Communiqué de la mission du médiateur de la CEDEAO

3
Dans le cadre de la mise en œuvre des décisions du Sommet Extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali tenu à Accra, Ghana le 30 mai 2021, et conformément au Protocole Additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la Bonne Gouvernance, une mission de haut niveau, conduite par S.E.M. GOODLUCK EBELE JONATHAN, ancien Président de la République Fédérale du Nigéria, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné au Mali du 8 au 9 juin 2021.

2. L’objectif de cette mission était de discuter avec les autorités de transition pour mieux comprendre les stratégies qu’elles envisagent de développer en vue de donner la priorité aux activités qui permettent d’atteindre les objectifs fixés pour la transition dans le délai défini par
la CEDEAO, y compris l’organisation d’élections présidentielle et législatives transparentes, libres et démocratiques acceptée par tous les acteurs politiques.

3. La délégation qui accompagnait le Médiateur de la CEDEAO SEM Goodluck Ebele JONATHAN était composée de SEM Jean-Claude Kassi BROU, Président de la Commission de la CEDEAO, SEM Napoléon ABDULAI, Ambassadeur désigné du Ghana auprès de la République du Mali, représentant de la Présidente du Conseil des Ministres de la
CEDEAO, du Général Francis A. BEHANZIN, Commissaire aux Affaires politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO, S.E.M. El Ghassim WANE, Représentant spécial du Secrétaire-général des Nations Unies au Mali, Chef de la Mission multidimensionnelle pour la Stabilisation au Mali
(MINUSMA), Monsieur Fulgence ZENETH, Chef de la MISAHEL par intérim, du Professeur Hamidou BOLY, Représentant Résident du Président de la Commission de la CEDEAO au Mali, et de S.E.M. Chikézie NWACHUKWU, Ambassadeur de la République fédérale du Nigéria au
Mali.

4. La Mission de la CEDEAO a rendu une visite de courtoisie au Président de la transition, le Colonel Assimi GOITA et à Monsieur Choguel MAIGA nouveau Premier Ministre de la transition. Elle a également eu des consultations avec les membres du Comité local de suivi etles membres
du Corps diplomatique accrédités au Mali.

5. La Mission a félicité le Président de la transition pour sa prestation de serment et l’a encouragé à conduire la transition en conformité avec les promesses et engagements énoncés dans son discours d’investiture. A cet égard, la Mission a pris acte de la nomination du Premier Ministre
et a réitéré la nécessité de former un Gouvernement inclusif qui devra faciliter la mise en œuvre de la transition. La Mission a été informée et a salué les larges concertations du Premier Ministre avec l’ensemble des acteurs sociopolitiques incluant toutes les parties prenantes signataires de l’Accord d’Alger.

6. La Mission a salué les engagements pris par le Président de la Transition et le Premier Ministre de respecter les décisions du Sommet Extraordinaire de la CEDEAO tenu le 30 mai 2021 à Accra.

7. La Mission a aussi encouragé le Gouvernement à décliner de façon précise les actions prioritaires qu’il urge d’entreprendre pour réussir la transition dans le délai fixé. La Mission a par ailleurs encouragé les autorités de la transition à renforcer les efforts sécuritaires avec tous
les partenaires afin de créer un environnement paisible et apaisé afin que les prochaines élections soient inclusives, transparentes et crédibles.

8. La Mission a exhorté tous les acteurs sociopolitiques à travailler ensemble et à faire preuve de responsabilité dans cette période délicate de la transition afin de garantir la réussite du processus de transition.

9. La Mission a insisté sur le respect et la mise en œuvre des Accords d’Alger

La Mission a réitéré l’engagement de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement à accompagner la République du Mali pour une transition réussie.

11. La Mission a appelé les partenaires multilatéraux et bilatéraux à soutenir le processus de transition.

12. La Mission remercie les autorités pour l’accueil et toutes les commodités mises en place pour la réussite de la Mission.

Fait à Bamako, le 9 juin 2021.
La Mission de Médiation

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. FIN de theatre neo-coloniale. Le cercle est boucle. La souveraineté et l’INDIVISIBILITE de tout le territoire est prioritaire sur TOUT autres objectives. Nous sommes pour des élections calmes , libre et transparente sur tout l’étendue du territoire km par km avant TOUT.Le cas Feu Soumaila Cisse ne doit plus se répéter en campagne électorale.

  2. Nous disons et rappelons la vérité

    *Fait mal fait souffrir agonise tourmente torture les malhonnêtes Les met en colère échauffe leurs biles les irrite les horrifie les agace les exaspère Et les met hors d’eux les rend incontrôlés les rend maboules les rend fous les rend barjos les rend cinoques les rend cinglés les rend toqués les rend branquignoles les rend brindezingues les rend détraqués les rend timbrés les rend cerveaux fêlés les rend cerveaux embrouillés

    Mais apaise calme tranquillise rassure soulage réconforte les honnêtes et les rend heureux les remplit de joie les rend sereins imperturbables

    Allah Dieu Manghalah Yahweh Est Passé Par Un Jeune Français

    Pour Gifler Le Président Français Une Manière De Lui Signifier

    De Quitter Immédiatement Le Mali Avec Ses Soldats Ses Faux Djihadistes De Kouffa De Iyad Ag Ghali Ses Rebelles Collabos De MNLA De CMA Et Consorts

    Et D’Aller Avec Eux En France

    Sinon Au Risque De Voir De Subir Pire

  3. “…La Mission a insisté sur le respect et la mise en œuvre des Accords d’Alger…”

    AUCUN MALIEN POUR METTRE UN “Accords d’Alger” VOULU, RÉDIGÉ ET IMPOSÉ PAR LA FRANCE.

    NOUS ALLONS VIDER LE LONG RANG DES RÉSERVISTES FRANCAFRICAINS TRAITRES CONGÉNITAUX….

    QUE TOUS LES ESPRITS DU MALI, DE L’ AFRIQUE-NOIRE, DÉTRUISENT DE HONTE, DE MALADIES LES DIRIGEANTS MALIENS, AFRICAINS, VOLEURS, MENTEURS, TRAITRES ET LARBINS DE LA FRANCE ET/OU DES ARABES…!!!

    AMON..! AMON..! AMON..!
    SANÉÉ ANI KONTRON…!!

    PS:
    1- “Si la guerre est horrible, la servitude est pire.”

    2- “Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre.”

    3- Comme l’a dit Poutine, c’est a lui d’envoyer des terroristes a Dieu et c’est ensuite a Dieu de décider ce qu’il doit en faire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here