Commune du Mandé : Une lecture du Coran met fin à la crise politique

1

Les chefs de village et les imams des 25 villages de la commune rurale du Mandé ont procédé à une cérémonie de lecture du saint coran le 12 avril 2018. Des femmes, des jeunes et plusieurs représentants de la mairie de la commune ont pris part à cette prière qui a eu lieu dans la mosquée de Ouézzindougou.

Nouhoum Kelepili, le président de l’autorité intérimaire, a salué l’initiative qui prouve qu’il y a la paix et l’entente dans la commune. Il a souhaité que cette initiative des chefs de village et des imams soit pérennisée pour la quiétude de la commune et le reste du pays.

La mairie a offert un bœuf pour la cérémonie dont les charges ont été prises par la population, les chefs de village et les imams. Les habitants ont cotisé pour prendre en charge les autres dépenses. Les représentants des villages ont aussi salué l’initiative qui doit apporter l’entente définitive entre les acteurs de la vie politique.

Pour rappel, dans la commune du Mandé, la population est sortie pour manifester plusieurs fois au sujet du blocage de la mairie.  Certains estimaient que la loi a été violée, notamment les articles 12 et 13 de la loi sur les autorités intérimaires.

Soumaila T. Diarra

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. 😂😊👤L IDIOTIE SANS LIMITE! LECTURE DU CORAN PRIERES “MASSETURBANTION” IDIOTIE SANS LIMITE! 👤😊😂

Comments are closed.