Situation au nord : L’armée malienne signe son retour à Ber

6

L’avenir politique au Mali : LA FIN DE L’INTOLÉRABLEDepuis les incidents de mai 2014 à Kidal et même bien avant cela, l’armée malienne avait perdu beaucoup de postes dans les régions du nord du Mali. Mais aujourd’hui, force est de reconnaître qu’elle revient petit à petit.

Les Fama (Forces armées maliennes) et leurs alliés font aujourd’hui des patrouilles régulières dans toute la région de Tombouctou. D’autant que les actes de vol et rapt y étaient devenus monnaie courante surtout sur l’axe Bambaramaoudé-Tombouctou, où les éléments du Mnla venaient chasser. De nos jours, les militaires maliens ont repris leurs postes à Tombouctou et environs. Ils ont pris également position à Ber à 60 Km de Tombouctou. Dans cette localité, les forces ennemies ont plié bagages face à l’avancée, depuis quelques semaines, de l’armée malienne et de ses alliés qui ont engagé une véritable bataille contre tous les hommes armés.

Ce retour des Fama est bien apprécié par les populations de Ber, lesquelles ne souhaitent plus que leur ville soit victime de pillages et d’actes de brigandage de la part des hommes du Mnla. Le soulagement est désormais visible sur les visages des habitants de Ber qui se disent confiants en l’armée malienne.

Pour rappel, au mois de mai 2013, tout juste après la libération de Tombouctou, Ber a été le théâtre d’affrontements entre les communautés arabes et touarègues. Cette localité a été plusieurs fois investie puis libérée par les combattants arabes du MAA, le Mouvement arabe de l’Azawad. Les soldats burkinabè et maliens s’étaient par la suite rendus sur place. Les forces maliennes avaient même procédé à des arrestations parmi la population touarègue de Ber.

Tout le monde avait quitté la ville, l’abandonnant aux combattants arabes qui y sont retournés samedi 11 mai 2013 pour piller la ville. Le Mnla avait aussi débarqué sur les lieux pour  piller les biens de personnes privées et même enlever le fils du très respecté chef de village, avant de le libérer plus tard.

Kassim Traoré depuis Tombouctou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Anotre connaissance les FAMA ne sont pas à Ber, ou il fait ce reportage dans sa chambre ou dans un bistro. SVP les journaleux ne diffusez pas des mensonges pour vos lecteurs.

  2. RIEN DE GRAND NE SE FAiIT DS LA PRECIPITATION !

    L armee doit continuer sa steategie de petits pas et ds la duree !

    Vive l armee malienne !

    Et bon courage a nos vaillants combattants!

  3. Du courage, nous savons bien que vous etes a la hauteur ,et malgre les moyens minimums ,vous faites du tres bon boulot ,vous etes des vrais FAMAS tout le MALIBA vous soutient encore du courage et que dieu vous protege

Comments are closed.