Les échos de nos régions avec tamani : Gao : une élève mariée enlevée et violée par 4 personnes

1

Une élève mariée, qui partait à l’école mercredi matin à Gao, a été enlevée et violée dans une maison abandonnée par 4 personnes. Un des ravisseurs l’a libérée à l’insu de ses camarades. Elle a pu identifier l’un de ses agresseurs qui a été arrêté avec son mari, lui aussi soupçonné d’avoir participé à l’enlèvement.

 

Tombouctou : Elijah House a accueilli plus de 116 enfants

Le centre d’accueil d’écoute et d’éducation Elijah House a accueilli plus de 116 enfants à Tombouctou. Ces derniers ont entre 6 et 18 ans. Ce centre a été crée par l’ONG TNT qui est le bras social de l’église évangélique baptiste de Tombouctou.

 

Ansongo : un jeune de 14 ans du nom d’Ali Abdou s’est noyé hier

Un jeune de 14 ans du nom d’Ali Abdou s’est noyé hier à Ansongo. Il se baignait au moment où il a disparu dans l’eau, a déclaré son logeur. Son corps n’avait pas été retrouvé par les pêcheurs au moment om nous mettions sous presse.

 

SEGOU : le président de la République a visité hier une société de fabrication de matériels agricoles à Niono

Le Président de la République a visité hier mercredi une société de fabrication de matériels agricoles à Niono. La Société Coopérative des Forgerons de l’Office du Niger emploie

 

Bougouni : atelier de formation sur le travail des enfants

L’ONG Enda-Mali a débuté hier matin à Bougouni un atelier de formation sur le travail des enfants. Selon les organisateurs, cet atelier se situe dans le cadre de la mise en œuvre de leur projet de lutte contre le travail des enfants dans les sites d’orpaillage.

 

Koutiala : formation sur la performance des structures sanitaires

Une formation sur la performance des structures sanitaires a débuté hier à Koutiala. Selon les organisateurs, la rencontre vise à former les participants sur la gestion des structures et celle du personnel sanitaire. Financée par l’Unicef, la session va durer 5 jours.

 

Ségou : manque de personnel enseignant dans les seconds cycles

Le Centre d’animation pédagogique de Ségou souffre d’un manque de personnel enseignant dans les seconds cycles. Les écoles Tiécoura Coulibaly et le groupe scolaire Sido-Sonincoura n’ont pas de maîtres pour certaines matières, notamment les sciences naturelles, la chimie et les mathématiques.

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le Mali doit faire preuve de vigilance car on profite avec l’arrivée massive de refugié pour commettre le forfait. La France a été victime de cette situation de refugier.

Comments are closed.