Communiqué de l’UNTM par rapport aux sanctions de la CEDEAO et de l’UEMO.

3

Déclaration du bureau exécutif de l’Union Nationale des travailleurs du Mali ( UNTM)

Le bureau exécutif de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et l’ensemble de ses démembrements nationaux, régionaux et locaux ont enregistré dans une euphorie générale les mesures de réaffirmation de l’honneur, de la dignité de la souveraineté totale du peuple malien face aux instruments néo-coloniaux de la France, de l’Europe et des Amériques du Nord pour briser davantage les aspirations légitimes des peuples africains.

L’Uemoa et la CEDEAO ont une fois de plus trahi l’Afrique après leur revirement sur la création d’une monnaie sous-régionale dans le rejet du franc CFA.
Aussi, suite à sa réunion extraordinaire tenue le 10 janvier 2022, à la Bourse de travail, l’Union Nationale des travailleurs du Mali (UNTM), s’inscrivant dans la prolongation des Assises nationales de la refondation (ANR), soutient avec ses démembrements les autorités de la Transition qu’elle encourage à développer davantage l’inclusivité de toutes les forces sociales, politiques, économiques

L’Untm et ses démembrements condamne avec la derrière rigueur les sanctions infligées aux peuples du Mali.
Les jeunes, les femmes, en vue non seulement de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation, mais aussi et surtout de rectifier notre option de l’intégration régionale et sous-régionale par l’élimination des équivoques de tout genre qui structurent l’Uemoa, la CEDEAO, l’UA.

Pour le Bureau exécutif
Le Secrétaire général
Yacouba Katilé

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Le pillage des ressources naturelles en Afrique par les Occidentaux doit cesser. Notre continent fait un quart du Monde et dispose de plus de 55% des réserves mondiales de matières premières.

  2. Le pillage des ressources naturelles en Afrique doit cesser, ce continent qui fait un tiers du Monde et possède de toutes les ressources naturelles dans son sous sol.
    Les pays Africains doivent comprendre que leurs matières premières feront d’eux des grandes puissances dans le Monde. Pour cela il faut nationaliser les exploitations minières en Afrique que les pays occidentaux pillent.

  3. Bravo! c’est cela le PATRIOTISME et le PAN-AFRICANISME. Nous sommes tous solidaires avec le peuple malien qui ne mérite pas la trahison des ses frères de la CDEAO.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here