38E session du conseil d’administration de l’AMAP : Plus de 2 milliards de F de pertes de recettes dues à la nouvelle loi sur la publicité

0

La 38eme session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence malienne de Presse et de Publicité (Amap) s’est tenue hier jeudi, à la Cité ministérielle. Ladite session était présidée par le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du Gouvernement M. Yaya Sangaré.

Au cours de cette 38iem session, plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour dont la nouvelle application d’une législation sur la publicité, l’investissement de la somme de 300 000 000 de F CFA qui permettra à l’Agence de poursuivre sa mutation, l’évolution de la Direction de la presse communautaire (Kibaru) et le lancement de la nouvelle application permettant l’accès à l’information aux non locuteurs du français.

Dès l’entame de cette session, le ministre Yaya Sangaré a fait le bilan de ladite structure tout en mettant au point la nouvelle loi fixant le nouveau régime de la publicité qui a engendré à l’Agence malienne de Presse et de Publicité une importante perte de recettes de 2 988 295 000 F CFA soit une diminution de 22,4 % par rapport l’année 2019.

Dans son discours de bienvenue, le ministre Yaya Sangaré a exhorté la nouvelle direction générale de l’Amap à diversifier les produits commerciaux, et à effectuer les ajustements nécessaires pour préserver l’équilibre financier de l’Agence et lui permettre de continuer à jouer son rôle d’information et de sensibilisation des citoyens.

Conformément aux directives et aux orientations données lors de la dernière session, l’Agence de presse a mobilisé ses moyens de production et ses ressources humaines dans le but de s’acquitter convenablement de ses missions et diffusion de l’information.

L’Amap à travers l’Essor, l’Agence de presse et Kibaru a produit une masse importante d’informations tenant compte des évènements marquant 2019. Elle n’a pas hésité à apporter sa contribution à l’information du public sur les activités du gouvernement et sur des questions touchant la vie quotidienne de la nation.

L’année 2019 a été marquée par le lancement de deux suppléments hebdomadaires qui sont : l’Essor Sport et l’Essor Culture qui s’articulent sur un sondage de 64 %.

Grâce à la réorganisation de sa rédaction générale, l’Agence a remobilisée ses journalistes, et la nomination d’un Directeur général, l’Agence connait désormais une mutation croissante et le rehaussement se témoigne par l’amélioration de la qualité des dépêches.

Dans son allocution, le ministre de la Communication prévoit un budget spécial de 300 000 000 de F CFA qui sera investi pour la construction de sa représentation régionale à Sikasso. Et la mise sur pied d’une application qui tiendra compte de toutes les couches de la société maliennes.

La nouvelle application aura pour but de donner la possibilité à la majorité des citoyens qui sont des non locuteurs du français d’accéder facilement aux informations qui seront diffusées en bambara, en soninké et en fulfulde.

Assétou dite Mani Coulibally

(Stagiaire)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here