Le plan de campagne agricole 2018-2019 sur la table du Conseil de cabinet élargi du ministère de l’agriculture

0

Ce lundi 5 mars 2018 au département du matériel des finances de l’agriculture, le Dr Nango Dembélé, ministre de l’Agriculture et son cabinet  sont en conclave avec les responsables des départements  et sous-secteurs de l’agriculture et de l’élevage et  la pêche pour échanger sur le plan de campagne agricole 2018- 2019.  

-Maliweb.net-Cette rencontre  rassemble  les membres du secteur de l’agriculture et celui de l’élevage et de la pêche autour du plan de campagne agricole 2018/ 2019. Sous la conduite du  ministre de l’Agriculture, la session va permettre aux  participants d’examiner et échanger sur  le bilan de la campagne agricole courant 2017-2018 et travailler sur le  programme prévisionnel 2018-2019.

Le ministre  de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé dans son discours introductif, soulignant «  L’agriculture occupe près de 80% de la population malienne, c’est sur ce secteur stratégique que son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéïta , Président de la République du Mali, ambitionne de bâtir une économie forte à partir d’une agriculture productive, compétitive et durable »,  a tracé le bilan des réalisations effectuées  par la précédente campagne.

Au titre de la campagne  agricole 2017/ 2018, on retient différentes interventions notamment : la subvention des semences de maïs hybride, des engrais pour le riz, le maïs, le blé, le mil/sorgho et le système coton ; la subvention des intrants animaux avec la conduite de programmes de recherche agricole ; l’ application des mesures de défense et de restauration des sols ; le contrôle des intrants agricoles ; la protection des cultures et des animaux en plus des opérations de pluies provoquées dans certaines régions et dans le district de Bamako.

Toujours selon le ministre Dembélé,  il apparaît qu’en dépit des contraintes de sécheresse observées  et la fin précoce de la saison d’hivernage, le secteur peut  se réjouir  des résultats de production   à savoir  un record de 9 514 298 tonnes  toutes céréales confondues et 706 000  tonnes de coton.

S’agissant des productions animales, on note  que la production contrôlée de viande a atteint les 71 900 tonnes  quant à  la quantité de lait collecté  auprès des centres et points aménagés, elle  est évaluée à 6 450 tonnes de lait.

Loin de vouloir s’arrêter sur ce bilan fort reluisant des deux départements, le Dr Nango Dembélé à la consolidation des acquis et l’élaboration de documents de qualité pour le prochain comité exécutif national de l’agriculture (CENA)  en vue de  renforcer  la campagne agricole 2018-2019  au cours de laquelle les deux départements comptent mettre l’ accent sur l’ intensification des productions agricoles et la stabilisation des superficies cultivées dans le respect de l’ environnement .

Khadydiatou SANOGO  /Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER