Le Pr. Issa N’Diaye sur les quatre ans de l’accord d’Alger : « L’accord d’Alger consacre la violation flagrante de la souveraineté de l’Etat du Mali…L’accord est inapplicable dans les faits… »

10
Il y’a quatre ans, le Mali signait sous la pression internationale, l’Accord d’Alger dans des conditions proches de l’humiliation nationale.
A l’époque, le rejet dudit accord était massif au niveau des populations. Il a fallu tordre la main au gouvernement pour lui en imposer la signature tandis que de l’autre côté, on a accédé aux modifications souhaitées par le groupe rebelle indépendantiste MLNA. Les parrains internationaux de l’accord avait fermement dit au gouvernement malien que les termes de l’accord rédigé en dehors de son avis, n’étaient pas négociables. Du jamais vu ! A l’instigation de la France, l’ONU imposa à un Etat membre de traiter sur un pied d’égalité avec un groupe rebelle. Pire, les états d’âme de ce groupe furent pris en compte. Les massacres qu’il a commis à Aguelhoc, Gao et ailleurs, pourtant bien documentés, ont été absous tandis que les bavures de l’armée malienne étaient montées en épingle. Des auteurs de crimes contre les populations, détenus dans les prisons maliennes ont été élargis sous la pression française et certains échangés contre des otages occidentaux. Le gouvernement malien a avalé tant de couleuvres pour se conformer au moindre désir des puissances étrangères.
Par ailleurs, l’accord consacre la violation flagrante de la souveraineté de l’Etat du Mali. Dans ses dispositions principielles, il met en place une politique de régionalisation et un découpage territorial qui portent gravement atteinte à l’intégrité territoriale du pays et arrache à l’Etat central des pouvoirs régaliens que ne saurait abandonner aucun Etat sérieux de par le monde.
La France elle-même n’a-t-elle pas toujours combattu et rejeté les revendications du mouvement indépendantiste corse, breton, basque, canaque et autres. Ne continue-t-elle pas d’occuper illégalement Mayotte, territoire faisant partie des Comores, en l’intégrant à son territoire national en violation des dispositions de l’ONU et de l’Union Africaine ? L’Europe, elle-même, s’oppose à l’indépendance de la Catalogne. Pourquoi diable, imposer au Mali une régionalisation que rejettent par ailleurs la France et les grandes puissances ? Pourquoi imposer un modèle fédéral non viable, n’existant nulle part et qui, à terme, conduira à l’implosion du pays ? En la circonstance, la ‘raison démocratique’ du plus fort est probablement la meilleure !
Mais il est évident que l’accord d’Alger est inapplicable dans les faits. Si l’Etat malien failli est incapable de s’y opposer, les populations maliennes n’accepteront jamais que leur territoire soit sous la coupe d’une minorité ethnique à l’idéologie raciste, sectaire et suprémaciste.
On passe volontairement sous silence le fait que la fraction indépendantiste des seigneurs de guerre du MLNA est loin de refléter l’avis de la grande majorité des Touaregs, y compris ceux de Kidal. On ne prend guère en compte aussi le fait que sur les territoires en jeu, vivent depuis toujours des populations multiethniques non touarègues, de loin plus nombreuses et qui y cohabitent des siècles durant. Le Mali est un pays de brassage ethnique qui a fondé un Etat-Nation bien avant la colonisation. L’accord d’Alger brise ce vivre-ensemble et introduit le germe de la fragmentation ethnique et d’une guerre civile généralisée aux conséquences dramatiques.
En réalité, les visées françaises et occidentales visent à terme la création d’un Etat saharien blanc, tout comme le défunt projet français de l’OCRS, gardien des richesses minières du Sahara et barrière ethnique sur les routes de l’immigration des populations noires du sud vers l’Europe. Ainsi, le risque de « palestinisation » des populations qui vivent dans ces espaces est patent.
L’accord d’Alger contient les germes d’une poudrière qui embrasera toute la région pour plusieurs décennies et qui risque d’emporter les Etats voisins complices des visées occidentales. La Mauritanie, base arrière des groupes terroristes à l’instar du Burkina de Blaise Compaoré, entrera à terme dans l’œil du cyclone. La poussée des groupes terroristes vers les pays du Sud aux confins du golfe de Guinée en donne une indication. L’agitation sociale et la déstabilisation programmée de l’Algérie donnent un avant-goût des conséquences inévitables de l’Accord dont elle s’est faite le parrain. Une faute stratégique qu’elle risque de payer lourdement.
Les Maliens doivent cesser de se faire des illusions. Les forces politiques maliennes qui soutiennent cet accord, se trompent totalement. Au contraire, il faut élaborer au plan national, une stratégie de résistance nationale contre l’Accord d’Alger, le projet de révision constitutionnelle et de découpage territorial. Une nouvelle guerre de libération est en train de s’inscrire inévitablement à l’ordre du jour pour s’opposer au projet global visant à redessiner la carte du Sahel au profit des multinationales occidentales.
Pr Issa N’DIAYE -Enseignant-chercheur

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. FROM MR GILLEY JOHN 华为

    LES PEUPLES DOIVENT LUTTER TOUT COMME LE SYTEME IMMUNITAIRE DE TOUTE ENTITÉ BIOLOGIQUE.

    Voici une série de citations du Général de Gaulle extraites du livre C’était de Gaulle écrit par Alain Peyrefitte :

    – L’indépendance est aux peuples ce que la liberté est aux individus.

    – La révolution française n’a pas appelé au pouvoir le peuple français mais cette classe artificielle qu’est la bourgeoisie. Cette classe s’est abâtardie jusqu’à devenir traîtresse à son propre pays.

    – Le critère des critères, c’est l’intérêt du pays qui doit toujours primer. L’État en est le garant. Si la légalité est défaillante, la légitimité doit s’y substituer.

    – Vous pensez bien que les Américains ne vont pas risquer leur survie pour défendre l’Europe. Ils ne l’ont jamais fait. Ils ne le feront jamais. Dans toute leur histoire, ils n’ont jamais mis en jeu leur existence nationale pour un engagement à l’extérieur.

    – La force de dissuasion n’est pas faite seulement pour dissuader un agresseur. Elle est faite aussi pour dissuader un protecteur abusif.

    – Le sentiment national, chaque fois qu’il arrive quelque chose de grave, est la base de tout. Dans les périodes calmes, on l’oublie. Dans les cas de danger pressant (…), il n’y a plus que la nation qui compte.

    – Il n’y a que la résolution des nations libres, c’est-à-dire la force de leur sentiment national, qui soit capable de faire reculer les agressions des régimes totalitaires.

    – Nous refusons de nous laisser absorber par le géant anglo-américain. C’est nous qui refusons que l’Europe se noie dans un atlantisme qui n’est que le couvert de l’hégémonie américaine.

    – Les Américains : Dans les pays sous développés, ils ont la tentation de s’appuyer sur les planches pourries qui leur sont favorables, et d’autant plus favorables que ce sont eux qui les ont pourries, plutôt que de s’appuyer sur des régimes durs, issus d’une véritable volonté populaire. Car ces régimes-là, ils les craignent.

    – Ce que veulent les anglo-saxons, c’est une Europe sans rivage, une Europe qui n’aurait pas l’ambition d’être elle-même. (…) C’est en réalité l’Europe des Américains, l’Europe des multinationales, une Europe qui dans son économie et encore davantage dans sa défense et sa politique serait placée sous une inexorable hégémonie américaine, une Europe où chaque pays européen, à commencer par le nôtre perdait son âme.

    – L’OTAN (…) est une machine pour déguiser la mainmise de l’Amérique sur l’Europe.

    – La politique : Il faut toujours parler haut et ferme si on veut faire respecter son point de vue. Sinon on est toujours couillonné.

    – Les journalistes : Quand une difficulté surgit, il faut absolument que cette faune prenne le parti de l’étranger contre le parti de la nation dont ils se prétendent pourtant les porte-parole. Impossible d’imaginer une telle bassesse.

    – Nos journalistes ont en commun avec la bourgeoisie française d’avoir perdu tout sentiment de fierté nationale.

    – Il faut avoir des principes et des objectifs, non un programme.

    – Quand les parlementaires ont le choix entre un type capable et un tocard, ils sont toujours portés à préférer le tocard.

    – Qu’un magazine de mode présente les collections, c’est son rôle. Mais que le journal télévisé qui s’adresse à tous les français transforme en une obsession quotidienne le défilé de robes à 3000 francs, c’est une provocation pour les ouvriers qui gagnent 500 francs par mois. Et puis c’est bien de montrer la France des régates, du tourisme hippique mais ce sont là des vacances de riches. Et pourquoi toujours préférer ce milieu frelaté, ce monde de l’argent facile, des filles faciles, qui sont une provocation pour un public populaire dont la vie est difficile ?

    ALORS, CHERS AFRICAINS, CHERS MALIENS, PRENONS Á LA LETTRE LES PENSÉES DU PATRIOTE FRANCAIS, DÉFENSEUR DES INTÉRETS FRANCAIS , POUR EN FAIRE LES NOTRES: CHASSONS LA FRANCE DU MALI, DE TOUTE L’ AFRIQUE. C’ EST LÉGAL ET C’ EST LÉGITIME.

    DEHORS LA FRANCE DU MALI !!!

  2. Cher ami,Professeur, Issa N’Diaye , Bonjour ! Un bon plaidoyer pour nullifier cet Accord d’Alger.Il est nul et non avenu. Jamais vu dans l’Histoire des Nations Unies. Une chose a noter: Tout en menant ces activites d’attendat contre la Souverainete du Mali,le Conseil de Securite a toujours affirme defendre l’integrite territoriale de l’Etat Malien.Il ne pouvait en etre autrement.On sape les foundations de l’edifice National et l’on est certain que dans un avenir pas trop eloigne l’edifice va s’ecrouler.La solution du reglement par le Peuple Malien existe.Elle plane dans les airs,d’ailleurs. Le Peuple Malien est un people fier.Mais des debordements se produiront.J’ai une solution a proposer: C’est l’Etat Souverain du Mali qui a invite les Nations-Unies ainsi que la France.Ce meme Etat Souverain peut les remercier et chercher d’autres aides de remplacement plus sures,plus sinceres et qui ont le sens des interets mutuels.Le jour que nous aurons 15000 combattants ,des soldats amis avec nos troupes ,detruisant les forces rebelles et terroristes .je suis persuade que nous serons sur la voie de la victoire.L’autre aspect dont nous devons ternir compte, c’est le developpement accelere du Mali.Nos vrais allies ne viennent pas pour se battre seulement ,ils viennent aussi pour faire de ce pays un pays emergent.Si après la victoire ,certains de ces soldats allies veulent s’etablir au Mali, ils seront les bien venus. Le movement d’Unification va se developer en s’amplifiantr,faisant de nos Leaders de vrais patriotes, et de nos soldats des hommes armes intellectuellement, et prets a faire tout pour leur patrie.La voie suivie actuellement pour la Paix ne conduira nulle part.Dans tout pays le sursaut salutaire commence toujours par une rebellion,,une guerre civile, une periode d’acalmie et de retour a soi, le pardon et l’acceleration de l’unification nationale le developpement et le rayonnement.

  3. PEUPLES DU MALI, LA FRANCE EST EN GUERRE CONTRE LE MALI.!!!
    EN VOICI UNE PREUVE ÉCRITE:

    Application du paragraphe 4 de la résolution 2423 (2018)
    du Conseil de sécurité

    Rapport du Secrétaire général

    1. Le présent rapport est soumis en application du paragraphe 6 de la résolution
    2423 (2018) du Conseil de sécurité, dans laquelle celui-ci m’a prié de rendre compte,
    six mois après l’investiture présidentielle, de l’état de la mise en œuvre des mesures
    visées au paragraphe 4 de ladite résolution et des critères établis dans le cadre du Pacte
    pour la paix.


    Avec l’appui de l’ONU, le Gouvernement a redoublé d’efforts pour remédier aux
    problèmes qui entravent le bon fonctionnement des autorités intérimaires. En décembre
    2018, le Gouvernement a versé 2,9 millions de dollars pour appuyer la mise en service
    effective des administrations intérimaires, notamment le déploiement et la formation du
    personnel (27 personnes à Tombouctou, 12 à Gao, 12 à Ménaka, 11 à Kidal et 10 à
    Taoudenni). La MINUSMA et l’équipe de pays ont appuyé le renforcement des capacités
    de ces administrations.

    ….

    12. L’attention portée à la mise en œuvre des piliers réconciliation, justice et aide
    humanitaire de l’Accord semblent s’être relâchée au fil des ans. La Commission vérité,
    justice et réconciliation chargée d’enquêter sur toutes les violations flagrantes des droits
    de l’homme commises au Mali entre 1960 et 2013 procède actuellement à la collecte et
    à l’archivage des informations. Ses six antennes régionales ont recueilli plus de 11 000
    témoignages de victimes ces deux dernières années. Les enquêtes, les audiences
    publiques et l’élaboration d’une stratégie globale relative aux réparations devraient
    s’achever en 2019. Le débat de l’Assemblée nationale sur le projet de Loi d’entente
    nationale a été reporté à plusieurs reprises en raison des divergences de vues quant à
    son contenu et des critiques formulées par des organisations de défense des droits de
    l’homme.
    …..
    VOYEZ MALIENS, L’ ONU EN PLUS DE RUINER LE MALI FINANCIEREMENT, EXIGENT DU GOUVERNEMENT MALI DES RÉPARATIONS AU PROFIT DES REBELLIONS ARMÉES DE 1960 Á 2013..!

    JUSTEMENT DE 1960 Á 2013, CE FUT DES REBELLIONS.

    MAIS DE 2013 Á NOS JOURS, LA FRANCE EST ENTRÉE EN GUERRE CONTRE LE MALI AVEC 13000 TERRORISTES ARMÉS INTERPOSÉS.

    QUE LE PEUPLE MALIEN LE SACHE: LA FRANCE EST EN GUERRE CONTRE LE MALI, ET CETTE GUERRE FUT CACHÉE DERRIERE L’ ACCOMPAGNEMENT MACABRE DE L’ ONU-MINUSMA.

    LA FRANCE EST EN GUERRE CONTRE LE MALI.

  4. Seul le Peuple peut se libérer!
    Il ne faut pas compter sur les hommes politiques pour faire échouer ce projet génocidaire de la France! La stratégie est bien connu! Elle a bien compris que le forcing de l’application de leur accord conduira à un génocide contre les Touareg par les populations du Nord et éventuellement renforcée par celles du Centre. C’est pour cette raison qu’elle a d’abord essayer de couper le Centre du Sud et du Nord et y planifier un génocide contre les braves populations peulhs et dogons. La prise de position certaines personnalités politiques sur ce sujet a été extrêmement maladroite! L’union sacrée des Fils et Sœurs de la Nation est heureusement entrain de barrer la route à ce projet maléfique. Cette Union sacrée est plus que jamais requise pour sauver la Nation, sinon, le génocide contre nos frères Touaregs est inévitable et la France s’en moque éperdument. Ce qui préoccupe cette nation néocolonialiste, c’est garder la main basse sur nos ressources. VIVE LA REPUBLIQUE DU MALI unie et solidaire.

  5. O ouvriers, o ouvriers
    Amis soldats, amis soldats
    Intellectuels, intellectuels
    Et paysans et paysans
    La lutte est engagée
    Debout partout, debout
    O Mali, O ma Patrie
    La voix du peuple a sonné le salut.
    ………………………………………
    Merci Ndiaye
    Les intellectuels maliens doivent s’organiser
    et échanger sur cet accord.
    Ils doivent s’organiser pour aider le peuple a
    mieux comprendre le danger qui l’attend
    Seuls des apatrides accepteraient.

  6. PLUS DE SIMULACRE “ACCORD DE PAIX”, C’ EST FINI.

    LE PEUPLE MALIEN DIT NON ET ENCORE ET TOUJOURS NON.

    OÚ EST PUBLIÉ LE TEXTE INTÉGRAL DE CE SIMULACRE “ACCORD DE PAIX”???

    OÚ SE TROUVE T-IL???

    N’ EST-CE PAS QU’ IL EST CACHÉ , POUR QUE LE PEUPLE SOUVERAIN NE SE RENDE PAS COMPTE DE SON CONTENU PUANT ET ANTI-DÉMOCRATIQUE ET NÉO-COLONIAL….

    LE MALI EST EN GUERRE CONTRE LA FRANCE, SON ÉTAT PROFOND MAFIEUX.

  7. Le prof. Issa N’Diaye a toujours fait des analyses tres pertinentes au sujet du Mali pour son progres et sa liberte. Je l’ai toujours dit ici en subissant des attaques du service secret francais sur les sites Maliens sous les pseudo noms Maliens/Maliennes etant l’homme qui haie la france. Je dis qu’aucune personne normale ne peut aimer celui ou celle qui cause sa misere. Quand le Mali a ete livre a la france par Dioncounda Traore sur un pateau d’or, j’ai ecrit sur ces memes sites que la france va detruire le Mali car il ne faut pas etre savant pour savoir que l’agenda de la france au Mali est tout a fait contre le bonheur des Maliens/Maliennes. De plus, les Tuaregs Ifoghas qui acceptent naivement les crimes de la france contre ne Mali ne gagneront rien de leur complicite avec la france qui a toujours promis mais n’a jamais delivre. La france est entrain de tout faire avec ses amis imperialistes pour diviser le Mali. N’est ce pas que l’ouest du Mali est destabiliser a partir de la Mauritanie et le centre a partir de Kidal et aussi le sud a partir de la Cote d’Ivoire etant donne que Balise Compaore n’est plus aux commandes pour prendre ses missions criminels en main. Il faut etre aveugle pour croire a la france qui disait qu’elle n’alliat pas envoyer de troupes sur le sol Malien, pour lutter contre ses terroristes au Mali etc etc qui se sont avere faux. Comment est ce que quelqu’un au Mali peut croire a cette meme force imperialiste sur parole. Je suis cas meme content que beaucoup de Maliens/Maliennes ont compris cela sauf Dioncounda Traore qui est responsable de la misere des Maliens/Maliennes aujourd’hui dans la main de la france. Comme Prof. NDiaye le dit aussi, seul le peuple Malien peut liberer le Mali de la main des ennemis de l”afrique car les hommes politiques au Mali en majorite ont choisi l’argent et la grandeur a la place de leur pays.’ Peuple Malien restez vigilant car la france va faire tout pour diviser le Mali car ils font toujours le contraire de ce qu’ils disent, donc c’est a vous de defendre votre nation.

  8. La résistance a besoin des leaders de la dimension des pères fondateurs de la république du Mali.
    Ces leaders vont conduire le peuple malien quand des ACTES VISIBLES des intentions de la France vont être étalés aux vus et aux sus du monde entier.
    RAS BATH EST DÉJÀ DISQUALIFIÉ TANT SA NAÏVETÉ EST CRIARDE.
    Les premiers pas sont dessinés par l’ACCORD POLITIQUE arraché à IBK comme exactement on lui a arraché L’ACCORD d’Alger .
    Le premier point de cet ACCORD POLITIQUE recommande un dialogue national inclusif d’où sortiront des recommandations que ne va pas aimer la France.
    C’est à partir de l’applications de cet ACCORD POLITIQUE qu’ on assistera à une résistance du peuple malien par tous les acteurs politiques de la place car aucun homme politique n’aura intérêt à rester à côté au risque de griller définitivement son avenir politique.
    Même le président IBK va être obligé de s’aligner du côté du peuple malien,s’il ne l’a déjà fait en acceptant de signer l’ACCORD POLITIQUE .
    LES COMBATS POLITIQUES DOIVENT ÊTRE MIS ENTRE PARENTHÈSE POUR MENER CETTE RÉSISTANCE À PARTIR DE LAQUELLE UN AUTRE MALI NAÎTRA QUI PRIVILÉGIERA L’INTÉRÊT SUPÉRIEUR DE LA NATION COMME LE MALI DU DÉBUT DES PREMIÈRES ANNÉES AVANT D’ÊTRE INTERROMPU PAR LES ASSOCIÉS DE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS.
    Notre fierté recommande qu’ on trouve,entre maliens,les solutions à nos problèmes.
    La dignité doit et va s’affirmer.
    Nous acceptons d’être des «CON»pour les intelligents qui pensent qu’ attaquer la France est la plus grande des idioties du monde pourvu que notre DIGNITÉ soit sauvegardée.
    La France risque de connaître sa pire humiliation sur cette terre car elle est décidée à réaliser ses objectifs tant ses fils s’y sont sacrifiés.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  9. Je suis parfaitement d’accord avec vous. Peuple malien, levons-nous!!! Banissons ces politiques vereux et prenons en main notre avenir en nous opposant farouchement a cet “accord d’alger” en commencant a lutter d’abord contre toute tentative de modifier actuellement a notre constitution par qui que ca soit. Meme s’il faut notre sang, nous irons en avant!

  10. TOUS COMPLICES, NOS INTELLOS. CAR QUI NE “FAIT RIEN POUR COMBATTRE CET ACCORD IMPIE” Y CONSENT. VOUS (ON LAISSE LES POUVOIRS PUBLICS VENIR MENTIR AUX POPULATIONS SANS REAGIR. POURQUOI NE PAS MANIFESTER, COMME CONTRE LA REVITIONS CONSTITUTIONNELLE DE 2017, JUSQU’A CE QUE LE GOUVERNEMENT L’ABANDONNE?
    PLEIN DE MALIENS PENSENT DE LA MEME FACON QUE VOUS , DONC ORGANISEZ-VOUS ET COMBATTER CETTER IGNOMINIE QUI SE FAIT SUR LE DOS DE LA PLEBE.
    QUI PEUT REFUTER UN SEUL DES POINTS QUE Mr N’DIAYE VIENT D’ENUMERER?
    IBK EST UN VENDU. SI ON SE LAISSE FIRE NOS PETITS ENFANTS APPRENDRONT QUE C’EST UN KEITA QUI AVAIT FONDE LE MALI ET QUE C’EST SOUS LE REGNE D’UN AUTRE KEITA QUE CETTE NATION SE DESINTEGRA….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here