Littérature : Magma Gabriel Konaté lance son 4ème livre « L’Oréade noire »

1

Le Journaliste, Professeur, Cinéaste, Magma Gabriel Konaté, membre du Conseil national de transition (CNT), a officiellement lancé, le samedi 17 avril 2021, son 4ème livre intitulé « L’oréade noire », suivi de la « Prof et l’artiste » (Nouvelles) à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire à Bamako (UCAO-UUBa). Selon l’auteur, L’oréade noire, c’est l’esprit de la montagne, c’est le «Dugu dasiri », l’esprit protecteur du village. A travers ce livre, Magma Gabriel Konaté invite les Africains à choisir des bons dirigeants. En outre, il appelle la jeunesse à s’intéresser à sa culture.

Cette cérémonie de présentation de livre a rassemblé plusieurs personnalités dont le Doyen du département Journalisme & Communication de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, Unité Universitaire à Bamako (UCAO ¬UUBA), Dr. Alexis Dembélé, le directeur de publication du journal Les Echos, Levy Dougnon, l’éditeur Sidibé et un parterre d’étudiants. Après avoir remercié l’Edition Jamana et l’UCAO-UUBA, l’écrivain Magma Gabriel Konaté a présenté son livre. Selon lui, L’Oréade noire, c’est l’esprit de la colline, c’est l’esprit de la montagne, c’est l’esprit protecteur de toute l’Afrique. L’oréade noire, c’est le « Dugu dasiri », c’est l’esprit protecteur du village. Il a dédié ce livre à son ami Ibrahima BANE qui lui a suscité cette inspiration d’écrire cet ouvrage. A travers ce livre, Magma Gabriel Konaté lance un message aux fils d’Afrique d’ouvrir leurs yeux et de choisir les bons dirigeants. « Il faut que celui qui vient au pouvoir soit un exemple pour les Africains. Il faut qu’on puisse prendre des gens non pas pour leurs poches, mais pour leur culture, pour leur savoir, pour leur dignité et pour leur honneur», a-t-il dit. Le style utilisé par l’écrivain Magma Gabriel Konaté dans ce livre est le mélange Français-Bambara. Pour lui, il faut qu’on puisse avoir une jeunesse qui s’intéresse à sa culture. «On a réduit la culture tout juste au folklore, bien sur le folklore fait partie de la culture, mais la culture ce n’est pas que ça, la culture, c’est comment se vêtir, la culture, c’est les sciences, la culture, c’est les croyances, la culture, c’est les traits de valeur, la culture, c’est la thérapie. Tout cela est culturel », a précisé l’auteur. Par ailleurs, il dira que les Maliens ne veulent pas que cette crise finisse, sinon, ajoute-il, quand on interroge la culture, il n y a pas de crise au Mali. « Il ne peut pas y avoir de conflit entre dogon et peulh, il ne peut pas y avoir de conflit entre tamasheq et Bobo. Tu me fais aujourd’hui président de la République, je déploie tous les Dogons militaires au nord du Mali. Le Dogon ne peut pas voir le sang du Tamasheq et vice-versa. Malheureusement, le conflit est au delà de nous, le conflit est géopolitique et géostratégique », a-t-il dit. Répondant aux questions des uns et des autres, il a fait savoir qu’il n’y a pas de secret pour écrire, c’est juste une question d’inspiration. Selon lui, il faut éduquer à travers des exemples. Il a regretté les cas de divorce actuellement au Mali. « Aujourd’hui, on ne se marie pas par amour, mais plutôt par intérêt », a-t-il conclu.

Volumineux de 88 pages, ce 4ème livre de Magma Gabriel Konaté intitulé « L’oréade noire » suivi de la « Prof et l’artiste » (Nouvelles), édité par Jamana en 2020, est disponible à 2000 FCFA. En plus de cet ouvrage, Magma Gabriel Konaté est auteur de trois autres livres qui sont : Les rampants, suivi de la « condition », éditions Jamana 2016 ; Le Procès, suivi de « Bambo », un mariage impossible, éditions Jamana 2017 ; Un jour sans fin, suivi de « Le Mâle Mali », éditions Jamana 2019.

Après avoir enseigné lettres, histoire et géographie dans l’enseignement privé catholique de Kayes, Magma Gabriel Konaté est recruté dans la fonction publique en 1981 pour servir au groupe dramatique du théâtre national du Mali. Magma Gabriel Konaté est titulaire d’un diplômé d’administrateur/ conseiller culturel du Centre régional d’action culturelle (CRAC : DEA) de Lomé (Togo) et d’une maîtrise en droit privé de la Faculté des sciences juridiques et politiques (FSJP) de l’université de Bamako. Diplômé de l’institut national des arts (INA) de Bamako, section théâtre, l’artiste comédien hors pair, publiciste, Magma Gabriel Konaté, est acteur dans plusieurs productions cinématographiques. Animateur producteur à la Radio Bamakan, il est journaliste culturel à Africable Télévision. Membre du CNT, Magma Gabriel Konaté est professeur à l’UCAO-UUBA. Depuis 2016, il est chevalier de l’ordre national du Mali.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il faut d’abord que la jeunesse apprenne à lire, à lire et à lire, seul gage pour sauver notre très cher Mali très prochainement, sinon, c’est les autres pays du monde qui nous utiliserons comme main d’œuvre, cela est indéniable.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here