Coopération germano-malienne : l’association DAAD-Alumni Mali ouvre le débat

0

L’association Deutscher Akademicscher Austauschdients- Alumni Mali (DAAD-Alumni Mali) a organisé, le jeudi 28 novembre, au centre régional de l’énergie solaire (CRES), une conférence-débat sur «le rôle de l’Allemagne dans le développement du Mali». C’était sous l’égide de l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali.

L’objectif de cette conférence-débat est de partager, d’éclairer, avec les différentes participants, les fondements et rôle de la coopération germano-malienne, les points forts, les réalisations, l’efficacité des instruments et l’évolution et enfin, les défis et enjeux de la relation qui existe entre l’Allemagne et le Mali.

Dans son intervention, le président de l’association DAAD, Dr. Salabary Doumbia, s’est réjoui de la tenue de cet important débat après le lancement officiel de leurs activités fait à la maison de la presse, le 26 juin dernier. Il a indiqué que dans l’évolution de la coopération germano- malienne, les  Maliens, à différentes niveaux de responsabilité technique, administrative et politique, ont effectué plusieurs visites en Allemagne.

Ce, pour débattre avec les fonctionnaires fédéraux, les élus nationaux et ceux des parlements des landers, la société civile allemande, les étudiants et enfin, la société civile malienne, pour le renforcement, le rôle d’acteur et la relation entre le Mali et la République fédérale d’Allemagne. Il a précisé que l’association DAAD est ouverte à tous ceux qui ont eu à effectuer des études ou stages en Allemagne avec le financement d’une institution allemande.

Au cours des débats, le conférencier Mohamed Alhousseyni Touré a largement expliqué le thème : «le rôle de l’Allemagne dans le développement du Mali  -la coopération germano-malienne». Il a fait ressortir les éléments fondamentaux et les points forts de la coopération Mali-Allemagne, l’efficacité des instruments de la coopération allemande et de leur évolution, les grands moments des relations et les défis et enjeux de la coopération entre le Mali et l’Allemagne.

Pour la directrice du DAAD, Samanta Celine Wickremasnche, le service allemand d’échange universitaire soutient cette permutation d’une richesse culturelle, des connaissances et des compétences afin de garantir une dynamique globale pour les hommes et la science.

Le DAAD est un médiateur indépendant entre les différents acteurs et leurs intérêts. Les porteurs de changement sont les étudiants et les chercheurs qui traversent quotidiennement les frontières dans leur travail et les universités qui les accompagnent dans leur engagement, a-t-elle expliqué. Pour conclure, elle a ajouté que «nous devons notre succès à ceux qui partagent nos objectifs et qui nous soutiennent activement dans nos efforts».

Créé en novembre 2O18, le DAAD s’engage pour l’appui au développement et à la promotion des relations.

Fatim B. Tounkara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here