Maliens de l’extérieur : Les maliens de la Mauritanie déposeront une plainte contre leur Consul Adama Niaré pour diffamation.

1

Suite a un appel téléphonique que nous avions reçu de la part de M Boukadary Thienta , président du conseil supérieur de la diaspora du Mali en Mauritanie. Au cours de cet entretien téléphonique, M Thienta nous fulmine de la déception de collaboration entre ses compatriotes et le Consul Adama Niaré de l’Ambassade du Mali en Mauritanie.

« Je me nomme BoukadaryThienta , malien résidant en Mauritanie au quartier Basra (Nouakchott) où j’habite depuis janvier 2004. J’ai rencontré plusieurs autres maliens qui partagent les mêmes idées d’entraide et de solidarité entre compatriotes et qui ambitionnent surtout de rassembler les maliens autour de ces idéaux. Par la suite nous avons créé en 2009 l’Association dénommée « Gnogon Dème » dont les membres ont honoré ma modeste personne d’assumer la Présidence.Nos interventions et aides apportées aux maliens ont eu un impact assez positif, tel que le Conseil des Maliens de Mauritanie m’a nommé membre du bureau exécutif en qualité de Secrétaire aux Finances, au Développement et à l’Investissement. Au sein du Conseil également j’ai rencontré à nouveau d’autres maliens qui ont les mêmes ambitions et qui mènent les mêmes combats au quotidien à savoir : apporter leurs modestes contributions (aides financières et matérielles, sensibilisation et appui auprès des autorités administratives) afin de faciliter les conditions de vie de nos sœurs et frères en Mauritanie Parmi mes compagnons dans cette lutte je peux citer entre autres : Aboubacar Sidiki Traoré, Bernard Kamissiko, Yacouba Sidibé, Mamadou Diakité, Habi Traoré, Mamadou Sidibé, Hawoï Diarra et Aboubacar Samaké avec lesquels je m’entendais beaucoup. Nous avons décidé de quitter, mes camarades cités et moi-même avec plusieurs autres personnes, le bureau du Conseil des Maliens de Mauritanie au profit du Conseil Supérieur de la Diaspora (2016-2017) » nous explique-t-il.

Pour M Thienta et ses compatriotes , ils pensent que la présence de leur Consul est égale à son absence en Mauritanie. Car selon eux il ne fait qu’aggraver avec les autorités mauritannienes par exemple nous explique M Thienta qu’un  soir aux environs de 20 heures trente minutes : « j’ai reçu à mon domicile un jeune malien originaire de Kayes. Il m’a informé avoir été agressé par la police, tabassé et emporté avec elle ses deux téléphones. Le lendemain je me suis rendu à l’Ambassade du Mali accompagné du jeune homme répondant au nom de Dembélé Hamidou pour exposer le cas au Consul qui est l’Autorité administrative la mieux indiquée en pareille circonstance et voir ce que nous pouvons faire pour aider le jeune homme. »

La réponse du Consul fut  la suivante selon lui : « Thienta tu connais les policiers, je sais qu’ils ont préparé leurs réponses, néanmoins j’y serai avec vous au Commissariat sinon Monsieur Maïga vous accompagnera. Satisfait de cette déclaration je me rends au lieu de rendez-vous, c’est à dire à la police accompagnée de Dembélé Hamidou et Mamadou Sidibé Secrétaire chargé des affaires sociales du Conseil de la Diaspora à 9 heures. Finalement c’est Monsieur Maïga qui est arrivé 12 heures 30. »

Après les présentations, Dembélé Hamidou s’est expliqué immédiatement, ensuite Monsieur Maïga nous a demandé de sortir en expliquant qu’il a une commission de la part du Consul Adama Niaré pour le Commissaire. Une heure plus tard Monsieur Maïga nous a invité à rentrer dans le bureau du Commissaire ; et la seule déclaration que nous avons entendue est celle-ci : même si Monsieur Dembélé Hamidou a sa carte NINA il n’est pas en règle vis-à-vis de l’Eta Mauritanien et en plus il a menti sur les policiers ; il devait normalement être traduit devant la justice, mais qu’il va être expulsé. Deux policiers l’ont pris et menotté immédiatement devant nous même si par ailleurs les deux téléphones ont été retrouvés à la police. Nous confirme cela à la présence d’un neveu d’Hamidou.

Quelques jours plus tard à leur grande surprise, le président M Thienta et ses compatriotes apprennent que   le Consul Adama Niaré aurait dit à son collègue Mamadou Diakité que chaque année avant le mois de carême il distribue de l’eau minérale aux différents Commissaires de Nouakchott, et que le Commissaire qui a expulsé Dembélé Hamidou lui a fait savoir que son supérieur de la DGSE l’a interpelé par rapport au problème du jeune malien et que lui, il ne veut pas de problème et qu’il n’y aura plus d’arrangement. Et Monsieur Niaré Consul à l’Ambassade du Mali de dire tout de suite à Mamadou Diakité que c’est Thienta Boukadary qui est à la base de cela, que soit, il s’est présenté personnellement, soit il a envoyé quelqu’un. Monsieur Niaré a répété la même chose à Aboubacar Sidiki Traoré, réaffirmant que c’est Boukadary Thienta le responsable et que cela va entraîner des complications dans la cohabitation des maliens résidents en Mauritanie.

Au regard de la situation qui prévaut entre la communauté malienne en Mauritanie  avec  le consul Adama Niare , ils prennent en témoin le gouvernement malien des propos diffamatoires et de la complicité de leur consul à les livrer aux autorités mauritaniennes et pour ces raisons ils déposeront une  plainte contre lui bientôt devant la justice malienne et d’ores et déjà ils demandent aux autorités maliens son rappel définitive  au pays.

Propos recueillis par

Bokoum Abdoul Momini

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here