Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et la Pèche dans la région de Mopti : Pour s’enquérir des réalités du terrain et de la campagne agricole 2020-2021

1

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et la Pêche M Mohamed Ould Mahmoud a entamé une visite officielle  du 15 au 18 décembre  dans les régions  de Mopti et Ségou pour s’imprégner des réalités que traversent ses collaborateurs. Il était  accompagné de M Oumar Tamboura, Directeur national  de l’Agriculture ;  Agatam  Ag Alhassane, directeur  national du génie rural ; des conseillers techniques et chargé de missions.

-Maliweb.net– La première étape de la visite de terrain du ministre a commencé  dans la région de Mopti qui est située au centre du pays avec une superficie de 82 000Km2, soit 6,6% du territoire national. Elle compte 8 cercles, 108 communes parmi lesquelles 05 communes urbaines  (Mopti, Bandiagara, Djenné,  Douentza et Ténenkou). La population s’élève à 2 878285 habitants dont 51% de femmes.

C’est dans la soirée de mardi 15 décembre que le Ministre  Mohamed Ould Mahmoud est arrivé à Mopti  région agro-pastorale du Mali et alla visiter  la laiterie de  l’Union des fermes de production laitière Sio et en fin de journée il rendra une visite de courtoisie aux notabilités de la ville.

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et la Pêche M Mohamed Ould Mahmoud en visite à Mopti

Le Mercredi 16 décembre fut une journée marathon pour le ministre et sa délégation pour une série de visite de terrain à Mopti et Sevaré.

Au nouveau port de pêche de Mopti communément appelé débarcadère de Mopti  qui est construit pour contribuer à atténuer l’une des principales contraintes des pécheurs  notamment les femmes à savoir : la valorisation insuffisante des produits halieutiques.  C’est une plateforme bâtie en remblai sur 2,80 ha, et ses installations connexes, est l’une des 5 grandes infrastructures réalisées dans le delta central du Niger par le PADEPECHE. Mr le Ministre  Mohamed Ould Mahmoud après sa visite des lieux, il a procédé à une remise de matériels d’équipements de pêche, de conservation, de transformation et commercialisation  à 5 coopératives féminines de la région financés par le PNUD à travers son Projet Femmes actrices économiques et engagées pour la Paix et la Cohésion sociale.

Ensuite, la délégation ira visiter la station de pompage et de parcelles de SRI 200 h dans le village de  Barigodaga. Là M le Ministre a pu constater que la technologie est utilisée pour irriguer et cultiver les parcelles de SRI et qui offrent des opportunités aux habitants du village d’éviter l’exode rurale.  Et avant d’aller assister à la traversée du fleuve par les troupeaux qui partent pour la transhumance.

En mi-journée, cap à la Rizerie et des équipements agricoles du Projet SABE à Sevare. Là c’est une usine en partenariat entre une  entreprise Indienne et le gouvernement malienn qui vise à booster la production du riz grâce à l’augmentation des superficies cultivables sécurisées avec un rendement de 5 à 7 tonnes de riz paddy à l’hectare en raison de 3 rotations de cultures par an. Il s’agit aussi de valoriser la chaîne spécifique de transformation, de conservation, de labélisation pour la commercialisation afin de réduire les pertes post-récoltes à l’ensachage du riz.  Mais malheureusement, le Ministre a été surpris de constater que l’usine n’est toujours pas en activité.

Dans la soirée de mercredi, le Ministre Mahmoud  a organisé une rencontre avec ses agents des services techniques de son département au Gouvernorat de Mopti. Durant deux heures d’horloge, ils ont ensemble parcouru et discuter en peigne fin  la mise en œuvre du plan de campagne agricole 2020-2021 de la région.  Il ressort de ce plan de campagne que  le fleuve Niger est la mamelle nourricière de la région de Mopti et qu’en cela la région regorge  1 500 000 ha de terre cultivable mais 910 000ha aménagé. Et aussi des difficultés ont été rencontrées tel que l’insécurité récurrente dans la région, le retard dans l’acquisition des intrants  subventionnés, l’insuffisance des moyens logistiques, équipements et matériels de bureau, insuffisance des parcs de vaccination et des produits phytosanitaires…

A la fin de la journée de la première étape  le Ministre Mohamed Ould Mahmoud, nous expliquera  à ce que qu’il a vu et entendre, son département trouvera des voies et des perceptives dans les différents  secteurs de la région. « La production agricole  a été assez bonne cette année  avec un million de tonnes à produire.  Maintenant c’est de voir comment faire pour l’accessibilité et la commercialisation des céréales pour tous.  Avec  l’insécurité récurrente c’est de voir comment nous pouvons faire revenir la sécurité et la stabilisation pour que nous préparions la campagne agricole 2021 -2022.  J’ai rencontré des collègues qui travaillent ardemment, très forts et durs dans un contexte qui n’est pas très évident, c’est l’engagement et la motivation des autres par rapport à la mise œuvre des programmes  des structures de  développement rurales. Mais on a  la sécurité alimentaire c’est déjà pas mal, nous allons essayer de travailler avec les autres pour voir comment on peut améliorer les conditions de façon générale. Très satisfait de la visite ». Nous dira le Ministre.

Le Ministre requinqué de sa visite et rassuré que dans l’ensemble, les activités de production et protection agricole se déroulent activement. Car les perspectives sont bonnes dans l’ensemble de la région avec une production prévisionnelle de 1 119 728  tonnes soit 80,83% en 2019. Pour cela Mopti demeure  la région d’élevage par excellence et occupe  le premier rang au plan national avec 27% du cheptel national. En matière de production halieutique et aquacole la région occupe la première place sur le classement national.

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Monsieur le ministre courage mais il faut éliminer tous les retraités qui ne veulent pas quitter les fonctions de premier responsable dans l agriculture. Voyez surtout du côté de l AGETIER qui après cinq ans à la retraite monsieur Sana le plus grand corrupteur ne bouge pas.Vous le verrez vous même il sera le premier responsable à vous rendre la louche et si vous prenez s est fini pour vous. Il a déjà commencé à vous marabouter chez le vieux………

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here