Transition : La Cédéao accorde neuf mois de Présidence à Assimi Goïta

0

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a tenu un sommet extraordinaire sur la situation du Mali le 30 mai dernier. Les Chefs d’Etat ont maintenu le colonel Assimi Goïta comme Président tout en respectant la tradition ‘’Pas de chef d’Etat militaire aux rencontres de la Cédéao » à travers la suspension du Mali de ses institutions, notamment la Conférence des Chefs d’Etat et autres.

 

L’organisation Sous-régionale n’est pas allée dans le sens des sanctions économiques comme annoncé par certains observateurs. Elle s’est limitée à des sanctions politiques. C’est-à-dire qu’Assimi Goïta reste Président de la Transition comme décidé par la Cour constitutionnelle du Mali mais que ce dernier ne participera à aucune réunion officielle au sein de l’organisation. Pendant les 9 mois de la transition, le Mali sera suspendu des institutions de la Cédéao jusqu’à l’organisation des élections.

La Cédéao demande au Mali la nomination immédiate d’un nouveau Premier ministre civil, un gouvernement inclusif et l’organisation de l’élection présidentielle comme indiqué, le 27 février prochain dans le respect du délai des 18 mois de la transition.

Aussi, l’organisation réaffirme son accompagnement du processus de la transition et exhorte les partenaires internationaux (l’Union africaine, les Nations Unies et l’Union européenne) à faire de même. Goodluck Jonathan reste saisi de la situation et serait à Bamako dans les jours à venir.

Koureichy Cissé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here