Une nouvelle ère de devoirs citoyens et une nouvelle voie à suivre

1

Pendant la majeure partie de son histoire d’indépendance, notre pays, comme beaucoup d’autres en Afrique, a été confronté à de puissants adversaires à l’esprit tortueux qui, au nom de leurs intérêts et affaires sordides, ont agi avec audace pour s’immiscer dans ses affaires, abuser de leurs pouvoirs, favoriser la subversion et l’infiltration, et provoquer délibérément des conflits causant du tort à nos communautés et à notre nation.

En examinant leurs stratégies, nous trouvons au cœur de nouvelles formes d’attaques contre notre nation. Peu importe les concepts trompeurs que ces adversaires utilisent contre notre nation. Ils présentent des rapports de vérités perverties et de fausses accusations pour tromper et tenir les gens captifs de leurs récits. Ils sont efficaces pour établir des influences et influencer les gens de manière anonyme à travers les systèmes médiatiques modernes. Ils exploitent l’ignorance de certains segments de notre population, infiltrent leurs pensées, et les convainquent que les pensées et croyances limitatives qu’ils ont sont les leurs. Le désir de ces adversaires est de séparer les gens de la vérité et de la réalité de ce qui se passe dans notre pays. Ces adversaires redoutables et acteurs du libéralisme autoritaire désirent que nous choisissions leurs voies tout en rejetant nos propres valeurs et nos principes, ce qui corrode nos communautés, notre système social et nous sépare de l’harmonie sociale millénaire de notre nation. Ils s’efforcent de creuser un fossé entre nos différentes communautés et surtout entre notre nation et ses citoyens en uniformes. Ils veulent que nous méprisions nos femmes et hommes en uniforme. La stratégie est non seulement de justifier et défendre la présence et l’intervention des forces étrangères dans notre pays ; mais aussi, de démoraliser nos soldats face à leurs ennemis afin de créer plus de chaos dans notre pays. Par conséquent, nous devenons corvéables à merci, et très souvent nous nous percevons comme des ennemis les uns des autres.

Ces adversaires acharnés présentent toujours ce qui semble être quelque chose de bon, de désirable et idéal. Une fois que nous prendrons l’appât, ce sera la fin de notre nation telle que nous la connaissons depuis sa fondation. Afin d’éviter de succomber aux ruses ou à la guerre de ces adversaires, nous devons les comprendre. Eux et leurs cohortes profiteront toujours de nos faiblesses et mettront en place des ruses et des méthodes trompeuses pour leurrer et tromper nos populations. Au fur et à mesure que nous apprenons, nous sommes mieux en mesure d’identifier les tactiques de l’adversaire pour les éviter et les engager de manière appropriée. Il est essentiel de les reconnaître et de les comprendre si nous voulons réussir à avoir le dessus sur eux, continuer sur notre propre voie et surtout maîtriser notre destin commun.

Ce qui nous est demandé maintenant, c’est une nouvelle ère de responsabilité et de devoirs citoyens. Nous devons savoir rester toujours égaux à nous-mêmes. Nous devons toujours rejeter avec force les désirs de ces adversaires voulant nous forcer à faire un choix entre leur mode de vie ou leur vision idéologique du monde et nos valeurs et idéaux. Nous ne devons jamais nous excuser pour nos valeurs et qui nous sommes, et nous ne devons jamais hésiter à défendre ces valeurs qui nous ont façonnés. Et pour ceux qui cherchent à faire avancer leurs objectifs idéologiques et intérêts partisans en semant la terreur dans notre pays, nous devons leur faire savoir clairement maintenant et pour toujours que notre esprit est plus fort et ne peut être brisé.

Nous serons toujours aux côtés de nos femmes et hommes de service. Nous nous souviendrons toujours avec une humble gratitude de ces braves maliennes et maliens qui combattent l’extrémisme sur le terrain afin de protéger et garantir notre liberté et la souveraineté de notre nation. Nous les honorons non seulement parce qu’ils sont les gardiens de notre liberté, mais aussi parce qu’ils incarnent l’esprit de service à la nation, une volonté de trouver un sens à quelque chose de plus grand qu’eux-mêmes. Aussi, nous rendons l’hommage suprême aux héros tombés au champ d’honneur pour l’ultime sacrifice à notre chère nation.

Avec la Grâce de Dieu sur nous, nous nous tournerons vers l’avenir en ouvrant de nouvelles voies vers la paix, la cohésion sociale et le développement durable. Il va sans dire que dans cette nouvelle ère, notre objectif est d’aider à libérer le potentiel productif de nos citoyens en mettant en place les bonnes politiques nationales afin de créer la richesse et mettre en place des infrastructures pour soutenir la croissance. Ces politiques devraient permettre à notre peuple de sortir de la pauvreté, stimuler les réformes économiques et juridiques, lutter contre la corruption, et renforcer les habitudes de liberté fondées sur nos valeurs. Comme de coutume, le Mali recherche toujours des relations constructives et mutuellement avantageuses avec les autres nations dans son combat contre le sous-développement dans ce monde en plein mutation.

Cheick Boucadry Traoré

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Merci grand frère pour cette plume!
    C’est le meilleur article que j’ai lu sur vos pages. HOMMAGE ÉTERNEL A BRAVES FORCES DE DÉFENSES ET DE SECURITES POUR LE SACRIFICE DE TOUS LES JOURS.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!