Coopération économique Mali-Chine : Un mémorandum d’entente signé par Tiébilé Dramé

0

Il ouvre la voie au développement de la coopération entre le Mali et la Chine dans plusieurs domaines, infrastructure, culture, communication, commerce.

En marge de la Rentrée économique tenue le jeudi 25 juillet dernier à la salle baquet de Koulouba,  sous la présidence du Président Ibrahim Boubacar Keita, un mémorandum d’entente a été signé entre le Mali et la Chine. Ont apposé leurs signatures au bas des documents, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Mali, Tiébilé Dramé et S.E.M. Zhu LIYING, ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali. C’était sous le regard approbateur du président de la République, IBK, les membres du gouvernement, les présidents des Institutions, des opérateurs économiques Maliens et Chinois.

Cette signature qui entre dans le cadre de l’initiative « YIDA YILU » autrement dit « la route et la ceinture ou encore la route de la soie» constitue l’une des priorités de la diplomatie chinoise et vise à renforcer les échanges de marchandises, de technologies, de capitaux, de savoir et savoir-faire à travers la connectivité et l’apprentissage mutuel avec les pays partageant la même volonté.

Après avoir paraphé le document, l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, dans son intervention, n’a pas manqué de rappeler les opportunités qu’offre le Mali pour faire avancer cette initiative à travers le coton, les produits artisanaux, la culture entre autres. Selon le diplomate Chinois, cette nouvelle ère il s’agit bien entendu de l’initiative Ceinture et Route, ou route de la soie, s’ouvriront de nouvelles perspectives d’une coopération gagnant-gagnant, d’un développement en commun et d’une communauté de destin de l’humanité. Il précisera qu’en 6 ans seulement, 131 pays dont 39 pays africains et 30 organisations internationales ont adhéré à cette initiative chinoise dont le Mali.Zhu LIYING a formulé le vœu sincère d’un nouvel élan de la coopération sino-malienne, propulsée sur la nouvelle route de la soie.

Quant au chef de la diplomatie malienne, il a tenu à remercier, au nom du Président de la République et du Gouvernement, le partenaire chinois pour l’appui multiforme qu’il ne cesse d’apporter au Mali en particulier et l’Afrique en général. Selon Tiébilé Dramé, le mémorandum signé ouvre la voie au développement de la coopération entre le Mali et la Chine dans plusieurs domaines, infrastructure, culture, communication, commerce. Il sera également un espace de rencontres, d’échanges entre entreprises chinoises et maliennes pour de meilleurs investissements dans des projets structurants. Le ministre Drame a  saisi cette occasion pour demander au nom du Président de la République IBKaux autorités chinoises de faciliter l’obtention de visa pour les opérateurs économiques maliens.

AMT

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here