FEDAMA : Alioune Ifra N’diaye jette l’éponge

0

Le 28 décembre 2020, l’entrepreneur l’acteur culturel, Alioune Ifra N’diaye, élu président de la Fédération des artistes du Mali, Fédama, a annoncé sa démission de la tête de cette fédération. Un séisme.

“J’ai décidé de démissionner de la présidence de la Fédama avec effet immédiat pour me consacrer à mes travaux de réflexion, de création, de production artistique et culturelle et au développement de mon entreprise. Je donnerai une autre forme de mon engagement. Je reste également engagé pour la culture parce que je suis persuadé que c’est l’outil indispensable de transformation et de cohésion sociale dont nous disposons pour nous sortir de la crise et inscrire le Mali durablement dans une bonne dynamique”, a expliqué le promoteur de Blonba dans sa lettre de démission.

Certes, cette lettre ne donne pas les raisons profondes de cette démission qui a pris de court un secteur difficile à gérer et à fédérer de l’avis de tous les opérateurs culturels, qui, pourtant, voyaient en Alioune Ifra N’diaye, réalisateur, metteur en scène et auteur, le plus petit dénominateur à même de rassembler la grande famille des artistes Maliens.

Alioune Ifra N’diaye reste convaincu que le travail sur sa vision a été fait et est en cours de développement, et souhaite que les différentes faitières de la culture trouvent ensemble une plateforme formelle destinée à la porter et à la promouvoir auprès des autorités du Mali.

“J’espère qu’on arrivera à planter l’arbre, à l’entretenir, à être suffisamment patient jusqu’à l’étape de la récolte de fruits. J’ai fait ma part du travail. J’y ai mis tout ce qui m’est humainement possible mais je suis arrivé à mes limites”, a-t-il poursuivi.

 

Aminata Agaly Yattara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here