Réflexion sur un coup d’état : Le point de vue d’un religieux : «Le croyant ne peut rester narquois, ni simplement indifférent»

0

El Hadj  Aliou DIALLO est un ancien cadre de la BDM sa, Inspecteur du Trésor de Classe Exceptionnelle à la retraite.    Fortement imprégné de l’Esprit de Dieu, il livre ici son point de vue sur «un coup d’Etat». 

Naïveté ? rêve ? Utopie ? Laissons doutes et railleries aux prophètes de malheur : il en est partout et toujours.

Je préfère pour ma part, communier à l’espérance des hommes qui, dans le cas m’a semblé si proche de l’attente du Royaume de Dieu, partager leur joie d’un certain avènement dans la ligne de ce renouvellement de la terre dont parle l’Apocalypse (ch : 21) ainsi devant un fait politique, la foi permet, je pense, de voir plus loin, d’entrevoir la portée de l’évènement dans la perspective du Royaume alors que l’amour incite au partage de l’espoir comblé ou déçu et à l’engagement lucide, selon les exigences d’une aventure commune.

Le croyant ne peut rester narquois, ni simplement indifférent. Est-ce à dire que sa foi et son effort de fidélité à la parole de Dieu lui dictent son choix de façon péremptoire ? C’est une autre affaire et à chacun de prendre ici ses responsabilités en toute conscience.

Mais conscience éclairée par toutes les exigences de la parole de Dieu et elles sont grandes concernant la justice et l’amour. Que dire en conclusion de la mission du missionnaire ? Ni instrument de la politique étrangère de son pays d’origine, ni partie prenante dans la politique intérieure de son pays d’adoption. C’est à mon avis, question de loyauté et de respect. Mais loin de cette neutralité politique à l’indifférence, comment ne pas vibrer à l’espérance de ceux qu’on aime ne pas souffrir de ce qui les opprime ou les avilit rendus lucides par la foi, mûs et inspirés par l’amour ? Il nous restera à annoncer de mille manières la parole de Dieu confiant dans sa force explosive pour renouveler la terre. Sans oublier le texte d’Isaïe que Jésus prit à son compte inaugurant sa mission à Nazareth.

L’esprit de Dieu est sur moi parce qu’il m’a consacré par l’onction, il m’a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le retour à la vue, rendre la liberté aux opprimés, proclamer une année de grâce du Seigneur (Luc 4 : 18-19).

 

El Hadj  Aliou DIALLO

Ancien cadre de la BDM sa, Ancien élève de l’IFIC

Inspecteur du Trésor de Classe Exceptionnelle à la retraite   

Tél : 66 88 31 21    

E-mail : [email protected]

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here