Lettre ouverte au Président de la République du Mali

49

Excellence Monsieur Le Président de la République

Monsieur le Président de la République,

Les enfants du Mali viennent de trouver une recette meilleure que le « Balani show » pour se divertir dans l’espace public jusqu’à l’aube. Je suis natif de Medina Coura. Je garde à présent le souvenir d’une enfance heureuse passé au cœur de mon quartier. Généralement, on ne s’ennuyait guère par la masse d’activités qui peuplait notre quotidien. Parfois nous allions à la chasse aux margouillats. Bien souvent nous passions le plus clair de nos temps libres à la pratique du football ou du basket bal car la proximité de nos maisons d’habitations et du stade omnisport demeurait une opportunité à saisir pour notre bien-être.

Ce n’est donc pas pour rien encore moins par hasard qu’un grand nombre de nos aînés filles et garçons confondus furent des fiertés et des célébrités du sport malien à l’image de : Drissa Konaté alias Driballon, Amadou Pathé Diallo dit Vieux Diallo, Djibril Dramé l’actuel entraineur des Aigles du Mali dans le domaine du football. Quant au basket- ball  la liste des gloires est longue à énumérer. Je peux citer entre autre : Koudedia Sidibé, Lala Tangara, Fatoumata Dramé dite Africa, Alassane Kanouté dit Vieux Djan, Sega Kanouté, Zoumana Coulibaly et Hamidou Traoré alias Jordan, les deux derniers sont aujourd’hui devenus entraineurs j’en passe…

Vous conviendrez avec moi que mon quartier peut se qualifier comme une réserve inépuisable du basketball au Mali. La presque totalité de l’équipe nationale féminine et masculine de notre pays provenait du quartier populaire de Médina Coura.

Excellence Monsieur Le Président de la République,

Force est de savoir qu’aujourd’hui le constat est amer. Je ne pouvais être indifférent face au bouleversement qui s’impose. Voilà pourquoi je viens par cette lettre vous informer de la naissance d’un phénomène de nouveau type non seulement dans mon quartier et en général partout au Mali qui participe à la destruction des enfants de notre pays. Or il se trouve que vous êtes le père de la Nation donc inévitablement le grand père de l’ensemble des enfants du Mali.

Excellence Monsieur Le Président de la République,

Depuis quelques moments la presse libre tout comme les radios (Radio Kledu, Radio Kayira, la voix de l’Amérique, l’hebdomadaire La Sirène, Le Républicain, L’Indépendant etc), à l’unisson n’ont pas cessé de battre le pavée pour sensibiliser les populations et les pouvoirs publics à propos de la prolifération honteuse des « casinos pour enfants » dans la capitale malienne et dans certaines régions du pays.

Malgré les alertes incessantes, le phénomène persiste de plus bel. Toujours est-il que les enfants restent plonger en grand danger au cœur des quartiers au vu et au su de tous. Je vous prie et vous invite à prendre connaissance de la gravité de la situation qui prévaut pour agir dans la fermeté la plus totale. La plupart des clients de ce jeu de hasard du nom de « Casino pour enfants » ne sont âgés que de 13 à 17 ans donc des mineurs. Jour après jour cette occupation est en phase de devenir l’attraction phare et le centre d’intérêt des enfants.

Les joueurs ne sont animés que par la volonté de se faire facilement et rapidement des sous. Avoir coûte que coûte de l’argent est en cours de devenir une obsession pour eux. Du matin au soir sans interruption ils viennent en bande munis de pièces de monnaie pour tenter leur chance.

Excellence Monsieur Le Président de la République,

J’estime que si les propriétaires de ces jeux  insatiables d’argent sont restés sourds à la colère des parents d’enfants, nos plus hautes autorités dont vous êtes chef suprême entendra ma voix et saurez prendre les décisions qui s’imposent en vue de débarrasser notre cadre de vie sur toute l’étendue de la nation de ces machines diaboliques.

Le temps me semble venu pour que les Maires des Communes, la brigade de mœurs, Le Ministère de la Sécurité, Le Ministère chargé des Femmes de la famille, Le Ministère de l’Education Nationale, les adultes usent de leur autorité dans l’intérêt des enfants pour éradiquer ce fléau qui démange le Mali à petit feu. Agissons maintenant sinon demain il sera beaucoup trop tard.

En espérant que mon courrier retiendra votre attention je vous prie Monsieur Le Président de la République de croire à l’expression de mes salutations respectueuses. Encore une fois j’en appel à vos responsabilités de chef suprême de la Nation…

Aboubacar Eros Sissoko

PARTAGER

49 COMMENTAIRES

  1. Il faudra à mon avis rétablir les milices des jeunes dans les quartiers . Ne compter pas sur les autorités administratives , politiques encore moins réligieuses . Apprenons à gerer par nos propres moyens, nos problèmes . C’est la SEULE SOLUTION . On coopérait tous en face d’un problème dans les quartiers , les villages et partout au Mali . C’était comme ça que le Mali était AVANT cet desordre tout azimut . Au lieu de marcher sur PIED on marche sur la TETE , CURIEUX !!!!!!!!!!!

  2. Tu as raison, la génération juvénile est l’avenir d’un pays et elle reflet le futur du pays. La génération juvénile se doit d’être éduquer, protéger, encadre. 💡 💡 💡 💡 💡

  3. La génération juvénile est l’avenir, le fondement du devenir de toute une patrie. Les autorités doivent vraiment prendre au sérieux ce scandale. L’éducation malienne est en train de perdre toute sa véracité au profit du vagabondage juvénile.

  4. Dans mon quartier cette pratique a été interdite et interdite par la mairie. Ce n’est pas le président IBK qui doit se mêler du problème mais plutôt il y a des autorités compétentes. Une délégation importante de votre quartier approcher les autorités et les faire part de la situation.

  5. Certes le problème n’est pas à prendre à la légère, mais l’expéditeur c’est tromper de cible, ce n’est pas au président de la république d’ouvrir cette lettre mais plutôt le directeur de la police, un commissaire, le directeur de la gendarmerie, les chefs de village et les mairies et même les procureurs. Le Mali est un Etat de droit et chaque souche de la société doit jouir de ses droits.

  6. Tu as raison, cette lutte est la lutte des leaders religieux et des acteurs politique de l’opposition. Elles doivent se battre bec et ongles dans ces genres de problème car c’est la génération juvéniles qui cour plus ou moins vers la perte.

  7. Je pense que cette lutte est aussi la lutte de l’opposition malienne et aussi des leaders religieux, mais aucun de ces d’eux c’est prononcé sur ce sujet, simplement parce que leurs intérêts personnels ne sont pas menacer. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  8. Tu as raison, ce n’est pas la tâche du président IBK de régler ce genre de problème. Il y a les chefs de villages, la police, la gendarmerie, la mairie et même la mairie du district qui peuvent régler au plutôt ce nouveau fléau grandissant. 💡 💡 💡 💡 💡

  9. Pour quoi le président de la république ? Cela ne dérive point occupation du président et ce qui ne veut point dire qu’il s’enfiche du devenir de l’avenir de son pays. ➡ ➡ ➡ ➡ ➡ ➡

  10. Toujours le président, c’est encore le président de la république pour la régularisation de ce nouveau phénomène les autorités compétente sont là pour régler ce genre de problème.

  11. Certes, IBK est le président de la république, mais les autorités compétentes sont là pour résoudre ce genre de problème. Il y a des problèmes de taille qui doivent être régler d’urgence.

  12. Le président de la République doit limoger tous ces élus communaux qui ont fait exprès de donner l’autorisation à cette entreprise chinoise de pointer ce jeu partout dans Bamako.

  13. Nous devons trouver une solution à ce jeu le plus vite possible avant qu’il ne soit trop tard. Les enfants et même la jeunesse malienne est en train de se perde complètement dans ce jeu.

  14. Il ne faut pas oublier que dans l’ancien Medina Coura, un enfant était l’enfant de toute la communauté, pas que de ses deux parents biologiques. Alors il faut aussi revoir l’éducation de ses enfants dans cette même communauté.

  15. Nous devons trouver une solution à ce jeu le plus vite possible avant qu’il ne soit trop tard. Les enfants et même la jeunesse malienne est en train de se perde complètement dans ce jeu. 😳 😳 😳 😳 😳 😳

  16. Ces journalistes de merde nous portent la poissent à chaque fois, nous ne pouvons jamais être tranquille dans ce pays !!! Tous les maliens cherchent une porte de sortie, pourquoi voulez-vous faire perdre espoir aux gens ?

  17. La lettre est quand même bien fait, mais il faut comprendre que le président ne va pas laisser ses lourdes tâches pour intervenir en ses situations.

  18. Il est temps que nous prenons conscience de la gravité de la situation et que nous arrêtons de faire de la diffamation cher journaliste, il est temps que nous nous donnons la main, que nous allons dans le même sens que ça soit les journalistes, l’opposition et le régime en place, et que vous arrêtez de nous emmerder !!! Karima n’a rien à avoir avec ça !!!

  19. Mr. Aboubacar E sissoko Cette lettre doit être certainement adressée aux mères et au différent commissariat de la république.
    Vous vous êtes trompé de destinateur, le président n’est pas votre cible…

  20. Monsieur le journaliste, vous croyez impressionner les gens peut-être avec ces informations venues du grand marché, là où on dit et n’importe quoi à la fois !!! Vous rêvez en plein midi !!!

  21. Je me demande comment est-ce qu’on peut en vouloir jusqu’à ce point à quelqu’un qui fait tout ce travail pour le MALI et les maliens, quelqu’un qui se donne corps et âme pour le développement de notre pays ? A ce que je vois c’est de la pure méchanceté !!!

  22. Je suis totalement d’accord avec toi, nous devons bannir ses pratiques sataniques dans notre société afin d’apporter un avenir radieux à nos enfants.
    Des débats ont été faits sur des mauvaises pratiques, l’autorité malienne est en train de jouer son rôle pour faire respecter la loi.

  23. Vous savez autant bien que moi que Tièbilé ne fait que de la farce, qu’il s’efforce de chercher des détails inutiles, à faire des accusations inlassablement même sur des affaires connues de tous pour leurs clartés !!!

  24. Nous savons tous que c’est #ce petit Monsieur qui est derrière tout cela, arrêtez de nous prendre pour des imbéciles, vous n’allez jamais nous faire croire le contraire !!! #Petit Monsieur est un PD !!!

  25. Les autorités maliennes sont en train d’agir à la situation. Le président de la république à plusieurs choses à faire que de se donner à ce jeu. Les forces de sécurité et de défense sont interpellées à la place du chef de l’Etat. 😳 😳 😛 😛

  26. Tous les maliens sont mis devant les faits. Cette pratique doit cesser dans ce pays. Sinon nous risqueront de voir tous nos enfants devenir des enfants délinquants. Ce jeu demande des pièces de 50 FCFA. Ces enfants pour aller jouer à ce jeu sont obligés de voler les pièces de leur parent. C’est tout le Mali qui est interpellé. 🙄 🙄 😈 😈 😈

  27. Oui monsieur je suis entièrement d’accord avec vous mais je pense que cela est du à nous d’abord avant d’arriver à monsieur le président de la république.

  28. La bonne éducation c’est la famille d’abord, donc la correction doit commencer par nous avant de nous s’attaquer aux autorités. Merci pour votre dénonciation.

  29. Cette situation qui devient de plus en plus incontrôlable dans ce pays doit interpeller tous les citoyens maliens on a tous soit des frères soit des sœurs qui jouent à ce casino. Il est temps que nous jouons tous nos rôle dans la lutte contre toute pratique inacceptable comme celle-ci. 💡 💡 💡 😆 😆

  30. Monsieur vous avez eu raison de dénoncer mais cela n’est pas une faute au président de la république, il faut saisir les autorités municipales.

  31. Ce n’est pas aux autorités de venir éduquer nos enfants mais c’est nous de faire la base solide de l’éducation qui est celle de la famille avant la société.

  32. Si nous accusons IBK pour tout cela notre pays n’avancera pas chers frères.Il y’a les mairies et les polices il fallait les saisir pour dénoncer ces mauvais comportements de notre cité.

  33. Monsieur il y’a la police et les gendarmeries pour cela, il ne faut pas incriminer monsieur le président pour rien bien vrai qu’il est le chef suprême du pays.

  34. Les agents de polices ont été chargés pour veiller à ce que de telles pratique disparait de ce pays. Je tiens à inviter tous les enfants à ne pas se laisser influencer par ce petit casino qui pourra avoir des impacts négatifs pour leur éducation. 😯 😯 😯

  35. Monsieur il faut te renseigner d’abord sur le principe de la séparation des pouvoirs avant de t’attaquer aux innocents. Oui IBK est le président du Mali mais IBK seul ne peut pas gérer le pays raison pour laquelle les institutions et les autorités décentralisées.

  36. Le président de la République doit limoger tous ces élus communaux qui ont fait exprès de donner l’autorisation à cette entreprise chinoise de pointer ce jeu partout dans Bamako. 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉 😉

  37. Les autorités tiennent la situation en main. Des précautions ont été prises pour mettre la main sur tous ceux qui seront surpris en train de faire jouer les enfants à ce jeu. La balle est maintenant dans le camp des parents d’élève. Ils doivent tous prendre leur responsabilité bien veiller sur leurs enfants. 💡 💡 💡 💡

  38. Nous devons trouver une solution à ce jeu le plus vite possible avant qu’il ne soit trop tard. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 Les enfants et même la jeunesse malienne est en train de se perde complètement dans ce jeu.

  39. Si nous pouvons conseiller nos enfants de ne pas aller dans certains endroits et de ne pas les accorder toutes les libertés je pense que ce sera la meilleure solution à ce problème.

  40. Merci d’avoir touché ce point sensible, mais ma curiosité m’amène à vous poser cette question. Au lieu de vous limiter à dénoncer le jeu casino, pourquoi ne pas souligné aussi les boutiques d’alcool qui se trouve actuellement dans notre pays. 👿 👿 👿 👿

  41. Quel article mais malheureusement le monsieur a raté la personne qu’il devrait s’attaquer pour ces problèmes. Mais je vous conseille d’aller saisir les maires et le gouverneur.

  42. Les services de la sécurité sont interpellées par cette nouvelle tendance qui n’est pas digne des pratiques de notre société. On ne peut pas rester les bras croisés et voir nos enfants devenir des voleurs sans réagir face à cela. 😛 😛 😛 😀 😀

  43. En réalité ce casino est une mauvaise pratique qui joue sur l’éducation de l’enfant. Je me demande bien quelle mouche a pu bien piquer nos maires pour qu’ils accordent l’instauration d’un jeu pareil dans nos communes. 👿 👿 👿 👿

  44. Chaque chose IBK, où est donc l’importance du principe de la séparation des pouvoirs? Il faut savoir incriminer les coupables chers frères.

  45. Le président ne peut et ne doit pas être tenu responsable de certaines choses. Les tâches ne sont pas concentrées dans ses mains. Il y a d’autres services qui doivent s’occuper de ces trucs. Cette nouvelle préoccupation des enfants, si je peux l’affirmer ainsi, doit être bannie pour de bon. Les enfants ne peuvent plus apprendre à l’école. Ils sont tous dominé par cette pratique pas loin du casino. 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  46. Cette nouvelle occupe plus les enfants que toute autres choses. Les enfants n’ont plus de temps à consacrer aux études. Ils sont tous passionnés et amoureux de cette pratique. Les parents d’élèves sont priés d’aider les autorités à mettre fin à cela. Chaque parent d’élève doit faire en sorte que son enfant n’ait pas le temps ou de quoi pour aller jouer à ce jeu. 💡 💡 😆 😆 😆

  47. Les jeux que les enfants maliens sont passionnés sont des obstacles à leur réussite dans la vie. Ils ne pourront jamais s’en sortir si seulement si des moyens de mettre un terme à cette pratique indigne de notre pays. Nous faisons confiance à nos autorités pour cela. cela ne vaut pas le coup d’adresser une lettre ouverte au président de la république. 🙄 🙄 🙄 🙄

  48. Les casinos sont des freins à la bonne éducations de nos enfants. Les autorités en sont conscientes. Raison pour laquelle les policiers ont même commencé à traquer ces petits jeux qui transforment nos enfants en des fainéants et des voleurs. 👿 👿 👿 👿

  49. Dites à vos enfants de ne pas fréquenter ces lieux. Tes ainés ont connus de la gloire dans le sport, qui leur a montré ce chemin ? A notre tour maintenant de montrer le droit chemin à nos enfants. Dieu ne va pas descendre du ciel pour nous aider. Soyons ferme comme nos pères l’ont été. Vive le Mali, vive le peuple malien, vive URD, vive Soumaila CISSE

Comments are closed.