Coopération Mali-Maroc : Les bénéficiaires des bourses pour des formations professionnelles déjà au Maroc

1

Pour la rentrée 2022-2023, le gouvernement malien, à travers le ministère de l’Entreprenariat, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a bénéficié du Royaume du Maroc 50 bourses d’études. Les boursiers ont quitté Bamako, le 27 octobre dernier, pour le Maroc pour des formations professionnelles en théorie et en pratique de niveau brevet de technicien supérieur (BTS).

Ils sont au total 50 personnes, 32 garçons et 18 filles, à bénéficier des bourses d’études pour des formations professionnelles de niveau brevet de technicien supérieur (BTS) offertes par le Royaume du Maroc au Mali. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’accord tripartite entre le ministère de l’Entreprenariat, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et l’Office marocain de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

Les boursiers ont quitté Bamako le 27 octobre dernier pour le Maroc où ils vont suivre des cours dans les différents centres de formations professionnelles. Avant leur départ, une cérémonie d’accompagnement a été organisée, le 25 octobre dernier, sous la présidence du ministre en charge de l’Entreprenariat, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Bakary Doumbia en présence de l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Driss Isbayene ainsi que des parents des boursiers. Selon le ministre Bakary Doumbia, ces 50 bourses octroyées au Mali par le Royaume chérifien rentrent en droite ligne de la bonne coopération entre les deux pays amis et frères. “Vous représenterez le pays au Maroc et vous êtes aussi des ambassadeurs. Ce pays fait des efforts pour ses fils et filles pour leur réussite. Etudiez pour servir votre pays, tel doit être votre slogan car votre très chère patrie compte beaucoup sur vous ainsi que vos parents qui s’inquiètent nuit et jour pour votre réussite”. Parole du ministre Bakary Doumbia devant les boursiers et leurs parents.

L’ambassadeur Driss Isbayene s’est dit heureux de la tenue de cette cérémonie de départ des boursiers stagiaires. Selon le diplomate marocain, cette formation se passera en deux phases. Il s’agit d’abord d’une formation en théorie à Rabat avant la pratique dans certaines entreprises marocaines.                                     

El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Notre gouvernement lutte contre l’impérialisme et en même temps envoie nos jeunes se former au Maroc, grand allié de la France… Il faut être cohérent.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here