Communiqué de presse : LA MINUSMA condamne l’escalade de la violence et les attaques contre les civils dans la région de Ménaka

1

Bamako, le 30 avril 2018 – La MINUSMA est très préoccupée par la montée de la violence dans la région de Ménaka et de ses conséquences sur la protection des civils. Depuis le mois de février 2018,  la MINUSMA a recueilli des allégations d’abus sérieux des droits de l’homme contre les civils qui ont contribué à aggraver les tensions entre les communautés locales.

Entre le 26 et le 27 avril 2018, deux attaques armées ont été rapportées contre les campements d’Aklaz et d’Awakassa dans la région de Ménaka. Au moins 47 personnes auraient été tuées et 2 autres blessées.

Bien que les circonstances précises de ces attaques et de la mort de ces personnes ne soient pas encore déterminées, les premières informations à la disposition de la MINUSMA indiquent qu’au moins dans le campement d’Awakassa, les personnes auraient été tuées en dehors d’une situation de combat.

Dans les prochains jours, la MINUSMA déploiera une équipe de chargés des droits de l’homme pour mener une enquête dans les zones où ces attaques ont eu lieu afin de compléter les premiers éléments déjà recueillis (ex situ) ainsi que d’établir les circonstances de ces incidents et les responsabilités.

« Les attaques délibérées contre des civils qui ne prennent pas directement part aux hostilités peuvent être considérés comme crimes de guerre, » a déclaré M. Mahamat Saleh Annadif, Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali.

La MINUSMA demande à ce que toutes les actions nécessaires soient prises pour mettre un terme au cycle de violence  et de traduire en  justice les auteurs de ces crimes abominables.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Encore des blabla. Toujours là à brasser l’air.
    Une vraie coquille vide cette Minusma.

    C’est la Minusma qui a contribué à attiser ce massacre à Menaka en faisant des déclarations hasardeuses sur la base d’allégations infondées sans avoir mener des enquêtes sérieuses sur le terrain.
    La Minusma a ainsi offert sur un plateau des prétextes à des bandes de terroristes pour s’attaquer aux paisibles gens sans histoire. Et dire que c’est cette Minusma qui est censée aider dans la consolidation de la paix.
    La Minusma ferait mieux de faire un nettoyage dans ses équipes car certains manquent totalement de professionnalisme, et revoir complètement son processus de recrutement de responsable.

Comments are closed.