La salle de spectacles Blonba ouvre ses portes à Faladié : Le rêve de Alioune Ifra N''Diaye devient réalité

0

La cérémonie inaugurale de la salle de spectacles Blonba a eu lieu le dimanche 28 janvier 2007 en présence de certains membres du gouvernement. Ce nouveau complexe, premier du genre à Bamako, est situé à Faladié. C”est donc l”une des ambitions de Alioune Ifra N”Diaye qui vient d”être concrétisée grâce à un partenariat fécond entre l”APEJ et la BMS-SA, à travers un cofinancement d”un montant de 88 millions de FCFA, avec une contribution de 70% de la part de l”APEJ. L”ouverture de cette nouvelle salle de spectacles à Bamako constitue désormais un tournant décisif dans la promotion de la culture malienne.rn

rnOn peut dire que le rêve de Alioune Ifra N”Diaye est devenu aujourd”hui réalité. Puisque l”une des ambitions de ce génie, comme le qualifient ses intimes, était la construction d”un complexe qui porterait le nom de "Blonba". La structure homonyme a été créée en 1998 pour promouvoir la création, la production et les services culturels. Cela grâce à un partenariat ininterrompu avec l”écrivain Jean-Louis Duvauroux, avec qui Alioune collabore depuis de longues années.

La salle multifonctionnelle Blonba est depuis quelques jours fin prête et au service de la jeunesse malienne. Les activités de cette structure ont commencé le vendredi 26 janvier par l”enregistrement de l”émission "Grand Sumu" d”Africable, la Chaîne du continent. L”ouverture de la boite de nuit a suivi l”événement.

L”inauguration officielle a eu lieu le dimanche 28 janvier en présence d”éminentes personnalités, dont le ministre de la Culture, Cheick Oumar Sissoko et Mme Bah Awa Kéïta en charge de l”Emploi et de la Formation Professionnelle. Le ministre de la Communication et des Nouvelles Technologies de l”Information était représenté par son Secrétaire général, Dieudonné Alpha Sow. L”ambassadeur de France au Mali, Son Excellence Michel de Menthon et d”autres diplomates étaient tous de la fête. Sans oublier le maestro Boncana Maïga et le musicien Cheick Tidiane Seck.

Ce nouveau complexe culturel a pu être construit grâce à l”appui financier de certains partenaires comme l”Agence pour la Promotion de l”Emploi des Jeunes (APEJ) et la Banque de Solidarité du Mali (BMS-SA), qui ont contribué à hauteur de 88 millions de FCFA. L”APEJ, qui soutient ce genre de projet a, à elle seule, contribué à hauteur de 70% soit un montant de 62 millions de FCFA. Chose que beaucoup de gens ont appréciée à sa juste valeur.

Selon le ministre de l”Emploi et de la Formation Professionnelle, Mme Bah Awa Kéïta : "cette intervention de l”APEJ s”est faite par l”intermédiaire du Fonds national pour l”emploi des jeunes". Car, a-t-elle souligné, le projet Blonba s”inscrit dans la composante 4 du programme emploi jeunes (PEJ), intitulée "Facilitation de l”accès des jeunes au crédit".

Ce joyau architectural, unique au Mali, dispose d”un équipement culturel polyvalent de haut standing. La salle de spectacles offre une capacité de 200 à 700 places suivant les configurations et les événements. Il y a également un studio de prises de vue pour les télévisions et un espace de rencontre, de gastronomie et de divertissement. L”endroit disposera aussi d”une galerie d”exposition.

"Ce nouvel équipement a vocation à devenir l”un des pôles de la vie artistique bamakoise. Bénéficiant de moyens techniques inédits dans la sous-région, ce lieu va être mis à profit pour élever le niveau professionnel des acteurs culturels africains. Cela grâce à des stages de formation, notamment en technologies appliquées à la réalisation télé comme la captation ou le montage numérique de l”image" a déclaré Alioune Ifra N”Diaye lors de l”inauguration.La réalisation de la salle de spectacles Blonba permettra de créer au moins une vingtaine d”emplois permanents. L”occasion était donc bonne pour Mme Bah Awa Kéïta d”encourager et d”accompagner l”entreprenariat des jeunes. Il s”agit, selon elle, "d”encourager le jeune promoteur à devenir son propre patron et, par la même occasion, créer des emplois au profit d”autres jeunes". Avant de féliciter chaleureusement Alioune Ifra N”Diaye, pour son engagement, son dynamisme et son esprit d”entreprise.

Mathini Traoré, Administratrice de Blonba, a présenté un bref aperçu de sa structure. Elle est bien présente sur les écrans de l”ORTM à travers l”émission "A nous la citoyenneté", qui constitue l”un des volets essentiels du Programme national d”éducation à la citoyenneté (PNEC) mis en chantier par le ministère de l”Administration Territoriale et des Collectivités Locales. Dans cette émission, l”épouvantable "Baniengo", figure emblématique de la série, est aujourd”hui au Mali l”image de l”égoïsme, selon Mathini Traoré.

Précisons aussi que Blonba a créé quatre pièces de théâtre qui ont fait le tour de certains pays d”Afrique et d”Europe. La cérémonie d”inauguration a permis aux invités de voir la pièce de kotèba "Bougouniéré invite à dîner". L”après-midi a pris fin par un cocktail.

Réalisé par Alou B HAIDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER