1ère visite du ministre de l’Agriculture au Chambre d’agriculture, Permanente du Mali (APCAM) : Le ministre s’engage à relever le défi !

0

M. Moulaye Hamed Boubacar, ministre de l’Agriculture a effectué lundi dernier à l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) (APCAM), sa toute première visite de contact avec les paysans de notre pays.

C’était en présence de M. Adama Sangaré,  secrétaire d’Etat en charge de l’Aménagement et des infrastructures rurales, de M. Bakary Togola, président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) et plusieurs personnalités de différents secteurs agricoles.

La visite a permis au tout nouveau ministre de l’agriculture de s’imprégner davantage des différentes préoccupations des producteurs de notre pays, en vue de leur apporter ‘’sa modeste contribution’’.

Prenant la parole,  Bakary Togola, Président de l’APCAM a tout d’abord exprimé l’accompagnement et le soutien du monde paysan au nouveau ministre.

Ensuite, il a rappelé  les différents défis auxquels les producteurs sont confrontés. Il s’agit notamment des problèmes liés à la mécanisation, à la commercialisation et à la  transformation des produits agricoles.

Parlant de la distribution des tracteurs, le président Togola a vivement exhorté les  plus hautes autorités de notre pays à redoubler d’efforts pour que les producteurs puissent avoir plus de tracteurs car dira-t-il, « nombreux sont  des producteurs de notre pays qui ont leurs demandes auprès de nos autorités mais, ils n’ont encore rien eu».

Le ministre Moulaye Ahmed Boubacar a pour sa part expliqué qu’il  est venu se confier aux paysans au nom desquels il a été nommé par le président de la République.

Il a aussi reconnu la nécessité de moderniser notre agriculture et de mieux former les producteurs pour qu’ils puissent tirer les meilleurs profits de leurs activités.

Le Ministre a enfin dit sa gratitude et sa joie d’être parmi les producteurs et promit  d’être très proche des producteurs avec l’ensemble de ses techniciens.

Abdoul Karim Sanogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here