Cinéma : Le film “Le Voile Secret” revient au Ciné-Magic ce week-end

0

Le film “Le voile secret” du jeune réalisateur Fousseyni Maïga a séduit la planète cinématographique malienne la semaine dernière pour sa toute première projection. Après cette sortie gagnée, le film prendra d’assaut de nouveau le Ciné-Magic ce samedi au grand plaisir des cinéphiles maliens.

oute l’actualité cinématographique malienne reste dominée par la sortie tonitruante du célèbre film “Le voile secret” du réalisateur Fousseyni Maiga. Pour sa toute première projection sur le grand écran, le film “Le Voile Secret” a battu le record de mobilisation des cinéphiles maliens au Ciné-Magic avec comme fait marquant : trois (3) guichets fermés en une soirée. Afin de permettre à plus de cinéphiles de déguster ce chef d’œuvre, le film sera une fois de plus en salle, ce samedi 29 février au Ciné-Magic.

Un coup d’essai qui fut un de coup maitre pour le patron du groupe Arc-en-ciel qui réalisait son tout premier long métrage. Ce film a conquis le cœur des cinéphiles maliens par son histoire inspirée des faits très vraisemblables dans de nombreux pays africains comme le Mali, le Burkina, le Sénégal, le Niger. En somme “Le Voile Secret” emporte le cinéphile dans la réalité des sociétés africaines. L’intrigue du film est l’histoire d’un amour impossible entre Aïda, fille d’un homme riche, et Djibril, issu d’une famille modeste. L’opposition farouche de Gaoussou, le père de Aïda, à cette union, conduit les personnages vers un destin pour le moins sinueux.

C’est un diaporama magnifique de notre société bamakoise, mais aussi un pan des traditions au village. Les personnages de Maman Salimata et de Chef Sangaré illustrent cela aisément. Le dernier est un Caïd de la drogue et du sexe “marchand” et la première n’hésite pas à sacrifier la virginité de sa propre nièce et à proposer une autre nièce en mariage contre beaucoup d’argent.

“Le Voile Secret” est le reflet de notre société contemporaine dominée par des thèmes comme l’amour, la compassion, la corruption l’amitié vraie, le sexisme, la “place” donnée à la femme dans notre société, le mariage précoce, les grossesses non désirées, l’avortement clandestin, l’œil de la société. Ce film, selon le réalisateur, se déroule autour de trois choses essentielles, à savoir : éveiller les consciences pour un changement des mentalités, montrer un Mali plus beau et plus positif sur la scène internationale et occuper le paysage cinématographique.

En tout cas, à ce rythme, le groupe Arc-en-ciel révolutionnera le monde du cinéma malien qui, pour le moment, laisse à désirer.

                                                                                                                                                         Youssouf KONE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here