Opinion: Choguel, Premier ministre de pleins pouvoirs !

7

Le représentant spécial de la CDEAO au Mali, declaré personae non grata, doit être de ceux qui ont enfin compris que Choguel Kokalla Maiga est resté constant dans sa logique de revanche contre la Conférence Nationale d’après le 26 mars. Le logo UDPM lui avait été refusé à la création du MPR. Il a participé à tous les régimes qui se sont succédé en y occupant de hautes fonctions chaque fois qu’il en a eu l’occasion, dans un griotisme écoeurant et dégoûtant de la politique politicienne. Il a combattu avec férocité tous les autres, Tout cela en n’hésitant pas à se dédire, selon le fauteuil qu’on a bien voulu lui donner comme aucun honnête homme ne se serait permis de faire.

Sa dernière requête, dont il m’a parlé devant témoin est d’être UN PREMIER MINISTRE DE PLEINS POUVOIRS, ce qu’il est dans les faits, profitant de la myopie politique evidente des putchistes qui nous dirigent sans avoir osé assumer le coup d’État comme en Guinée.

Les Assises nationales sont en réalité une réplique à la Conférence Nationale, la souveraineté totale en plus.

Je suis à l’aise. A l’époque je m’étais insurgé contre le plagiat du Benin, car toutes les conditions d’une Assemblée nationale constituante élue étaient reunies au Mali. Mais, hélas. Les robespierriens de l’époque l’ont emporté sur Condorcet, véritable père de l’État de droit, mort en prison, car resté fidèle à ses convictions, et que, encore aujourd’hui je considère comme mon père spirituel.

N’avais je pas dénoncé les dérapages de la légion étrangère française au Mali ? Les autorités françaises m’ont vilipendé comme jamais. Celles du Mali, comme l’aurait dit Choguel, «m’ont lâché en plein vol».

Mais que m’importe ? Je reste fidèle à la devise de Condorcet : FAIS CE QUE DOIS ET ADVIENNE QUE POURRA

°Le numéro du Figaro du 25 dénonce les mêmes dérapages, en France cette fois ci. J’attends les reactions de ceux qui m’ont vilipendé à l’époque, à savoir Dame Parly, le breton Le Druan et, surtout, Jupiter Macron et Tiebilé Dramé.

Par Toumani Djimé DIALLO

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Personne ne fait ces stéréotypes plus que Choguel. Il se refère aux autres qui ne ne soufflent dans la même trompette que comme étant de “l’ancien” régieme. Je ne sais pas si quelqu’un mérite le qualificatif (le stéréotype) de “de l’ancien régime” plus que lui, Choguel

  2. Toumani doit avoir honte de tenir de tels propos, qu’est ce que vous avez prouvé dans ce pays si ce n’est de suivre aveuglement ton IBK qui mis le Mali à terre dans tous les domaines. Vraiment fermez votre gueule si vous êtes digne fils de peuhl. Vous faites parties des gens qui doivent définitivement faire profil bas au mali. C’est bien vous qui voulez vous venger de Choguel qui a fait tomber votre IBK de vau rien , ce moins que rien qui a été une erreur pour le mali.

  3. Alsace
    Vous avez intérêt à croire TOUMANI DJIME concernant CHOGUEL MAIGA.
    Il connaît,du bout des doigts, tous les hommes politiques de la place depuis les années 1970.
    Quelque soit le temps passé à l’eau,un tronc d’arbre ne peut pas dévenir caïman.
    CHOGUEL MAIGA NE PEUT PAS DÉVENIR SUBITEMENT SOUVERAINISTE APRÈS AVOIR PASSÉ SA VIE POLITIQUE À SUIVRE LES HOMMES POLITIQUES SELON SES INTÉRÊTS.
    Pendant que ses CAMARADES de la même génération affrontaient les militaires,il manœuvrait pour s’approcher du pouvoir.
    C’est pourquoi au moment la révolution de MARS 1991,il était de l’autre côté.
    Si ALPHA OUMAR KONARÉ voulait il allait récupérer CHOGUEL MAIGA comme l’ont fait ATT et IBK.
    Seulement lui contrairement à ses prédécesseurs à un principe:ne pas gouverner avec tous ceux qui se réclament de la dictature militaire.
    C’est pourquoi CHOGUEL MAIGA a été obligé de militer dans l’opposition durant les deux quinquennats D’ALPHA OUMAR KONARÉ.
    Il est là actuellement grâce à feu SOUMAILA CISSÉ qui a accepté de l’accueillir dans son CAMP et lui donner un rôle lui permettant de rebondir après avoir été rejeté par IBK.
    IL N’EST PAS ENTRAIN DE DÉFENDRE LE MALI CONTRE LA FRANCE,MAIS MANŒUVRER POUR CONFISQUER LE POUVOIR.
    Les COLONELS sont naïfs.
    Si l’occasion se présente,il peut les trahir comme l’a tenté BA NDAW.
    Il veut la place du TIGRE (SBM) c’est à dire le chouchou de la France au Mali.
    Il se fait remarquer par des comportements anti-français pour obliger les autorités politiques françaises à négocier sa docilité.
    SOUS D’AUTRES CIEUX,DES ANTI FRANÇAIS SONT DEVENUS DES FRANCOPHILES PATENTÉS.
    Au début de sa primature en 1994 IBK était très engagé contre le comportement néocolonialiste de la France.
    On l’a même attribué le refus d’ALPHA OUMAR KONARÉ d’aller accueillir JACQUES Chirac à DAKAR.
    Aujourd’hui tout le monde constate qu’il n’a jamais été ce qu’il a prétendu être sous ALPHA OUMAR KONARÉ.
    CHOGUEL MAIGA se sert des naïfs incorrigibles pour atteindre son objectif comme IBK l’a fait.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. Dans ce pays, il y’a des gens qui n’ont pas honte. Si ce Monsieur ose encore lever sa tête ici au Mali, c’est que les gens ne réfléchissent pas!

  5. Son Excellence Toumani DJIME,
    Vous avez reçu le soutien d’une large partie de l’opinion nationale! Je suis tout de même d’accord que ceux qui devriont le faire (Président et MAE de l’époque) ne l’ont pas fait. Je l’ai fortement regretté. Vous ne me connaissez pas, mais je sais que vous êtes un cadre de valeur, j’aurais souhaité que vous ayez le soutien nécessaire de la part de vos patrons à l’époque. Mais aujourd’hui, j’approuve pleinement la démarche de Choguel. Je souhaite que vous vous impliquez dans la gestion actuelle des affaires publiques car vous êtes un cadre éclairé. Mais de grâce, débarrassez vous des stéréotypes des régimes défunts (de Modibo à IBK en passant par Moussa, Alpha et ATT). En brandissant constamment ces stéréotypes, vous ne faites que renforcer le clivage tant voulu par les ennemis de l’extérieur pour mieux nous combattre. Aujourd’hui, il est question de la construction nationale et c’est inutile de disperser les efforts.

    • Personne ne fait ces stéréotypes plus que Choguel. Il se refèrent aux autres qui ne ne soufflent dans la même trompette que comme étant de “l’ancien” régieme. Je ne sais pas si quelqu’un mérite le qualificatif (le stéréotype) de “de l’ancien régime” plus que lui, Choguel.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here