie depuis plusieurs années,  en affirmant que la patrie sera reconnaissante envers tous. C’est pourquoi il n’a manqué de rappeler  quelques grandes réalisations des autorités de la transition en faveur des FAMA, notamment l’acquisition d’un hélicoptère flambant neuf il y a juste deux semaines remis par le vice-président, l’inauguration du nouveau pavillon de l’infirmerie de l’armée de l’air le 19 janvier dernier et la pose de la 1ère pierre de l’hôpital militaire à Banancoroni après 60 ans d’existence de l’armée malienne au service de la défense de la patrie.

Par rapport à l’hôpital militaire, le vice-président le colonel Assimi Goïta accompagné du Premier ministre Moctar Ouane et quelques membres du gouvernement ainsi que les chefs militaires a procédé à la pose de la 1ère brique de l’infrastructure. Le joyau architectural situé à Banancoroni dans la Commune de Sanankoroba,  qui sortira de la terre dans 24 mois, sera bâti sur une superficie de 15 hectares financé sur budget national à hauteur 26 milliards de FCFA. Le projet de construction est composé d’un bloc opératoire de six salles, une pharmacie, un bâtiment abritant l’Administration et d’autres services. Il aura une capacité de 48 appartements,  279 lits d’hospitalisation pour plusieurs spécialités médicales.

Au cours de la cérémonie, Colonel Major Mohamed Diaw, patron de la direction centrale des services de santé des Armées  (DCSSA) n’a pas caché son sentiment de satisfaction après la traduction en réalité du rêve de toute  une armée. Il a souligné que les blessés de guerre étaient à l’hôpital de Kati, ne disposant pas de plateau technique nécessaire, cet hôpital permettra de regrouper toutes les spécialités dans un même endroit pour une meilleure prise en charge et des soins de qualité aux blessés non seulement mais également à la population civile. Pour le vice-président le Colonel Assimi Goïta, cette réalisation rentre dans le cadre des soucis des plus hautes autorités du pays  d’offrir des meilleures conditions de travail et de vie à nos militaires pour leur permettre de bien défendre la patrie.

Mamadou Nimaga 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here