Histoire réelle de la fondation du village de Ogossagou (dogon et peul)

0

Le village de Ogossagou est créé par un chasseur dogon du nom de TIME BOMON TOGO, venu de Diallassagou. Il était à la tête de d’une délégation (sa famille) qui avait quitté le village de Diallassagou. Certains des membres se sont installés sur le site actuel du village de Sinsagou, relevant aujourd’hui de la Commune de Koulogon. Une autre partie de la famille crée le village de Kona, situé à environ 3 km du village Ogossagou, relevant également de la Commune de Koulogon. Le chef de famille, le chasseur TIME BOMONTOGO » créa le village de Ogossagou qui signifie en dogon « OGO » (le roi) SAGOU (se confier). C’est-à-dire, le village qui est placé sous la protection du « Ogo ». Ogo désigne aussi le Dieu unique en dogon.

Plusieurs plus tard, après le règne de Abdramane Pangalè de Toroli dans le canton du même nom, des Peuls venus du quartier peul de Anakaga, un village au nom dogon, situé dans l’actuelle Commune rurale de Dougouténé I, cercle de Koro, sont accueillis à Ogossagou. Le village de Anakaga, relevait lui-même, du canton de Dougouténé, dirigé par le chef de canton Abdramane Pangalè de Toroli. Au passage, rappelons que le système d’organisation des villages en cantons est une création coloniale et il est facile de remonter à la période de règne de ce chef qui a pris fin avec l’indépendance du Mali. Il est mort en 1985.

Les peuls dès leur arrivée dans cette région, s’étaient installés d’abord entre Guiwagou et Ogossagou. Mais sur une côte plus proche de Guiwagou. Les traces de leur passage ces lieux sont encore reconnaissables facilement, mais manquaient de l’eau au niveau de ce site. À cause de problèmes récurrents d’eau sur ce site alors que les nouveaux arrivants de Anakaga sont venus avec des animaux et dont l’abreuvement se trouvait compromis. Du fait de leur proximité avec Ogossagou, où il existe une grande marre (qui existe jusqu’à présent), les Peuls demandent la permission aux Dogon de s’installer sur leurs terres. Ce qui fut accepté par les Dogon sans problème. Cette négociation entre les Dogons de Ogossagou et les Peuls venus de Anakaga a été facilitée par Abdramane Pangalè, qui était le chef de canton dogon de l’ensemble des Dougouténé dont relève le village de départ des Peuls (Anakaga). Les Dogons étaient agriculteurs et les Peuls étaient exclusivement des éleveurs.

Par ailleurs, la position géographique du village est tel que le village dogon est sur la côte et le village peul dans le bas-fond, situé à proximité de la marre. Ce qui signifie quelque chose de très symbolique. Les villages des fondateurs sont toujours situés sur la côte dans notre tradition pour sa place stratégique. Celui des nouveaux venus en bas-fonds pour les villages qui en comptent. Le nom de famille des peuls de Anakaga comme ceux de Ogossagou peul est Barry. Il faut rappeler que le village de Ogossagou peul est installé longtemps après les villages de Guiwagou et de Ogossagou dogon.

Monographie villageoise mise en récit par Monsieur Allaye Guindo, maire de la Commune rurale de Bankass dont relève Ogossagou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here