DU 25 AU 28 Février à Koulikoro : Le festival AG’NA sur les berges du fleuve Niger

0

La capitale du Méguetan vibrera du 25 au 28 février 2021, à l’occasion de la 2e édition du festival Ag’na, sur les berges du fleuve Niger. Des artistes comme Abdoulaye Diabaté, Afel Boucoum, Bassékou Kouyaté, Safi Diabaté, Songhoï Blues, Cheick Siriman Sissoko, Kader Tarhanin, Dr Keb, Calibre 27, Takamba, Delphine Mounkoro, Aratan Akal, Virginie Dembélé, Atar Djer Etranes…., sont attendus pour animer des concerts de belle facture.

 Koulikoro accueillera à partir du 25 février 2021, le festival AG’NA, l’association de deux festivals qui se veut magique : le Festival au désert et le festival Ciné́ à Dos. Ces deux manifestations, se sont depuis 2020 données les mains pour créer un nouvel évènement dénommé́ AG’NA qui organisera sa 2è édition cette année.

Pendant quatre jours, plusieurs manifestations seront au programme sur les berges du fleuve Niger à Koulikoro. L’annonce a été faite par les responsables de la commission d’organisation lors de la cérémonie de lancement, au siège de Walaha.

Pour l’occasion, le directeur du festival Ciné-à-Dos, AG’Na, Fousseyni Diakité, le directeur du festival au désert Manny Ansar, le responsable communication, développement stratégique du groupe Walaha Boutout Aliou Sall et la responsable des programmes du festival Ag’na Zeïnab Sidibé, ont expliqué le contour de la manifestation, qui promet d’être grandiose.

Selon les conférenciers, AG’NA, 2e édition réunit deux mondes de création différente la culture et le numérique.

Le thème principal abordé est « s’adapter et se développer” qui est un prétexte pour « nous de vouloir parler et discuter de la question de résilience dans ce monde de catastrophes, de pandémie et d’accélérateur de croissance numérique », a affirmé, M. Diakité.

En plus du thème principal, les sous-thèmes « Le numérique dans les industries créatives », « L’évolution du tourisme grâce au numérique », la « Citoyenneté numérique » seront débattus.

Autres activités du festival, c’est la tenue du forum sur le digital en Afrique, un espace d’échanges habituellement organisé en marge des festivités de Ciné à Dos entre les acteurs du numérique, de la culture et de la société́ civile sur les enjeux de la révolution numérique au Mali et en Afrique de façon générale.

Aux dires des intervenants, le cahier de charge du forum de cette année sera sous forme d’un atelier de réflexion sur des stratégies de résilience dans le secteur créatif en utilisant les atouts d’offres le numérique.

La responsable des programmes, Zeïnab Sibibé, a dévoilé ce qui ressemblera à l’aspect festif du festival. Comme artistes attendus, on note : Abdoulaye Diabaté, Afel Boucoum, Bassékou Kouyaté, Safi Diabaté, Songhoï Blues, Cheick Siriman Sissoko, Kader Tarhanin, Dr Keb, Calibre 27, Takamba, Delphine Mounkoro, Aratan Akal, Virginie Dembélé, Atar Djer Etranes….. Et, la caravane pour la paix sera l’invitée.

Afin que la population s’approprie du concept du festival, Many Ansar et Fousseini Diakité ont muri l’idée d’amener Ag’Na vers la population, durant les trois jours du festival, à travers une caravane de projection de films. C’est ainsi que des films seront projetés dans plusieurs quartiers de Koulikoro.

Pour Boubacar Gakou, représentant de l’Union nationale des cinéastes du Mali, il est aussi attendu des projections de grands films et des films d’amateurs. Ce n’est pas tout. Côté cinéma, il est prévu la remise de prix à certains cinéastes maliens ou africains dont les films sélectionnés attireront l’attention du jury.

A cause de la Covid-19 et en droite ligne des consignes données par le département de la Culture, les organisateurs ont promis de faire respecter les mesures barrières.

Yaye A. Cissé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here