Mali: On a été trop permissif envers la junte

90

La vive réaction de la junte à la suite à l’annonce d’une transition prolongée montre bien que les putschistes ne comptent pas regagner leurs casernes. L’Afrique de l’ouest doit se montrer plus ferme à leur égard.

Dans sa détermination à avoir une totale mainmise sur la gestion du pouvoir politique au Mali, l’ex-junte qui a perpétré le coup d’Etat contre l’ex-président Amadou Toumani Touré(ATT) ne rate aucune occasion pour se poser en acteur incontournable dans le règlement de la crise sociopolitique que vit le Mali. Le sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) qui s’est tenu à Abidjan en Côte d’Ivoire lui a encore offert l’occasion de rappeler que la transition ne se fera point sans elle.

Menaces à peine voilées

La rencontre des chefs d’Etat de la Cédéao a en effet décidé de prolonger la transition malienne de 40 jours à 12 mois et d’envoyer un contingent au pays de Soundiata Kéita pour sécuriser le processus de transition en cours. Deux décisions de taille figurant dans les conclusions du sommet mais qui n’ont pas été du goût de l’armée malienne. Lecapitaine Amadou Sanogo n’a pas mâché ses mots pour exprimer sa désapprobation en déclarant sans ambages que le Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE) se sentait trahi.

Les putschistes du 22 mars dernier ont même menacé de prendre leurs responsabilités au cas où le président intérimaire ferait une heure de plus à son poste à l’issue des 40 jours qui sont constitutionnellement accordés et qui ont été arrêtés dansl’accord-cadre du 6 avril. En d’autres termes, sans clairement l’exprimer, le capitaine Sanogo et ses hommes reprendraient le pouvoir des mains de Dioncounda Traoré si, après le quarantième jour de son investiture, et au cas où l’élection présidentielle n’aurait pas encore eu lieu, un président consensuel de transition n’était pas trouvé.

L’ancienne junte qui refuse de retourner dans les casernes est elle-même pourtant bien consciente qu’il est impossible, en l’état actuel de la situation de crise au Mali, d’organiser une élection sérieuse dans ce bref délai. Le rallongement de la période de transition était donc inévitable, et en anticipant les choses, la Cédéao a voulu faire preuve de pragmatisme et de réalisme. La réaction de l’armée malienne était aussi prévisible, ses premiers responsables s’étant toujours crus dans le devoir et le droit d’orienter la gestion de la crise à leur guise. De deux hypothèses, l’une.

La junte dans un rôle qui n’est plus le sien

Soit les ex-putschistes ne veulent plus voir un proche de l’ancien chef de l’Etat malien dans la sphère dirigeante et cherchent tous les moyens pour écarter l’ancien président de l’Assemblée nationale de la tête de la transition. La façon la plus certaine d’obtenir son départ consisterait donc à lui demander l’impossible, à savoir une élection rapide mais fiable. Soit aussi l’ex-junte n’a pas encore digéré, bien qu’elle se soit taillé la part du lion dans la constitution du gouvernement de transition, le fait qu’après avoir déposé ATT, l’on soit sur le point de tout mettre en œuvre pour l’écarter du processus.

Le récent sommet de la Cédéao a en effet encore insisté sur la nécessité pour les militaires de retourner à leur mission républicaine de défense du territoire. En fait de trahison, l’on perçoit difficilement de quel genre de trahison le CNRDRE a été victime. Certes, l’accord-cadre prévoit qu’en cas d’impossibilité pour le président intérimaire constitutionnel d’organiser la présidentielle dans un délai réglementaire, les organes de transition soient mis en place par les parties signataires dudit accord. Il n’en demeure cependant pas moins vrai qu’un gouvernement de transition a été mis en place et qu’il revient à cet organe exécutif d’accepter ou de rejeter cette proposition faite par la Cédéao.

Les éléments du CNRDRE membres du gouvernement ne sauraient jouer les porte-parole de l’exécutif dont le chef est bel et bien le Premier ministre qui est, dans la situation actuelle malienne, investi des pleins pouvoirs. Cette sortie anarchique du capitaine Sanogo qui a osé affirmer à la place de Cheick Modibo Diarra que le gouvernement ne demandera pas l’envoi d’une troupe de la Cédéao au Mali fait encore désordre.

La cédéao doit se montrer ferme

Elle traduit l’indiscipline et la mauvaise volonté d’une junte presqu’aux abois du fait de l’inflexible fermeté des communautés africaine et internationale, qui ne cesse de gesticuler à tout vent pour tenter de freiner un processus de normalisation irréversible. Le président intérimaire et/ou le Premier ministre de transition doivent se désolidariser de façon prompte et officielle de cette position de l’ex-junte afin de lever tout équivoque.

La Cédéao y est malheureusement pour quelque chose dans cette insubordination des militaires maliens au pouvoir civil. Sanogo et ses compagnons d’armes ont toujours bénéficié depuis leur coup de force d’un ménagement auquel ils ont pris goût et s’attendent à ce qu’on leur accorde une certaine légitimité et une importance non négociables. Même s’il est évident que le tout militaire ne résout pas toujours les problèmes, il faut aussi rompre avec les mesures complaisantes qui permettent à des terroristes de la République d’interrompre un processus électoral et de continuer impunément à imposer leur rythme et leur stratégie.

L’institution ouest-africaine doit éviter de transiger dans ses décisions en restant constante dans sa fermeté si elle ne veut pas que des égarés se servent de leurs kalachnikovs pour saper les efforts de démocratisation et la narguer ensuite. Tout en privilégiant la médiation et le dialogue dans la mesure où ceux-ci sont opérants, elle ne doit surtout pas commettre la grave erreur de reculer face aux mises en garde des putschistes maliens. Ces derniers font sans doute dans le bluff car, eux qui n’ont pas pu tenir tête à la rébellion du Nord, n’oseront certainement pas s’en prendre à une unité militaire de la Cédéao. Et ils ne perdent rien pour attendre avec l’entrée en jeu très probable du Nigeria dans le cercle des médiateurs, sans doute pour adjoindre à la carotte qu’on leur a toujours tendue, l’indispensable bâton pour les faire marcher au pas.

 

slateafrique.com

30/04/2012

Commentaires via Facebook :

90 COMMENTAIRES

  1. Que ces militaires nous laissent tranquille, qu’ils aillent se battre dans le nord, ils sont payés pour ça, au lieu d’aller aider la population civile dans le nord, Sanogo et ses hommes sont là à négocier leur place dans le gouvernement, honte à eux !

  2. ces salaud de militaires maliennes ne voient-ils pas les petits islamistes et rebelles de tout genre envahir la terre de leurs ancêtres. qu’ont ils pour ne pas avoir de dignité.
    les maliens doivent se lever contre eux. N’oublier pas qu’une armée est payer pour défendre le territoire et le peuple pour défendre la république.

  3. sanogo degage le peuple na ps besopin de toi CEDEAO VENEZ NOUS DELIVRER ONT VOUS AIDERAIT VENER LIBERER LE MALI DE CES CHIENS AIGRIS DE SANOGO ET SES RACAILLE SI TU DEGAGE PAS SANOGO TU VA MOURIR TON HEURE A SONNER CEST FINI ONT TE LAISERAIT PLUS ENCORE LA CEDEAO A TROP PATIENTER TU DEGAGE UINPOINT CEST TOUT SANOGO TU A VOLER LA DEMOCRATIE AU MALI TU A DETRUIT LE MALI TU DOIT DEGAGER ET TU DEGAGERAIT PAR CE QUE TU DORMIRAIT PLUS ENCORE CHAQUE NUIT IL FAUT TATENDRE MORT ONT TE DECAPITERAIT ET ONT NIQUERAIT TOUTE LES FEMME DES PUTHISTE BIEN ESPECE DE RATER SOCIAL LAISSE LE POUVOIR A CFE PEUPLE QUI LA ACCQUIT EN 1991 A LA SEUR DELEUR SANS PEUPLE REVEILLER VOUS LAEEM REVEILLER VOUS TOUT CONTRE SANOGO EN APUIT DE LA CEDEAO VIVE LA CEDEAO SANOGO TU VA CREVER KLES YEUIX OUVERT DEGAGE ESPECE DE B .A.T.A.R 😈 😈 😈 😈 😈 😈

  4. sanogo ,tu es le chef des rebelles devant ATT c est pour cela tu ne fait rien pour le nord ,si tu veut te battre va au nord si tu es homme digne c”est la bas le champ de bataille pour les vrais Maliens comme LE COLONEL GAMOU ,les maliens vont se vanger de toi pauvre ignorant sanogo,le mali ne t’appartient pas

  5. salut les Maliens
    ou sont nos generaux ,nos militaires ,le pauvre MALI regardez la verite en face ,sanogo est venu ni pour le nord ni pour les maliens ;il est la pour nous mettre dans la merde ,il est venu pour prendre le pouvoir pour y rester ,on a pas besoin de coup etat au mali ,le seul probleme c’est de sauver le nord ,on ne veut pas de sanogo pas de militaire au pouvoir ;tu fais la honte du MALI

  6. Prendre le pouvoir par la force C’est TRES PRIMAIRE, C’est comme le vol.Les Maliens sont démocrates ils ne peuvent pas accepter ces militaires brutaux

  7. le seul problème qui préoccupe les maliens aujourd’hui, c’est l’occupation d’une partie de notre territoire par les bandits armes,cela coute quoi au malien que M diongouda face cette transition d’1 an. M sanogo s’oppose à cette decision or, il sais pertinemment que le Mali aujourd’hui a une armee desorganisee et demoralisee. donc la solusion passe forcement par nos amis et partenaires.
    nous demandons à M sanago de ne pas se laisse contaminé par le virus du pouvoir. sa place ces dans les casernes.

  8. Vraiment moí je trouve que les gens qui supportent
    Ce petit sanogo sont plus fous que lui,

  9. LE MALI N’A D’ARMEE QUE POUR PARADER ET MATER UNE POPULATION DESARMEE. Comme aux USA, le port d’armes devrait être généralisé, ce qui aurait permis à la population de descendre certains dirigeants très impopulaires et à l’occasion protéger l’intégrité du territoire! Les opportunistes sont là à pousser ce pauvre capitaine à la faute, irrémédiablement et pour le plus grand malheur du pays.
    De quelle légitimité peut-il se prévaloir face à Dioncounda ou Modibo Diarra ?
    Pauvres mutins, vous n’avez pas ramassé le “bon” capitaine. Autant les 2 premiers coups d’état ont été salutaires, autant celui-ci est catastrophique.
    Les 3 objectifs de Sanogo: ne pas se faire tuer à la guerre, prendre le pouvoir et piller les maigres ressources du pays!
    Ce capitaine Sanogo doit être neutralisé au plus vite.
    A bon entendeur salut.

  10. voila, ces racistes vous aurons toujours! vous ne savez pas que slateafrique.com est un organe online francais raciste, financé par bouygues, qui lui est l’ami intime de sarkozy? vous ne savez pas que slate a porté ouattara au pouvoir en cote d’ivoire, qui lui marchera sur des milliers de cadavres ivoiriens pour arriver a ce but. vous ne savez pas que slate prepare le terrain malien comme ca au carnage? continuez a vous hair vous meme. il n’est plus loin le jour ou slate et compagnies vous harceleront a votre propre destruction pure et simple au mali avec des articles si ouvertement destructeurs comme celui-ci. car ils savent bien qu’ils pourront vous intoxiquer aussi facilement que possible, car vous etes psychologiquement predisposés a vous autodetruire. c’est simplement tout le sens de cet article raciste, qui exploite vous instincts haineux de vous meme. pas besoin d’en discuter plus.

  11. je ne sais pas vous , mais la tete de ce capitaine me donne la nausée. Chaque fois que je lé vois , j ai envie dele laver . iL EST TROP SAL,

  12. c e capitaine sera dépose car il est malheureux.
    on lui a tout fait mais il ne comprend rien pauvre de capitaine tu perdra tout et tu passera dans les oubliettes le mali restera ça c’est sûr.
    que ton â m e repose en paix

  13. Le CNRDRE doit oublier le pouvoir et pensé à la raison profonde de sa mutinerie qui a conduit au coup d’état du 22 mars 2012 s’il est vraiment sincère avec le peuple malien. Nous avons aujourd’hui un gouvernement de transition accepté par la plus part des maliens avec à sa tête un premier ministre plein pouvoir. Nous avons des alliés sur le plan régional et international pour nous aider à tourner ces pages sombres de l’histoire du Mali.
    Le Mali n’a aujourd’hui pas besoin d’ajouter à la crise du nord, au ralentissement de l’appareil productif, à la détérioration du climat social et sécuritaire d’autres problèmes d’intérêts personnel.
    Le CNRDRE à aujourd’hui dans le gouvernement trois ministres dans des postes stratégiques lui permettant de se consacrer à sa mission à travers l’armée républicaine (défense de l’intégrité territoriale et la sécurité nationale).
    Mais que veut réellement Sanogo et ses hommes?
    Au lieu d’aller se battre au nord pour recouvrer les zones occupées comme est entrain de le faire “le colonel Gamou et ses hommes” le CNRDRE et les militaires préfèrent restés à Bamako se battre avec les politiques pour avoir des postes.
    Que pense aujourd’hui les pauvres populations piégées au Nord?
    – Que l’armée malienne n’est plus digne de confiance;
    – Que le nord n’est plus une préoccupation pour la junte et les militaires;
    – Que les raisons annoncées pour le putsch étaient de la poudre aux yeux pour venir aux affaires.
    Quel acte concret à poser la junte pour sauver le nord du Mali principale revendication lors de son putsch?
    – Rien;
    – Rien;
    – et Rien.
    Le Mali n’a plus d’armée ???
    Voilà la réalité que personne n’ose dire aujourd’hui?
    Pour avoir vecu au nord pendant au moins 18 ans, pour avoir suivi de très près l’évolution socio politique du Mali de tout temps et pour avoir suivi l’évolution politique et sécuritaire de très près depuis le coup d’état du 22 mars 2012; je me rend compte que l’intérêt supérieur du peuple malien et l’intégrité de notre territoire ne sont ni la préoccupation de la junte, ni la préoccupation de la classe politique.
    Les militaires devront retournés dans les casernes et allés se battre au nord parce que tous les moyens sont là aujourd’hui pour faire face à ses bandits armés avec l’appui de la CEDEAO et de la communauté internationale.
    Si je dois m’allier au Diable pour vaincre mon ennemi qui me fout la honte je le ferai sans réfléchir.

  14. monsiuer sanogo si vraiment vous etes un vrai patriote et que vous avez un munimum d amour a ce pays je vous suplis de retourner dans votre camp et laisse’ la demcratie malienne s evoluer te laver le coeur de ce virius que de jour en jour ne fait que t egarer du droit chemin laisser evoluer les bonnes relations entre les pays de cedao et ce pays;.notre commun que la dignite la stabilite l integrite’et baffouer il faut laisse’ ton intere’ personnelle et penser ace peuple du nord qui compte aujourd hui que sur vous pour le liberer de ces bandits ces violeurs ces coupeurs des bras qui depuis janvier 2012 seme la terreur dans cette partie de ton pays;cette partie du mali que depuis 1958 antrin de souffrir et de toute les humiliations de toutes sorte uniquement parceque cette population a un seul but sa dignite’

    • Ne gaspiller pas surtout vos conseilles,car seule la mort de SANOGO sortira le MALI de cette situation !!!!!!!!!!!!!!!!

  15. Ce Capi va encore nous humilier pour la 3eme fois.
    1. En 3 jours de pouvoir il a perdu les 2/3 du pays;
    2.IL divise les maliens par une restauration et le remet 20 ans en arriere,
    3.IL va se faire rappeler q’il n’est q1 un trouillard de militaire qui a abandonné sa population au viol,au pillage et toute humiliation imaginable et tant q qemandeur il doit baisser et le ton et la main.
    Capi le sens de l’honneur n pas dans la bouche mais dans les fait, faite vous indiquer le chemin de l’honneur

    • Sanogo,est un homme sans honneur,ni dignite et il salit tous les millitaires non seulement du MALI,mais aussi de toute l’Afrique.

  16. Le problème n’est pas Sanogo seul ! C’est aussi le non respect des accords je relate les faits! les Sbires de la France Dioncounda et la CEDEAO veut plonge le Mali encore plus dans la merde .je suis malien lucide je m’en fou de Sanogo ou de quiconque la n’est pas le problème:je résume, le poisson pourrit toujours par la tête. La CEDEAO est une organisation pourrie ; et sa putréfaction, il faut le reconnaître, découle du pourrissement moral de ceux-là même qui la dirigent.
    Ils sont aux soldes de la France à travers L’ONU a poussé les chefs d’états de la Cedeao qui essayent d’en finir avec le Mali. Pouvait-on s’attendre d’une cohorte de faiseurs de coups d’état, qu’elle résolve les questions de la déficience démocratique en Afrique sans passer par les voies tortueuses du mensonge, des virevoltes, et des magouilles ? Lorsque, LA CEDEAO appose sa signature sur un accord cadre avec la junte malienne, et le lendemain même, renie sa propre signature, comme il sait si bien le faire et l’a souventes fois fait. Nous disions qu’on a plus confiance aux instances internationales qui veulent voir ces forces étrangères s’installer et faire leur merde au Mali!
    je suis sidéré et dégoûtée du déficit d’honnêteté des dirigeants de la CEDEAO, qui samedi dernier ont tenté de désavouer un texte qu’ils avaient signé le 06 Avril et qui limitait l’intérim de Diancounda à 40 jours selon la constitution malienne, moi je dénonce une situation du faux , du Flou et du faire semblant! . Nous voulons de l’aide mais dans le respect totale ! Même si dioncounda doit continuer c’est aux forces vives de la nation malienne d’en décidé!Dioncounda et la CEDEAO ont trahie le Mali , ce sont les sbires de la France , qui voit que la situation malienne l’échappe!
    La démocratie, nous ne cessons de le dire, est comme la charité bien ordonnée ; elle commence par soi-même. Il est tout à fait absurde d’attendre d’une organisation gérée par des personnes qui n’ont de vertus que celles de la pègre mafieuse qu’elle infuse une morale considérée à l’Afrique. Pour restaurer la démocratie au Mali, il aurait d’abord fallu que les arbitres de la crise malienne fussent habités d’un élan démocratique. Or, ce qui manque le plus à la CEDEAO, c’est la démocratie et le respect de la parole donnée. Alassane Dramane Ouattara et sa clique les sous hommes de Sarkozy viennent de le démontrer au Mali … Si on accepte on est foutu, en quelque semaine on était arrivé a une normalisation! C’est inadmissible qu’une organisation sous régionale gère le Mali sans l’aval des maliens! C’est pas une question de pro junte ou anti junte mais c’est le bon sens qui voudra pas qu’on suit des gens qui change de cap au bon vouloir de leur maître sans voir l’intérêt du Mali!!!!!!

    • je pense bien que tu as un virus dasn ta crane de merd.veux-tu qu’apres les 40jrs remetre le pouvoir a ce vaurien de sanogo.j’ai vraima envie de le laver;IL EST TROP SALE

    • Alors mon frere,dite a SANOGO,de ne pas faire le jeux des etrangers.
      Il doit se retirer dans la caserne avec ces hommes pour eviter une nouvelle humiliation aux peuples maliens.
      Que sanogo,laisse Dioncounda et le premier ministre travailler pour les maliens,dite lui de renier son envie de diriger le mali,car il va echoue et le mali avec lui.Sanogo,nous mis en retard de 20 ans deja,alors dites lui de se retirer avec tout l’argent qu’il a deja mis de cote pour lui et sa famille.Dites a sanogo,que tot ou tard il aura des comptes rendre aux maliens un jour.
      Dites lui,de pens.er a ses soeurs,a ses femmes et ses meres qui se font violees au NORD a cause de sa betise de cout d’etat.
      Dites lui, que sa place est au nord et non a KATI,

  17. L’AEEM est notre seul espoir aujourd’hui pour chasser les militaires de Kati, tout en baissant ainsi la tension dans le pays. (Oser lutter c’est osé vaincre, la lutte continue).

    Cela facilitera aussi la tâche à la CEDEAO et aux braves soldats de mettre fin à la rébellion, aux viols et exactions que sont victimes nos sœurs et mère du NORD.
    😈 😈 😈 😈 😈

    • S’il vous plait, ne conduit pas les eleves a la boucherie. Les jeunes peuvent faire l’affaire. Si l’AEEM s’implique, c’est les “tout petit” qui seront les victimes; c’est eux qui tiennent naivement le devant comme d’habitude. A cette heure, ces militaires sont capables de tirer meme sur un enfant de deux ans pour preserver leur pouvoir.
      Les gens ne savent pas a quel point le probleme est serieux. On a jouer avec le feu qui risque de nous prendre tous. Je pense que la meilleur facon de se debarasser des militaires c’est des actions de camicases et de gorilla. Viser les militaires et saboter leur actions (comme on a eu a le faire en Afrique du Sud). L’heure est grave. Si ces abrutis ne veulent rien de constructifs, il va falloir se sacrifier pour sauver la nation par tout moyens. A bon attendeur!

  18. LE CAPITANE N’IRA QUE PAR LES ARMES.QUI VIENT PAR LES ARMES IRA PAR LES ARMES.

  19. Je me rappelle encore dans la cassette du schetche de Guimba national, quand il disait que aok a dit a att, oui tu m’a passe la balle, je te la retournerai. 😆 😆 😆 .Adema, Urd, Rpm, Cnid doivent faire un nettoyage complet en leur sein, sinon, qu’ils disparaissent ou le peuple les fera disparaitre.
    Comme tu l’as dit tous ces faux partis politiques, d’opportunistes du pouvoir, doivent disparaitre de notre paysage. Le pouvoir ne sera plus un jeux de passe-passe. Non, plus Jamais. Le peuple decide de son propre sort dorenavant.
    Non, on a pas ete meme permissif avec la junte, plutot avec des soi-disant partis politiques et ces politicards voleurs de grands chemins; des opportunistes et corrompus jusqu’a l’os.
    La junte doit etre neutre et laisser le gouvernement travailler. Elle doit empeche tout parti politique et policards opportunistes qui veulent profiter de cette crise pour seulement s’asseoir dans un fauteuil de pouvoir. La premiere condition a poser a la cedeao est leur support d’aller combattre au nord toute de suite, la transition a Bamako se resoudra avec les quelques bonne volonte en place. Et si cette junte ne respectera pas la voix et la voie du peuple alors il y aura d’autres soldats au Mali qui n’hesiteront a rentrer en action comme elle-meme, elle a fait.
    Le Maliba va changer qu’on le veule ou non.

    • Ce n’est pas ce meme peuple qui fait la course entre 4-5 partis politiques? Dites-moi combien de partis politique vous appartenez aujourd’hui ou vous avez eu a adherer. J’ai ete tres decu du comportement du ce meme peuple qui disent chou ici et cha la bas. Tres rares sont les Maliens qui peuvent dire haut et fort que j’appatriens a un seul parti. A qui la faute? Notre probleme ce n’est ni les dirigeants, ni les politiciens, mais Le PEUPLE et sa MENTALITE.

  20. Capitaine si tu veux sortir victorieux de ton combat accepte la proposition de la CDEAO tout en restant maître de l’armée. La CDEAO s’est montrée très patiente avec vous (Sanogo et sa bande)n’abuser pas .Le coup d’état a été justifié par le manque d’armement,tu aura les moyens logistiques alors AS TU PEUR DE MOURIR AU FRONT? Ne soit pas un assoifé de pouvoir, les maliens n’ont plus besoin d’embargo mais au contraire de vivre. Sanogo oubli ton intérêt personne,et pense à ton peuple! Que deviendront nos frères du Nord si tu t’en-têtes? Es tu aussi un homme de parôle ? Alors prouve le aux maliens que le pouvoir n’est pas tes ambitions mais l’intégrité du territoire malien. Toi qui, un jour à jurer que tu es prêt à mourir pour ton pays, c’est le moment plus que jamais de le prouver. Resaisis toi avant qu’il ne soit trop tard.

  21. Dans tout ça, c’est nous tous qui donnons de l’importance à sanogo. ignorons le comme le fait le gouvernement, le chien aboie, la caravane passe. Il n’en vaut pas la peine. Le jour où il va tomber, vous saurez que même l’armée n’est pas derrière lui.
    Il n’est personne pour que des présidents discutent avec lui. En fait je crois qu’il a fait l’accord cadre en croyant qu’il serait maitre du jeu et continuerait à tirer les ficelles, il s’est fait avoir et c’est très bien fait pour lui :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: .

    SANOGO, TU N’AS RIEN VU ENCORE, tu peux berner les ignards, mais Dieu sait ou est le bonheur de mali et ce qui est sûr c’est que c’est pas avec toi.

    DIS A TES GARS D’ARRETER DE SEMER LA TERREUR AVEC LEURS ARMES DANS LA CAPITALE, LE NORD BRULE

    • Sanogo et ces hommes n’ont pas testeculles en grop pour aller se mesurer aux rebelles du nord.Au lieux d’aller securiser l’aeroport de senou,pourquoi ne vont-ils pas au nord ?

  22. Mettons SANOGO et sa bande hors de chez nous, avant qu’ils ne mettent le Mali chaos… ennemis N°1 de notre pays aujourd’hui est belle et bien notre propre armée, composer des fâches, fuyards,des apatrides, des incompétents, des bandits, des violeurs, des voleurs, des opportunistes, des drogués. Je pense que pour une fois la CEDEAO décider de faire quelle chose d’utile qui va dans le bon sens, des mesures responsables et courageux. La CEDEAO est notre seule alternative aujourd’hui, nous devons tous soutenir leurs position, sans quoi SANOGO et sa bande de drogué vont mettre le Mali chaos.. Arrêtons de tout mélanger ATT,AOK,GMT.

  23. quand je vois la tête Sanogo j’ai vraiment envie de vomir, il me dégoute, il n’a pas même pas honte de montrer sa grosse tête

    • Je pensais que j’etais le seul a avoir ce sentiment. C’est ma premiere fois dans ma vie d’avoir le degout et la haine contre un Humain.

    • voila, ces racistes vous aurons toujours! vous ne savez pas que slateafrique.com est un organe online francais raciste, financé par bouygues, qui est lui l’ami intime de sarkozy? vous ne savez pas que slate a porté ouattara au pouvoir en cote d’ivoire, qui lui marchera sur des milliers de cadavres ivoiriens pour arriver a ce but. vous ne savez pas que slate prepare le terrain malien comme ca au carnage? continuez a vous hair vous meme. il n’est plus loin le jour ou slate et compagnies vous harceleront a votre propre destruction pure et simple au mali avec des articles si ouvertement destructeurs comme celui-ci. car ils savent bien qu’ils pourront vous intoxiquer aussi facilement que possible, car vous etes psychologiquement predisposés a vous autodetruire. c’est simplement tout le sens de cet article raciste, qui exploite vous instincts haineux de vous meme. pas besoin d’en discuter plus.

      • Manndofane,
        excuse moi je crois que là tu n as rien compris
        il ne s agit pas de slate mais du MALI
        il ne s agit pas de Ouattara mais du MALI
        il ne s agit pas de Sarkozy mais du MALI
        et encore moins de bouygues mais de notre chère MALI.
        dis moi qu ont-ils fait? oui c est sur tu me diras qu ils n ont pas eu le temps de mettre en place leurs idées, certes mais depuis quand cette rébellion fait rage au nord? ou étaient-ils? ce capitaine combien de temps il est à Kati ? qu’a t-il posé comme acte susceptible de montrer juste un tout petit engagement de sa part ne ce reste qu une simple volonté rien de tout ça.
        ce n est pas une question de se haïr, dis moi qu est-ce que ce coup d état a apporté au mali si ce n est la partition du pays. c est tout ce qu ils ont réussi.
        c est qu on a envie de pouvoir régler nos problèmes nous même mais je ne crois pas qu on puisse le réussir tellement le nivau intellectuel fait défaut à la majorité.
        juste un constat
        je vous aime et vive le MALIBA

  24. Les gens n’ont toujours pas compris. Le coup d’etat a ete fait parce que les militaires ne veulent pas se faire tuer au front. Ils ne sont pas pret a mourir pour la defense de la Nation. Ils comptent maintenant sur une armee envoyee par la cedeao pour aller liberer le nord. Continuer a rever. Vous ne connaissez rien dans la polotique internationale. Aucun militaire ne va se battre (se faire tuer) au nord pendant que les notres sont la en train de voler, piller, et terroriser le peuple. Vous pensez que votre vie coute bien chere que celle des militaires de la cedeao? Dans tout cela, c’est nos freres du Nord qui souffrent. La souffrance de la population ne dit absolument rien a ces fuyards. Le comble est qu’ils ont meme oublie le serment pris pour la defense des personnes et leurs bien et l’integrite territoriale.
    A mon avis, les ressortissants du Nord doivent negocier avec les rebelles, se joindre a eux pour enfin prendre leur independance. Franchement, je ne serais pas contre une telle initiative. Le sud les a trahi et laisser dans les mains des bandits.

  25. Cher TOUS,

    Avant de se réclamer défenseur ou contre les putschistes du 22/03/2012, quel est le malien, à ce jour, pouvant nous indiquer les informations ci-après sur CNDRE :

    • Son acte de création ;
    • Son statut ;
    • Ses missions ;
    • Sa composition ;
    • Son organisation etc…

    Ainsi, ces différentes précisions pourraient nous permettre d’apprécier sa légalité, légitimité d’engager, à travers un « accord cadre », le peuple malien auprès d’instances internationales d’une part et d’autre part sa capacité technique et opérationnelle à jouer un rôle majeur pendant la prochaine convention des forces vives et la transition qui s’annonce inexorablement.

    Salutations à tous.

    Aliou TRAORE

  26. OK continuons a encourager les maliens dans l’ignorance,sinon la chute de Att etait une preuve pour tout les maliens d’etre informer que pendant 20ans les maliens etaient victimes d’une grande trahison par Att et ALpha.Dieu n dor pas il voit tous.

  27. Supposons que D T quitte le pouvoir au bout des 40J mais qu’est ce que toi CAPI tu veut? Si tu penses que c’est a toi de diriger la transition , ta tiré dans l’eau. laisse tes histoires de ACCORD-CEDEAO et dirige une troupe sur le NORD.
    Ta qu’a meme eu le temps de remplir ta poche , pour un pétit sous officier.

    LES MILITAIRES = NORD et non AEROPORT

  28. Depuis le 22 mars, la junte n’a fait que des gaffes, puis on la raisonne pour qu’elle revienne dans de meilleur sentiment. Laissez Blaise remettre le chef de la junte sur le bon chemin.

  29. la junte veut tirer un bébéfice pécuniaire de sa betise appelée ccoup d’état! si seulement le ridicule tuait…

  30. s’il ya embargo, que alassane sache qu’il ya maintenant beaucoup d’étrangers au Mali(ivoiriens, senegalais, mauritaniens, togolais à gogo, beninois, etc) et on va tous manger du sable ensemble ici, personne ne quittera le Mali.
    Durant ces voyages, que Dieur fasse tomber son avion durant les vols pour qu’il perisse car il est contre ce pays béni

  31. j ai mal de vous lire
    est-ce que vous réfléchissez un peu
    vous parlez d amour pour le Mali? avez-vous pensez comment y parvenir?
    arrêtez vos querelles partisanes qui font plus de mal au peuple.
    ou bien vous êtes incapable de réfléchir ? alors laissons les autres décider pour nous bandes d incapables
    merci et surtout vive le Mali et le peuple Malien
    je vous aime malgré tout
    que le tout Puissant Maitre incontesté puisse nous venir en aide

  32. tout ce problème est provoqué par alassane wattara qui pense qu’on peut être leader sans la volonté de Dieu. Il doit s’occuper de son pays qui est insécurisé à 80 % à l’ouest, et au sud. Ce preseident ivoirien est aussi un revanchard qui va finir très mal. Ils doivent laisser en paix notre maliba et s’occuper de leur propre oignon.
    Quant aux politiciens, le bas peuple ne leur pardonnera jamais car en demandant un embargo contre son pays, on devient indigne et un apatride.
    Que Dieur le tout puissant punisse wattara et les politiciens vereux maliens de leur cupidité.
    Dieu ne dort pas, il voit tout et maitre de : qui a raison, aura raison et qui vaincra.

    • mais je ne vous comprend pas pour quoi s’emprendre a ADO,la cédeao est une istitution et c’est l’ensemble des membres de cédeao qui prennent les decisions et non ADO seulement,si vous reflechissez un peu avant de vous exprimer cela allait etre bien.sinon vous pouvez demader a votre etat de ce retirer. lol

  33. arrêtez d’insulter la cedeao. quand on adhère à une organisation, on accepte ses lois communes.
    Les faux nationalistes n’ont rien compris au fonctionnement des organisations commmunautaires

    • mon frere vous avez tout compris.mais malheureusement la plupart de la population malienne est ignorante et ceux qui ne le sont pas sont aveugles.

    • si tu te conssidere comme un vrais malien,avant de deploiyer 200 soldats a’l’aeropport mait toi au devant de ses troupes pour aller au nord a la conquete du territoire aucupe par les rebelles car le colonel major gamou est toujours campe au nord avec ses troupes pour lúnification du pays.d’auilluers je me demande si tu ne fait pas le double jeux pourdonner du temps au rebelles de bien s’ecupes.la preuve en est que tu nést pas nordiste et ne possede aucun parent au nord.ta prise de pouvoir apermit aux rebelles de s’amparer la moitier du pays et júsqua present tu continus a bloqué lévolution de la situation…chers maliennes et maliens sanogo et ses poulains st des ennemies de la nation arrétezles pour quónt en finise .vive lemali unis vive le gvmt de transition ,vive la cedeao.

  34. Pour ceux qui sont là à critiquer la CEDEAO, qu’est-ce que l’armée a fait pour le nord? Si les militaires sont si forts pour s’armer jusqu’aux dents, il fallait le faire face aux rebelles qui continuent d’occuper le nord-Mali.

    On ne sait qu’accuser les autres pour nos faiblesses!

    Si vous pensez pouvoir tenir face à un embargo total, alors, bon courage.

    Au moins, les militaires de la Guinée Bissau ont mis l’intérêt de leur pays en avant et se sont conformés aux décisions de la CEDEAO.

  35. Personne, ni même la cedeao ne saurait décider pour le Mali et les maliens: nous sommes responsables de notre destin. Dieu bénisse le Mali!

  36. Aujourd’hui, le Mali Etat indépendant et souverain est purement l’objet d’une ingérence de la Cedeao. L’Etat malien, seul a le droit de gérer ses institutions républicaines. L’Etat malien, seul à le choix de faire appel à l’Ecomog. A mon avis, le reste n’est que de l’ingérence.

    Autrement dit, il y a bel et bien un gouvernement constitutionnellement en place au Mali. La ‘’transition’’ viendra, si à l’usage, Cheick Modibo Diarra et Dioncounda Traoré se seront révélés incapables d’organiser l’élection présidentielle dans le délai constitutionnel reconnu par les Maliens eux-mêmes. Le reste n’est que de l’ingérence, ce symbole que la Cedeao affectionne aujourd’hui. Et, je voudrais que la Cedeao reste dans ce symbole d’ingérence en prenant à bout de bras ‘’l’affaire’’Boko-Haram au Nigeria, où le président Goodluck Jonathan ne dort pas, a besoin d’une ‘’interposition’’ à l’intérieur du Nigeria. Vous riez ? Et pourtant, c’est bien ce plan dévoilé par la Cedeao pour sécuriser les populations à Bamako. Mais pourquoi les 3000 soldats de l’Ecomog ne vont-ils pas ‘’libérer’’ et sécuriser le ‘’Nord-Mali’’. 👿

  37. Ce sont tous des chiens, tous ceux qui n’aiment le Mali doivent aller dans l’enfer. Ce chien de journaliste avec sa mauvaise analyse.
    La CEDEAO ne décide de rien, c’est le Mali qui est concerné par ce problème et c’est le Mali qui resoud son problème.
    Alors allez-vous en chiens de la CEDEAO et de la presse partisanne et sans conviction.
    Le MALI ne laissera plus cette voie salutaire que lui ouvre le CNRDRE.
    Vive le CNRDRE, Vive les Militaires maliens !!!
    Abas la CEDEAO !!!
    Abas cette presse !!!

  38. être à la tête d’une junte ,ce n’est une question de grade.Cherchez et vous trouvez.

  39. Avec le recul, les patriotes africains doivent se rendre à l’évidence et comprendre qui sont les maîtres du jeu dans la crise malienne.
    Au delà des fantoches de la CEDEAO et du Mali même, y compris du CNRDRE, il y a la France et les USA principalement pour qui, Modibo Diarra et sa clique forment le nouveau réseau d’hommes liges au Mali.
    De 40 jours pour le rétablissement d’une démocratie formelle néo-coloniale, ces gens viennent de se voir accorder, sur décision supranationale néo-impériale et en violation totale de tout accord cadre instituant le retour au fameux ordre constitutionnel, ces gens dis-je, viennent de se voir accorder un délai d’un an de pleins pouvoirs extra-légaux, par le truchement des satrapes de la fameuse CEDEAO.
    Les Maliens sont prévenus; ils vivront d’amour et d’eau fraîche de la CEDEAO, en plus de tout le folklore politico-électoral avec djimbès, griots, sonos et sabars, tout comme ils devront mettre définitivement une croix sur l’unité de la Nation malienne.
    C’est, dans tous les cas, ce que leur promettent les fantoches supranationaux de la CEDEAO soutenue par la France, l’UE, l’UA, l’ONU, la bancocratie mondiale représentée par l’UEMOA (gestionnaire du franc des colonies françaises dit CFA), les USA en plus de la Mauritanie, hôtel d’accueil de salafistes et de l’Algérie dont la filiale SIPEX de la SONATRACH est associée au groupe TOTAL français pour le pillage futur du pétrole malien au Nord dans le cadre d’une néo-colonie dite de l’AZAWAD.
    Ceux ou celles qui refuseront cette option de tous les compromis qui arrange l’impérialisme occidental et ses obligés africains devront répondre des actes de leur résistance devant le CPI, ce tribunal colonial désormais aux mains des grandes puissances impérialistes.
    De ce point de vue, il apparaît de plus en plus clairement, que les officiers du CNRDRE, qu’on somme désormais de rentrer dans les casernes, aient été manipulés. L’alternance s’est jouée entre ATT ou ce coup d’Etat. Coup d’Etat qui au départ parut appeler un sursaut et qui aujourd’hui, faute de perspective progressiste, a abouti à un retour idoine d’une clique néo-coloniale mixte composée des françafricains et des pro-américains bon teint ; sous l’égide des fantoches Dioncounda et Diarra Modibo.
    La ficelle commence à être visible et l’opinion qui est assez gangrenée par la mentalité néocoloniale dans nos pays, relaie complaisamment cette invitation du CNRDRE à regagner les casernes pendant que le folklore politique continue. Les consciences critiques sont marginalisées et tout semble aller pour le meilleur des mondes dans cette néo-colonie du Mali émietté.
    Ici, comme ailleurs en Afrique, on meurt de tout : insalubrités, famines, guerres et prédations néo-coloniales avec démission de l’Etat; en plus de processus constitutionnels électoraux de caporalisation criminelle et réseautique de celui-ci. C’est nouveau, c’est efficace ; parce qu’il y a des Maliens qui n’ont aucuns intérêts de classe dans ces processus de captation néo-coloniale du pouvoir; mais qui, haut et fort, les réclament. C’est même à ne rien comprendre ; et c’est bien pathétique de tels secours populaires à une bourgeoisie compradore bureaucratique ou islamo-intégriste qui n’en demande pas mieux et qui reste éminemment décidée à enfoncer la Nation.

  40. Gros appétits pour le Sahel

    Par : comaguer.over-blog.com
    Publié le : 29/04/12

    Tandis que les médias de masse nous abreuvent de détails sur l’ordre constitutionnel, l’islamisme, l’intangibilité des frontières, chaque « expert » (bien payé et pas neutre comme le démontre le documentaire sur « les nouveaux chiens de garde ») trouvant ainsi l’occasion d’étaler son savoir sur des questions qui, pour les puissants de ce monde, sont secondaires.
    L’ordre constitutionnel n’est respectable que tout autant qu’il n’est pas dérangé par le résultat d’un référendum comme en 2005 en France, l’islamisme est ici encouragé (guerre d’Afghanistan 1979-1989) là utilisé (Yougoslavie) ou brandi à l’occasion comme un épouvantail alors que les relations les plus étroites sont entretenues avec les pays qui le financent (Arabie Saoudite, Qatar).
    Tout ce spectacle hypocrite sert à masquer d’autres enjeux.
    La carte qui suit émane d’un club très officiel puisqu’il est une sorte de commission spécialisée de l’OCDE sur le Sahel et l’Afrique de l’Ouest. Rien de plus respectable pour les pouvoirs capitalistes en place puisque l’OCDE est l’institution qui a succédé à l’OECE chargée dès les débuts de la guerre froide de la répartition des crédits Marshall c’est-à-dire de la mise sous contrôle économique par les Etats-Unis des pays de l’Ouest européen. Depuis l’OCDE s’est installée comme bureau de recherche et de planification de l’ordre capitaliste occidental dominant.
    Qu’ait été créé au sein de l’OCDE un club Sahel et Afrique de l’Ouest suffit à démontrer que cette région du monde est considérée par le capitalisme occidental comme une de ses arrière-cours et qu’il a dans cette zone des projets et des appétits qui ne s’embarrassent pas de la souveraineté des États de la région.
    Que dit cette carte ?
    1 – D’abord sur la population
    Que les Touaregs sont majoritaires dans la zone Nord du Mali, ce qui est une évidence démographique de longue date et cette partie du territoire malien actuel est appelée Azawad, terme revendiqué par le MNLA. Qu’ils ne sont pas majoritaires au Sud de la boucle du Niger. Là aussi simple rappel des faits. Mais surtout elle montre que la zone à dominante touarègue dépasse très largement le Mali, qu’elle s’étend jusqu’en Libye et qu’elle est donc déstabilisée par la disparition du régime libyen.
    2 – Ensuite sur les ressources convoitées :
    Le niveau actuel des cours de l’or et les inquiétudes des possédants sur la stabilité des monnaies des pays capitalistes riches ont déchaîné une ruée mondiale vers le métal jaune. L’accès à de nouvelles sources de pétrole et de gaz est une préoccupante stratégique des États-Unis comme de l’Union européenne et Iles veulent mettre la main sur les nouveaux gisements avant l’Inde et la Chine. L’Afrique de l’Ouest est donc de ce point de vue le terrain de chasse prioritaire.
    3 – Dernière indication de portée politique et stratégique considérable
    « Le gaz du bassin de Taoudéni pourrait être exporté via l’Algérie ». Là s’exprime la crainte que l’Algérie et sa société pétrolière nationale la Sonatrach qui a déjà commencé à prendre part aux côtés des sociétés occidentales (Total et Eni en particulier) aux recherches prometteuses en Mauritanie et au Mali devienne le maître du jeu.
    Pour l’empêcher rien de tel qu’un bon gros désordre « islamique » pour mettre le pouvoir algérien, le seul qui conserve encore un peu d’indépendance du Caire à Rabat, sur la défensive.
    Mais une autre histoire est possible qui n’est évidemment pas celle que veulent écrire les puissances membres de l’OCDE : que sous la houlette de l’Algérie, qui aujourd’hui a seule les capacités militaires et techniques pour le faire, les pays de la région se mettent d’accord pour exploiter ensemble ces nouvelles ressources pétrolières, les utilisent pour leur propre développement et exportent le reste par un port à construire sur l’Atlantique en Mauritanie ou au Sénégal. Un vrai projet Sud-Sud qui constituerait une véritable décolonisation du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest.
    Source : Afrique-Asie

  41. la position du CNDRE est claire pas question de laisser un DIONCOUNDA dirigé après les 40 jrs.il a eu tt le temps de dire non à la mauvaise politique de ATT et son gouvernement,mais qu’a t’il fait ou qu’est ce qu’ils ont fait pour l’en empêcher ,rien.c’est une erreur grave et il faut le leur faire savoir cela.Une faute politique, merite une sanction politique.

    • Ton papa était là sous le régime d’ATT ,qu’est ce qu’il a eu dire à ATT ?Ou bien il n’est pas important dans ce pays parce que c’est un ignorant?Je pense qu’eux même les ignorants peuvent dire non aux dirigeant quand la gestion n’est pas bonne.Vas-te foutre enfant égoïste.Sanogo même ne sera pas quelque chose dans ce pays ,à plus forte raison vous qui êtes encore plus ignorant que lui.

  42. toujours accuser les autres de notre incompétence .
    le cndre n’est pas le peuple malien sachons le parcequ’ils ont des kalach ils se prennent pour des djanco le far west c’est le nord qu’ils nous foutent la paix ses mauvais soldats

  43. Je n’en veux pas à sanogo mais à nos lâches militaire de tous grades qui sans cœur ni foi ,laisse ce soldat ennemi du peuple ,leur dicter sa loi.Ils ont oublier le serment qu’il ont prêté sous les couleur nationales.Dans l’histoire du mali aucun sanogo de pays n’a fait ni la gloire,ni la fierté du Mali.Eux autres soldats qui sont issus de Soundiata keita,de Samory touré,Babenba traoré,Tiéba,Biton coulibaly,Dah monzon Diarra ect…ect…Pourquoi vous militaires, descendants des braves et héros qui ont fait la fierté de ce peuple ,vous vous laissez à la merci de fils de pauvres.Vous êtes combien dans l’armée qui ont porté les tenus grâce à ATT,sa femme et ses compagnon? seriez-vous donc ingrats vis à vis d’eux?

  44. pourtant c’est la réalité les militaires doivent rentrer dans les casernes pour faire face aux problemes du nord

  45. NOTRE PREMIER ENEMI EST LES JOURNALISTES
    VIVE L’ARMEE NATIONAL
    A BAS LA CDEAO
    ATTENTION N’oublions pas nos braves soldats EGORGER a Angel hoc (paix a leurs ames)cela ne doit pas rester IMPUNIS.

  46. Nous demandons au capitaine FUYARD d’aller se confirme auprès du MNLA? AQMI MAJIOA BOKO HARAM et de laisser le pouvoir de BAMAKO. C’est une honte à l’arméee malienne . La première mission de l’armée est d’assurer l’intégrité térritoriale du pays qui est atteinte . CHERS FRERES SOYONS SERIEUX ET PATRIOTES VIVE LE MALI UNI ET UNIQUE
    ABAS AYA

  47. Que vous insulte les politicien ce sont eux qui vont dirigé le pays tôt ou tard , le leader restera toujours leader ( Tiena coulibaly, Diancouda Traoré ,Moutaga Tall, Moustapha A Dicko ,Leo sidibé , la famille Oune etc…) ne vous torturé pour rien .Esprit uni pour sauver le Mali
    Que DIEU Benis le Mali

  48. Imbe-cile, il falait signe ton article avec ton nom. Il y a des journaliste qui ne merite pas leur metier. Ils ecrivent des articles et ont peur de donner leur nom. De toutes les facons le Mali est entrain de ce plonger petit a petit dans l’inconnue. Et ayons peur de ce que l’on ne connait pas. Ce serait la faute aux politiciens de la fdr et dioncouda.

    • Je pense que toi tu ne lies pas bien,il t’a dit que c’est autre presse.IL fait copie coller c’est pas compliquer.

    • On ne doit pas en vouloir à des gens comme vous, parce que vous et le pauvre soldat sanogo ,croyez que votre misère et votre souffrance provient d’ATT et des hommes politiques, alors que c’est le bon Dieu même qui ne veux pas que vous goutez au bonheur de ce monde ici bas.Sanogo et tous ces acolytes vont périr sans connaitre une vie meilleure car c’est Dieu qui a décide ainsi.

      • L’AEEM est notre seul espoir aujourd’hui pour chasser les militaires de Kati, tout en baissant ainsi la tension dans le pays. (Oser lutter c’est osé vaincre, la lutte continue).

        Cela facilitera aussi la tâche à la CEDEAO et aux braves soldats de mettre fin à la rébellion, aux viols et exactions que sont victimes nos sœurs et mère du NORD.
        😉 😉 😉 😉 😉

Comments are closed.