« Frontières » le film d’Apolline Traoré c’est ce vendredi 26 mai à 21 h au Tienguiba Danté

0

Radio Sikoro 106.1 MHz fête ses 12 ans le 25 Mai 2017. Jour anniversaire mais jour de fête de l’Afrique, fête de l’intégration. Votre radio vous propose EN EXCLUSIVITE de l’Afrique, après la sortie de ce film au Faso, la projection de « FRONTIERES » un film d’Apolline Traore, un hymne au combat de l’intégration des peuples et des Etats. Ce sera sous la présidence du Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Abdrahmane Sylla avec en Guest star IBK JUNIOR, un jeune humoriste.

« FRONTIERES » C’est l’aventure périlleuse de quatre femmes commerçantes qui se rencontrent entre le Sénégal et le Nigeria pour un périple de sept jours avec cinq pays africains traversés : Sénégal, Mali, Burkina Faso, Benin et Nigeria).

« FRONTIERES », l’histoire d’un voyage simple qui va s’avérer rempli de péripéties. Voyage périlleux, parce que ce sont des femmes. Un voyage où les frontières entre les femmes n’ont plus cours. La solidarité féminine s’impose. Plus forte que jamais. Servi par un quatuor d’actrices extraordinaires, ce film vous propose un voyage au cœur des réalités du continent. Les trafics en tous genres aux frontières des pays concernés. Des territoires où les femmes sont vulnérables, la proie de tous prédateurs, de vol, d’extorsion, de viol et de meurtre. Rien n’est épargné à la caméra. L’occasion de montrer plusieurs visages réunis de l’Afrique. Dans un mélange harmonieux et chaotique à la fois, Apolline Traoré ne manque pas de restituer à l’écran la diversité des cultures. Ces rencontres ne sont pas fortuites, elles sont réelles dans la vie. Au passage, les douaniers, sous-payés et corrompus, en prennent pour leur grade. C’est l’Afrique de la débrouille, du système D, de la récupération, de la transformation, de la roublardise, mais aussi celui de la solidarité, même dans la vilénie. Le Film d’Apolline Traoré est tout simplement un récit tragi-comique sur l’entrave à la libre circulation des biens et des personnes.

La Rédaction

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER