“Hommage d’une fille à son père” de Fatou Cissé : L’avant-première du film le 20 septembre au Cinéma Babemba

0

Le film “Hommage d’une file à son père” produit par les Films Cissé et réalisé par Fatou Cissé pour rendre hommage à son père, le cinéaste Souleymane Cissé, sera projeté en avant-première le mardi 20 septembre 2022 au cinéma Babemba. Cette annonce a été faite le mardi 13 septembre 2022 par la cinéaste Fatou Cissé et son frère Youssouf Cissé au siège de l’Union des Créateurs et Entrepreneurs du Cinéma et de l’Audiovisuel de l’Afrique de l’Ouest (UCECAO).

En prélude à cette avant-première du film le mardi 20 septembre 2022, des journalistes ont eu le privilège de visionner ledit film le mardi 13 septembre 2022. D’une durée de 1 h 13 min, “Hommage d’une file à son père” est un documentaire qui retrace le parcours (émaillé de témoignages d’autres grands cinéastes maliens, africains et mondiaux) du cinéaste Souleymane Cissé. “Le film est un cri de cœur pour mon père. En le réalisant, j’ai voulu attirer l’attention des autorités maliennes sur mon père qui s’est fait de lui-même et qui se bat dans des difficultés depuis ses débuts jusqu’à nos jours avec des hauts et des bas”, a-t-elle dit avec regret.

Selon le témoignage de Jean-Michel Frodon (critique, historien du cinéma, enseignant à Sciences-Pô), “le film de Fatou Cissé raconte une histoire, celle d’un homme qui est d’abord, pour elle, son père, et pour nous spectateurs, une figure majeure de l’histoire du cinéma malien, l’histoire du cinéma africain. Toute la richesse du film, toute la difficulté maîtrisée par ce travail documentaire résulte de ce qu’il s’agit à la fois d’une histoire d’un homme, de celle d’un artiste, et de multiples et vastes histoires, à l’échelle d’un art, à l’échelle d’une époque, et à l’échelle du monde entier. Il est important que si, tout naturellement, la majorité des images qui figurent dans le film viennent d’Afrique, un nombre significatif vient aussi d’Europe, d’URSS, des Etats-Unis, de Corée…  Tout être humain et en particulier tout artiste appartient de quelque manière à son temps et s’inscrit dans une géographie. Mais, comme le montre bien le film, avec Souleymane Cissé, nous avons affaire à bien davantage. Nous avons affaire à un homme qui a représenté, au sens fort, certains des grands enjeux de son temps, les a éclairés, en a porté le poids sur ses épaules”.

Souleymane Cissé n’est pas un inconnu. Il est l’auteur de grands films comme “Den Muso”, “Baara”, “Finyé”, “Yeelen”, “Waati”, “Min Yé”, “O Ka”, etc. Dans le documentaire, Souleymane Cissé a été reconnaissant envers l’ancien président du Mali, le Général Moussa Traoré qui lui a permis de sortir de prison et l’aider afin de pouvoir réaliser tous ses films. “Hommage d’une file à son père”, à voir le mardi 20 septembre 2022 au Babemba ! L’entrée est gratuite.                                                                                       Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here