Reconnaissance du mérite : Un trophée Ciwara et une médaille bientôt décernés au paysan et puisatier Soumaïla Traoré de Kadiolo

0

Natif de Lofigué, village situé à environ 12 km de Kadiolo (480 Km au Sud de Bamako), Soumaïla Traoré est un jeune paysan qui a réussi sa vie à travers la pratique de l’agriculture biologique (sans pratique d’engrais ni produits chimiques). Une activité considérée comme dernière alternative de survie surtout par les jeunes. En plus de l’agriculture, Soumaïla est un puisatier. Un métier qu’il exerce depuis plus de 25 ans. Le puisatier- agriculteur s’est ainsi distingué parmi les meilleurs agriculteurs du cercle de Kadiolo. C’est fort de ce constat que l’Association des jeunes pour le développement du Mali (AJDM-Anka Wili) a décidé de lui rendre un hommage mérité.

Pour le travail colossal abattu pour le développement du cercle de Kadiolo, un trophée Ciwara et une médaille de mérite et de reconnaissance seront remis à Soumaïla Traoré, puisatier-agriculteur de Lofigué (cercle de Kadiolo), le 02 octobre 2016. Selon le président de l’AJDM-Anka Wili, Mohamed Ballo, cette distinction intervient après une enquête approfondie de 45 jours dans le cercle de Kadiolo. Une visite qui a permis un constat de visu dans le champ du jeune paysan.

Ainsi, les enquêteurs de l’AJDM ont découvert que Soumaïla est le seul paysan qui fait de l’agriculture biologique. Une méthode de production agricole qui exclut le recours aux produits chimiques. En plus du riz et du coton, il cultive toutes sortes de variétés de légumes (choux, carottes, betterave, bananes, oignon…) et plantes. On trouve, en toute période, de la banane et autres fruits dans son champ.

«Soumaïla est un jeune paysan modèle qui s’est battu corps et âme pour réussir dans l’agriculture. D’où notre décision de le primer afin qu’il soit un modèle à suivre pour les jeunes générations», indique le président de l’AJDM-Anka Wili. Pour lui, «cette décoration du jeune paysan est une manière aussi d’inciter et de requinquer les jeunes déscolarisés ou diplômés sans emplois et sans espoir à envisager des alternatives de proximité possibles. A savoir l’agriculture. Un métier qui a permis à Soumaïla Traoré de réussir dans sa vie et à être un jeune très riche».

Après sa réussite dans l’agriculture bio, où il emploie plus d’une centaine de jeunes, Soumaïla se bat pour partager les techniques de cette agriculture bio à d’autres jeunes. Après avoir réussi à amener certains jeunes aux Etats-Unis pour des études dans ce cadre, il a construit un grand centre de formation.

En plus de l’agriculture, Soumaïla est un puisatier. Un métier qu’il exerce depuis plus d’une vingtaine d’années. Il a creusé plusieurs puits de grand diamètre dans les villages du cercle de Kadiolo.

Modèle de jeune paysan qui a réussi dans l’agriculture, son nom est cité aujourd’hui dans le cercle de Kadiolo parmi les jeunes riches de la localité voire du pays. Il participe humblement et activement au développement du cercle de Kadiolo à travers des appuis et aides de toutes sortes.

C’est pour l’encourager davantage et inciter d’autres jeunes à suivre son exemple que l’AJDM-Anka Wuli lui décernera un trophée Ciwara et une médaille de mérite et de reconnaissance le dimanche 02 octobre 2016 à Kadiolo.

Aliou Touré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER