Remise de la patente 2019 par B2GOLD : Près de 2 milliards F CFA remis à la Commune de Kéniéba

1

La société B2 Gold vient de remettre près de 2 milliards de FCFA aux autorités locales de Kéniéba au titre de patente pour l’exercice 2019. Cela dénote la preuve de la transparence et de la confiance entre la compagnie minière et les autorités locales de Kéniéba.

ans une ambiance très conviviale, le directeur-pays de B2Gold, Mohamed Lamine Diarra, a procédé le 4 juillet 2019 à la remise symbolique de la patente 2019 d’un montant de 1 859 419 308 F CFA à la Commune de Kéniéba.

L’événement s’est déroulé en présence de plusieurs autorités du cercle à l’image du 1er adjoint du préfet, le maire de Kéniéba et son 2e adjoint. Sans oublier le secrétaire général de la mairie, le percepteur-receveur du cercle, le représentant de la société civile, le président local du Conseil National de la Jeunesse et la presse locale.

Le maire de Kéniéba, Moussa Camara, dans son mot d’introduction, a souhaité la bienvenue au directeur de B2Gold et à son équipe. Il a salué le partenariat fécond que sa Commune développe avec B2Gold depuis l’arrivée de cette compagnie à Kéniéba.

Il a ensuite cité de nombreuses bonnes actions que B2Gold, à travers son projet de Fekola, a réalisées dans le cercle et surtout dans le village de Fadougou, qui est directement impacté par la mine. “B2Gold nous a toujours associés à tout ce qu’il fait avec les communautés et dans la plus grande transparence”, soulignera M. Camara.

Le directeur-pays de son côté a remercié le maire pour l’accueil chaleureux et surtout pour avoir accepté que cette cérémonie se fasse dans les locaux de la mairie. Il a expliqué l’objet de la remise de la patente, ajoutant que beaucoup d’actions se font, mais qui restent méconnues par les communautés.

M. Diarra a rappelé que la patente est une contribution importante dans le développement de la Commune. Et de déclarer que B2Gold est une compagnie responsable qui s’acquitte de ses taxes et impôts normalement et régulièrement. Pour M. Diarra, cette remise modeste est pleine d’espoir et met en exergue la confiance et la transparence entre sa compagnie et les autorités de Kéniéba.

Idrissa Dao, le percepteur-receveur du cercle a apporté une précision de taille sur la répartition de la patente ; à savoir que 60 % du montant vont à la mairie, 25 % au conseil de cercle et 15 % au conseil régional.

Pour boucler la boucle, au nom du préfet de Kéniéba, le 1er adjoint Souleymane Coulibaly, s’est félicité de ce geste qu’il a qualifié de “noble”. Il a reconnu que B2Gold a toujours développé un partenariat avantageux avec les parties prenantes de son projet. Il a appelé les bénéficiaires de la patente à en faire une bonne utilisation. Il a remercié et félicité la direction de B2Gold, “une société responsable qui assure l’après-mine”.

C’est sur cette note d’espoir que la cérémonie a pris fin avec la remise d’un chèque géant et une photo de famille.

        Correspondance particulière

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Que B2Gold fasse moins de renvois au niveau des employés ! Les travailleurs sont très mal rémunérés par rapport aux autres mines de la place. La Semos pendant tout ce temps a fait moins pour la communauté,

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here